Le raccordement au gaz naturel en 4 étapes

Vous êtes un particulier et vous faites construire votre maison ? Si vous avez choisi le gaz naturel comme énergie, vous avez besoin d’effectuer un raccordement avec vos installations au gaz. Pour cela, vous devez aménager une arrivée de gaz entre votre propriété et le réseau public de distribution au moment de la finalisation des travaux. Mais qui s’en occupe ? Est-ce payant ? Toutes les réponses sont ici.  

Du réseau au compteur de gaz puis du compteur à votre maison...

Environ 10 millions de foyers en France ont choisi le gaz naturel comme source d’énergie(1). Plus économique que l’électricité, le gaz vous fournit l’énergie nécessaire pour bien vous chauffer, avoir de l’eau chaude et/ou alimenter vos appareils de cuisson.

Si vous avez choisi vous aussi le gaz naturel pour votre future maison, voici les étapes à suivre pour effectuer facilement votre raccordement au réseau de gaz naturel.

 Le raccordement au gaz naturel en 4 étapes

Etape 1 : les éléments à fournir pour faire votre demande de raccordement gaz

Avant de contacter GRDF, assurez-vous de bien avoir en votre possession les informations suivantes : l’adresse exacte et les caractéristiques de votre habitation, le plan de masse (dans le cas où le réseau ne passerait pas à proximité de votre habitation), la puissance que vous souhaitez pour votre installation du gaz naturel et vos coordonnées téléphoniques.

Selon la complexité des travaux de raccordement, l’installation et la mise en service du gaz dans votre maison peut prendre plusieurs semaines, de 10 jours à 2 mois. Notre conseil : anticipez vos démarches pour avoir du gaz naturel au tarif réglementé le jour J.

 

Etape 2 : contactez GRDF pour raccorder votre maison au gaz

Vous avez tous les éléments ci-dessus ? Vous pouvez maintenant faire votre demande de raccordement gaz à GRDF. 2 moyens de contact sont à votre disposition :

  • Par téléphone au 09  69  36  35  34 (numéro Cristal, non surtaxé) : un conseiller étudiera votre projet et vous donnera immédiatement une estimation du coût de votre raccordement.
  • Directement sur le site Grdf.fr : vous pouvez demander votre raccordement dès la page d'accueil en remplissant un formulaire en ligne.

Dans les dix jours ouvrés, vous recevrez :

  • une offre de raccordement par mail ou par courrier dont la durée de validité est de trois mois,
  • une liste de fournisseurs de gaz naturel parmi lesquels vous pourrez choisir votre fournisseur,
  • toutes les explications concernant les modalités de retour de l’offre.

Vous trouverez sur l'offre de raccordement un numéro PCE (Point de Comptage et d'Estimation). Conservez-le précieusement, il vous servira de référence auprès de GRDF ainsi qu'auprès du fournisseur de gaz naturel que vous aurez choisi.

Pour accepter l'offre de raccordement, vous pouvez procéder au paiement en ligne des frais de raccordement (en totalité ou sous la forme d'un acompte de 50%) ou retourner l'offre datée et signée dans une enveloppe non affranchie à l’adresse libre réponse indiquée sur l’offre, accompagnée là aussi d'un paiement de minimum 50% de la somme demandée.

Il faut également faire parvenir à GRDF la fiche coffret, complétée et signée, par mail ou par courrier. N'oubliez pas de joindre l'attestation simplifiée (Cerfa n°13948*03) si vous bénéficiez d'un taux de TVA réduit.

Le dossier est validé à réception. Vous recevrez un courrier qui vous le confirmera, puis un conseiller clientèle de GRDF vous contactera pour faire le point et vous expliquer les prochaines étapes. Dans les huit jours qui suivront, vous recevrez un nouveau courrier vous transmettant des identifiants. Grâce à ces identifiants, vous aurez accès en ligne, sur le site de GRDF, à toutes les informations concernant votre dossier, notamment le nom de votre conseiller technique. Vous pourrez ainsi suivre pas à pas l'avancement de votre raccordement. Ce conseiller vous tiendra également informé de la date de commencement des travaux.

 

Etape 3 : effectuez les travaux de raccordement

Vous avez accepté l’offre de raccordement gaz ? Passons maintenant au déroulé des travaux.

GRDF se charge de la partie de raccordement gaz extérieur jusqu’à votre compteur.

Le technicien GRDF va relier la canalisation de gaz naturel passant dans votre rue à votre coffret de comptage. Il est nécessaire d’avoir obtenu au préalable l’accord des autorités administratives (voie publique) ou l’accord des copropriétaires (voie privée) et/ou la fourniture du titre attestant de la servitude de passage dans le cas d’une propriété enclavée. De manière générale et grâce aux nouvelles techniques d’installation, ces travaux sont effectués rapidement pour éviter au maximum les nuisances.

Les travaux menés par GRDF se déroulent en deux étapes. Un prestataire mandaté par GRDF va intervenir pour le terrassement de la chaussée. L'opération précède de 24 à 72h le raccordement au réseau. Ensuite aura lieu le raccordement en lui-même de votre compteur au réseau. GRDF vous aura prévenu préalablement de la date de ce raccordement. Un technicien de la société ou un prestataire mandaté se déplacera pour y procéder. Il n'est pas nécessaire que vous soyez présent lors de l'opération car celle-ci n'aura pas lieu sur votre propriété mais sur le domaine public.

Consultez le catalogue des prestations annexes de GRDF

Votre installateur se charge de la partie de raccordement gaz intérieur

Le raccordement intérieur, c'est-à-dire depuis le compteur jusqu'à votre maison, relève de votre responsabilité. Il comprend le creusement éventuel d'une tranchée sur votre terrain, ainsi que l'installation de vos équipements intérieurs (radiateurs, chaudière au gaz naturel...). Pour ces travaux, le choix d'un installateur PG (Professionnel du Gaz) est une garantie. Cette appellation est reconnue par la Direction Générale de la Prévention des Risques (MEDDTL). Cela signifie que vous n'aurez pas besoin de demander le passage d'un contrôleur agréé pour vérifier la conformité de votre installation. C'est l'installateur PG qui vous fournira le certificat de conformité.

Il ne faut surtout pas oublier ce certificat. Les installations intérieures de gaz naturel nécessitent un certificat spécifique, qui diffère selon la nature des travaux réalisés. À la fin des travaux d'une nouvelle installation de gaz naturel (modification ou première installation), l'entrepreneur PG doit vous remettre un certificat de conformité modèle 2. Le remplacement d'une chaudière au gaz naturel nécessite un certificat modèle 4. Ces documents prouvent que tout a été fait dans le respect de la réglementation en vigueur. Ils engagent la responsabilité de votre installateur. Lorsque vous quitterez le logement, vous devrez le laisser au nouveau résident.

Si vous n'avez pas fait appel à un plombier-chauffagiste PG ou si vous avez effectué seul vos travaux, vous devez demander à un organisme de contrôle agréé de venir vérifier les installations. Vous avez le choix entre Qualigaz, Derka ou Copraudit. Ce sont eux qui vous remettront le certificat de conformité qui attestera du respect des normes de votre installation.

Le certificat de conformité ne vous dispense pas d'un entretien régulier de votre installation intérieure (tuyauterie fixe, robinets, ventilation, appareils avec leurs éléments de raccordement et leurs systèmes d'évacuation). En effet, vous restez responsable de cette installation si jamais un incident du fait de l'usure se produisait. De plus, outre la sécurité, une installation entretenue vous apporte plus de confort et de rendement. Vous faites des économies d'énergie et donc d'argent. Ne procédez pas vous-même à cette maintenance, faites appel à un professionnel pour plus de sûreté.

Si vous souhaitez bénéficier d'aides de l'État ou autres, pensez à choisir un professionnel RGE Mon Habitat. Cette appellation distingue des artisans reconnus pour leurs compétences.

 

Etape 4 : demandez la mise en service à votre fournisseur gaz

Ça y est, les travaux de raccordement sont terminés. Vous allez bientôt pouvoir demander la mise en service de votre installation de gaz. Mais avant cela, vérifiez que ces 4 prérequis sont remplis :

  • Les travaux de raccordement gaz sont complètement terminés ;
  • Vous avez payé l’intégralité des travaux ;
  • Un chauffagiste ou un contrôleur agréé vous a délivré un certificat de conformité gaz attestant que votre installation intérieure respecte bien toutes les normes légales en vigueur ;
  • Vous avez votre n° PCE (Point de Comptage et d'Estimation) figurant sur votre offre de raccordement. Ce numéro vous sert de référence pour GRDF et votre fournisseur de gaz ;
  • Vous avez souscrit un contrat gaz auprès d’un fournisseur d’énergie.

C’est ce dernier, votre fournisseur de gaz, qui contactera GRDF. Puis, un technicien se déplacera à votre domicile pour effectuer la pose du compteur et la mise en service. Votre présence ou celle d’un représentant sera nécessaire ce jour-là.

Quel est le coût du raccordement et que comprend la prestation ?

Raccorder votre maison au réseau de distribution de gaz implique l’intervention d’un technicien et donc un coût. Consultez la grille des prix des différents raccordements effectués par GRDF pour estimer votre montant ou contactez directement le service client GRDF.

La prestation de raccordement comprend la liaison entre le réseau de distribution et le coffret de comptage en limite de propriété, la fourniture du coffret de comptage et du compteur. Eventuellement, la pose du coffret de comptage sur socle scellé.

 

(1) Source : GRDF