Sécurité gaz et gestes préventifs : comment éviter les risques

Le gaz est une énergie qui peut autant servir à nous chauffer qu’à préparer de bons repas. Mais son utilisation peut comporter des risques d’accidents domestiques. Si ceux-ci sont rares grâce à la qualité des nouveaux équipements et à la prévention, il convient de rester toujours vigilant en matière de sécurité gaz. Voici tout ce que vous devez savoir.

Entretien et aération : les gestes préventifs contre les risques liés au gaz

  • Pour optimiser la sécurité gaz vos équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, voici les actions à entreprendre : Le ramonage de vos conduits d’évacuation et vos cheminées. La réglementation impose de le faire 1 fois par an minimum, 2 fois si vous souhaitez garantir une installation 100 % sécurisée.
  • L’entretien régulier de vos installations gaz réalisé par des professionnels qualifiés. D’ailleurs, l’entretien de votre chaudière est même obligatoire tous les ans.
  • Le nettoyage régulier de vos grilles d’aération. Veillez également à ne jamais placer devant une bouche de ventilation quoi que ce soit qui pourrait gêner l'évacuation des gaz viciés (meuble, serviette, rideau…).
  • L’aération régulière de toutes les pièces de votre maison et tout particulièrement de votre local chaudière.

 

  • Les accidents domestiques liés à une mauvaise sécurité gaz : Il existe 2 sortes de risques gaz :Les intoxications : 100 à 150 personnes décèdent encore chaque année par asphyxie(1). Celles-ci sont généralement dues à une mauvaise combustion du gaz et à la production de monoxyde de carbone (CO), incolore et inodore.
  • Les fuite de gaz : elles peuvent entraîner une explosion ou un incendie si une source de chaleur est à proximité.
Comment éviter les risques liés au gaz

La sécurité gaz du côté de votre cuisine

  • Pour éliminer tout risque lié au gaz, votre gazinière demande aussi de l’entretien. En effet, 20 % des accidents domestiques sont liés à un tuyau de raccordement défectueux. Voici tout ce que vous devez vérifier :Le robinet d’arrivée de gaz doit être fermé lorsque vous partez en vacances ou en week-end.
  • Les brûleurs de votre gazinière doivent être nettoyés régulièrement. Vérifiez que la flamme est bien bleue, c’est un gage de sécurité.
  • Remplacez le tube souple de raccordement de votre gazinière par un tuyau flexible à embouts mécaniques vissés. Il augmente la sécurité gaz car il est très difficile à arracher. Si vous avez déjà un tuyau flexible, vérifiez sa date de validité.
  • Changez votre robinet d’alimentation pour un système de robinet à obturation automatique intégrée (ROAI) qui coupe le gaz quand le tuyau se déboite. Cet équipement a été rendu obligatoire par la loi au 1er juillet 2015(2). 

 

Quelles sont les causes d’une mauvaise sécurité gaz ?

Dans 98 % des cas, les accidents domestiques liés au gaz sont dus :

  • à des comportements imprudents,
  • à la vétusté des installations, 
  • à l’absence d’entretien des appareils.

D’un point de vue légal, le propriétaire reste responsable du bon état de l'installation, le locataire ou la personne occupant le logement se doit d’assurer le bon entretien des appareils, chaudière et/ou gazinière.

 

Que faire en cas de fuite de gaz ?

  • Si vous détectez une fuite de gaz, tout d’abord, gardez votre calme et agissez rapidement :aérez immédiatement votre logement et coupez l’arrivée de gaz naturel, 
  • évitez de provoquer des étincelles qui pourraient engendrer une explosion (allumer la lumière, appuyer sur un interrupteur ou le disjoncteur, téléphoner d'un téléphone fixe ou portable…)
  • En revanche, si vous constatez que la fuite est enflammée, il n’y a plus de risque d’explosion. Dans ce cas vous devez :fermer le robinet d’alimentation de l’appareil ou l’arrivée de gaz, 
  • mouiller les surfaces proches,
  • évacuer le bâtiment et appelez les pompiers (18).