Extraction du gaz naturel : comment se déroule le processus ?

Vous êtes-vous déjà demandé où votre fournisseur se procure le gaz naturel qui alimente votre logement ? À l'évidence, il ne le "fabrique" pas. Le produit est extrait des roches poreuses du sous-sol puis traité, avant d'être acheminé jusque chez vous.

 

D'où vient le gaz naturel que vous consommez pour alimenter vos appareils ?

Les principaux pays de production de gaz naturel sont la Russie, les États-Unis, le Canada et la Norvège. De même, la Chine, l'Arabie Saoudite, l'Iran ou encore l'Indonésie fournissent du gaz naturel à de nombreux pays à travers le monde. Ces pays couvrent environ 65 %(1) de la production à l'échelle mondiale.

Faute de ressources, l’extraction du gaz naturel ne se fait pas directement dans les sous-sols français. Pour la France, se sont principalement les Pays-Bas et la Norvège qui assurent la fourniture de gaz naturel pour alimenter vos appareils de cuisine et/ou de chauffage.

Extraction du gaz naturel : comment se déroule le processus ? Extraction du gaz naturel : comment se déroule le processus ?

D'où est extrait le gaz naturel ?

On trouve du gaz naturel dans les roches poreuses du sous-sol, sous la terre mais aussi dans les profondeurs des océans. Comme il est particulièrement difficile de détecter la présence d'un gisement de gaz naturel depuis la surface, les compagnies gazières procèdent à une prospection en amont. Cette étape de prospection, préalable indispensable à l’extraction du gaz naturel, inclut une étude géologique et une étude géophysique approfondies. Les résultats de la prospection offrent notamment des indications sur :

  • les caractéristiques des réservoirs potentiels de gaz naturel,
  • la disposition des couches sédimentaires,
  • la profondeur du gisement de gaz naturel.

Lorsque la prospection révèle des conditions favorables, l'exploration en vue de l’extraction du gaz naturel peut démarrer.

 

Extraction du gaz naturel et transport : méthodes et outils.

Une fois que la présence d'un gisement est confirmée et que ses caractéristiques sont identifiées, l'extraction du gaz naturel peut commencer. La compagnie gazière procède alors à des forages qui précisent la présence de gaz naturel en "onshore" (sous la terre) ou en "offshore" (sous la mer). 

Le transport sécurisé du gaz naturel

Une fois l’extraction effectuée, l’étape du transport peut débuter. Pour être acheminé jusqu’à votre fournisseur, puis jusque chez vous, le gaz naturel subit néanmoins une compression préalable. De cette manière, le produit peut circuler sans danger à une vitesse importante, ce qui garantit un approvisionnement suffisant et rapide jusqu’au consommateur.

Le transport du gaz naturel est effectué par des gazoducs dans le cas d'une extraction onshore ou par méthaniers dans le cadre d’une extraction offshore. En France, les gazoducs comptent pour 86 %(1) dans les moyens de transport utilisés après extraction du gaz naturel. L'acheminement se poursuit jusqu'à une usine de traitement.

Le stockage sécurisé du gaz naturel

L’extraction du gaz naturel implique un long processus, qui ne permet pas de répondre instantanément à un accroissement de la demande. Pour parer aux besoins des consommateurs à tout moment, et dans la mesure où le gaz naturel représente une source d’énergie essentielle pour satisfaire les besoins primaires (chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson), les fournisseurs prennent à leur charge le stockage du gaz naturel, au sein de sites sécurisés souterrains. Vous pouvez ainsi vous chauffer sans difficulté même au cours d’un hiver particulièrement rude…

 

Comment et pourquoi le gaz naturel est-il traité après extraction ?

Le distributeur de gaz naturel ne peut pas exploiter le produit directement après l’extraction du gaz naturel. En effet, un gisement peut contenir d'autres substances, notamment du pétrole. Par ailleurs, les composants une fois dissociés peuvent être commercialisés de manière distincte.

L’étape du traitement consiste à éliminer les éléments corrosifs, à l'instar du souffre. L'hélium est également extrait du gaz naturel, de même que les hydrocarbures. Ce nettoyage garantit que la qualité et la sécurité du produit sont conformes et parfaitement adaptées à l'ensemble du réseau de gaz naturel.

Il est impératif en outre que le gaz naturel livré chez vous soit totalement sec. L’étape du traitement inclut donc une phase d’élimination de toute trace de liquide. Une certaine température doit être maintenue, de même qu'une densité ne tolérant que des variations prédéfinies.

Pourquoi le gaz naturel est-il odorisé après extraction ?

C'est en prenant la mesure tragique de l’événement survenu à la London School of New London au Texas, en 1937, que la décision de donner une odeur au gaz naturel a été adoptée. 

Rappelons que, sans traitement, le gaz naturel est inodore. Or cette caractéristique présente des risques. Si le gaz naturel restait inodore, une fuite de gaz naturel serait indétectable par les usagers. Le gaz naturel est donc odorisé par processus chimique. Ce traitement s'effectue après extraction du gaz naturel, dès que le produit arrive sur le territoire, au niveau des gazoducs ou des navires méthaniers.

Toutes ces étapes assurent la qualité et la sécurité du gaz naturel qui alimente votre réseau domestique. Vos appareils sont alors en mesure de fonctionner, efficacement et sans risques, ni pour votre logement ni pour ses occupants.

1 https://cegibat.grdf.fr/dossier-techniques/marche-energie/transport-stockage-distribution-gaz-naturel