Que faire en cas de fuite de gaz naturel ?

Une fuite de gaz non maîtrisée peut provoquer incendies, explosions ou asphyxies. Il existe heureusement des gestes simples à adopter pour bien réagir et même prévenir les risques. Vous pourrez alors utiliser votre installation gaz au quotidien en toute sécurité.

 

Savoir repérer une fuite de gaz

Plusieurs indices peuvent signaler une fuite de gaz :

  • Indice n°1 : l’odeur de soufre caractéristique. Le gaz naturel étant inodore par nature, on y ajoute un produit odorant pour le détecter plus facilement. Vous le sentirez généralement dès qu’il dépasse 1 % de la composition de l’air ambiant. 
  • Indice n°2 : un pic anormal de consommation. Vous n’avez rien changé à vos habitudes et pourtant, votre consommation de gaz augmente… Cela peut être le signe d’une fuite quelque part !
  • Indice n°3 : si votre installation de gaz est ancienne et usée, vous pouvez avoir un doute quant à son étanchéité et à sa sécurité. 

A savoir : le monoxyde de carbone est un autre type de gaz dont la fuite peut provoquer des intoxications mortelles. Il est libéré lors de la combustion et il est souvent lié à un mauvais entretien des appareils de chauffage, chaudières , poêles ou cheminées. 

 

D’où vient la fuite ?

Si vous avez un doute sur un tuyau ou un joint en particulier, badigeonnez-le d’eau très savonneuse : si des bulles apparaissent, c’est que du gaz peut s’en échapper. Testez plusieurs endroits pour vous assurer qu’il ne s’agit pas de fuites multiples. Leurs recoins préférés ? Joints, écrous, tuyauterie, robinets ou encore équipements mal branchés ou endommagés. 

 

Agir immédiatement en cas de fuite

En cas de fuite avérée ou au moindre doute, un réflexe à adopter en priorité : ouvrir grand vos fenêtres et fermer l’arrivée de gaz avant de quitter la pièce ou le logement. 

N’utilisez pas votre téléphone, ni de lampe, d’interrupteur ou d’électroménager dans un logement suspect : la moindre micro-étincelle peut en effet provoquer une explosion.

Une fois que vous vous êtes éloigné, un numéro à appeler : le n° Vert Urgence Sécurité Gaz au 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe). Un opérateur vous répondra 24h/24 et 7j/7. Si un incendie s’est déclaré ou que du gaz brûle, appelez directement les pompiers. 

Savoir repérer une fuite de gaz

A partir de quand le gaz naturel est-il dangereux dans l’air ?

C’est à partir de 5 % de gaz présent dans l’air ambiant que le danger apparaît. Entre 5 et 15 %, le gaz peut exploser et provoquer un incendie. Au-delà de 25 %, il commence à être asphyxiant. 

 

Prévenir le danger

Lorsqu’il s’agit de sécurité, autant anticiper pour éviter les mauvaises surprises ! Pour cela, faites réaliser un Diagnostic Sécurité Gaz. Un technicien certifié viendra à votre domicile une demi-heure environ pour vérifier l’ensemble de votre installation : ventilation, étanchéité, état de la tuyauterie, évacuation des gaz à combustion… Il vous remettra ensuite un rapport détaillé et vous indiquera les éventuels points d’amélioration pour sécuriser votre installation gaz