Suggestions :

    Retour à la liste

    Quel est le tarif gaz le mieux adapté à ma consommation?

    Vous avez un contrat de gaz naturel au tarif réglementé et vous souhaitez savoir si le tarif appliqué est adapté à votre consommation ? Vous ne voyez pas quelles peuvent être les conséquences d’un tarif inadéquat ? Vous voulez savoir comment changer d’option tarifaire ? Gaz Tarif Réglementé vous explique tout cela en détail.

    Deux caractéristiques combinées permettent de définir le tarif appliqué à un logement. Il s’agit du volume annuel de gaz consommé et de la zone géographique dans laquelle se trouve le lieu de consommation.
     

    La plage de consommation

    Le prix du kWh et de l'abonnement varient selon vos usages du gaz. Ceux-ci sont classés en trois catégories : la cuisson, l’eau chaude ou le chauffage. C’est ce que l’on appelle la plage de consommation.

    - Ainsi, le tarif « Base » s’applique pour les logements consommant un volume annuel de gaz inférieur à 1 000 kWh, ce qui correspond à un usage uniquement de cuisson.

    - Le tarif « B0 » convient lorsque la production d’eau chaude (chauffe-eau) et éventuellement la cuisson utilisent le gaz comme source d’énergie, soit une consommation totale annuelle comprise entre 1 000 et 6 000 kWh par an.

    - Le tarif « B1 » correspond à une utilisation du gaz naturel pour le chauffage (chaudière), l’eau chaude et la cuisson, soit une consommation annuelle totale de 6 000 à 30 000 kWh par an.
     

    La situation géographique

    Le prix du kWh de gaz varie légèrement sur le territoire, en fonction de l’éloignement entre l’habitation et le réseau principal de transport de gaz.

    Chez Gaz Tarif Réglementé, le territoire français est ainsi découpée en 6 grandes zones tarifaires, chacune disposant d’un niveau de prix spécifique. La zone 1, la plus facile à desservir, bénéficie d’un prix du kWh plus bas que celui de la zone 6.

    Si vous consommez moins de 6 000 kWh de gaz naturel par an, autrement dit si votre contrat est en plage de consommation base ou B0, vous n’êtes pas concerné par ces différences tarifaires, le prix du kWh est identique partout en France.

    La différenciation tarifaire par zones géographiques ne s’applique pas non plus sur l’abonnement de gaz naturel qui reste identique partout dans l’hexagone, quelle que soit la zone de desserte et quel que soit le volume de gaz que vous consommez.

    Voici, à titre d’exemple, les zones tarifaires de quelques villes françaises :

    Zone 1 : Lyon, Montpellier, Lille

    Zone 2 : Quimper, Paris, Dunkerque

    Zone 3 : Cannes, Le Puy-en-Velay, Albi

    Zone 4 : Gap, Hauterive, Sisteron

    Zone 5 : Aurillac, Rodez, Gex

    Zone 6 : Château-Gaillard, Ambronay

    Ce découpage a été établi lors de la mise en place du réseau de transport et au fur et à mesure du raccordement des communes au réseau de distribution du gaz naturel. Les différences de tarifs sont strictement encadrées par l’article 7 de la loi de janvier 2003.
     

    Adapter mon tarif de gaz naturel

    Vos habitudes de consommation ont changé ? Par exemple, vous êtes moins nombreux dans votre foyer, vous avez opté pour un chauffage au gaz naturel ou vous n’utilisez plus le gaz que pour la cuisson ?

    Il est utile de faire vérifier si l’option tarifaire qui s’applique à votre contrat est bien adaptée et d’en changer dans le cas contraire. En effet, le tarif base (destiné à un usage du gaz pour la cuisson) comprend un abonnement moins élevé que le tarif B1 (pour un logement chauffé au gaz), mais le prix du kWh est plus élevé. Ainsi, lorsque les usages du gaz ont évolué au sein d’un foyer, le tarif appliqué sur le contrat peut s’avérer moins avantageux que le tarif conseillé.

    Gaz Tarif Réglementé peut vous aider à définir l’option tarifaire la mieux adaptée à vos besoins en gaz naturel. Pour cela, il vous suffit de contacter le service client par téléphone, email ou courrier. Un conseiller prendra en charge votre demande et adaptera votre tarif si nécessaire. Cette modification est gratuite.