Comprendre l’étiquette énergie pour maîtriser votre consommation 

Vous avez certainement déjà remarqué ces étiquettes colorées présentes sur les équipements de votre maison. Elles affichent une échelle de A à D ou G, graduée du vert au rouge : celle-ci évalue l’efficacité énergétique de vos appareils. Comment lire cette étiquette et comment s’en servir pour améliorer votre consommation énergétique ?
La réponse en quelques mots !

L’origine de l’étiquette énergie

L’étiquette énergie a fait son apparition en 1994. Depuis 2010, elle est commune à tous les pays de l’Union européenne. Elle est obligatoire lors de la mise sur le marché de la plupart des appareils électriques et des équipements sanitaires. L’étiquette énergie existe également pour les véhicules, mais aussi pour les logements. Selon l’Ademe, 76 %(1) des consommateurs prennent en compte l’étiquette énergie dans leur décision d’achat. 

La principale raison de la création de l’étiquette énergie ? 
Etre transparent sur l’impact environnemental des équipements auprès des consommateurs, et inciter au développement de produits qui possèdent une meilleure efficacité énergétique. 

 

L'origine de l'étiquette énergie

Vous envisagez des travaux de rénovation (isolation, chaudière, …) ?

Confiez vos projets à l’un de nos partenaires certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement.

Trouvez un artisan RGE près de chez vous 

Bon à savoir : la qualification RGE est une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

 

Comment lire une étiquette énergie ? 

Les étiquettes énergie se déclinent en 7 (de A à D) ou 10 (de A à G) classes énergétiques selon le type de produits concernés. Ces classes énergie sont illustrées par des bandes colorées allant du vert pour les plus économes en énergie au rouge pour les plus énergivores

La classe énergétique A, la plus économe, est la seule qui se décline parfois en 4 sous-catégories :
A+++, A++, A+ et A. Les différences entre elles sont pourtant notables ! Par exemple, un appareil classé A+++ consomme 30 % à 60 % moins d’énergie qu’un appareil classé A. 

L’étiquette énergie de votre logement

La simplification à venir des classes énergie

Le Parlement européen a adopté en juin 2017 une résolution visant à simplifier l’étiquette énergie. Vers fin 2019, les classes intermédiaires A+++, A++ et A+ seront ainsi supprimées. 

 

Selon le type de produit concerné, des pictogrammes communs à toute l’Union européenne indiquent différents types de renseignements sur son utilisation.
Par exemple, dans le cas d’une machine à laver, vous trouverez sur l’étiquette énergie des informations chiffrées sur sa consommation d’eau annuelle, la capacité de la machine, sa classe d’efficacité pour l’essorage et le niveau de bruit généré. 

 

Les informations complémentaires les plus courantes indiquées sur l’étiquette énergie

  • Le nom du fabricant
  • Le type d’équipement
  • La référence du modèle
  • La consommation énergétique de l’équipement en kWh
  • Le bruit produit par son utilisation en décibels

 

Se servir de l’étiquette énergie pour réduire sa consommation énergétique

L’étiquette énergie est un outil de comparaison et d’information sur l’efficacité énergétique d’un équipement. Elle vous aide par exemple à réduire votre consommation d’énergie dans les situations suivantes :

 

  • Lors d’un achat, si vous hésitez entre 2 produits aux capacités similaires mais à l’efficacité énergétique variable.
  • Lors d’un remplacement d’équipement usagé ou obsolète.
  • Lors de l’analyse de vos postes de consommation d’énergie les plus importants, notamment grâce à notre outil Cap EcoConso.
  • Lors de la location ou de l’acquisition d’un bien immobilier : un logement plus économe en énergie aura plus de valeur en cas de revente, ainsi qu'à l’usage.

A savoir :

L’étiquette énergie est l’un des éléments clés du diagnostic de performance énergétique (DPE), obligatoire lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier. 

Les éco-gestes du quotidien

Réaliser des économies par des gestes simples du quotidien

Efficacité énergétique

Savez-vous comment l'évaluer ?

Diagnostique performance énergétique

Evaluez votre consommation énergétique annuelle 

(1) Source : Ademe, guide « Bien choisir les étiquettes environnementales » 
false