Le prix du gaz au tarif réglementé baisse en avril 2018 !

Voilà une annonce qui va ravir les clients Gaz Tarif Réglementé. La Commission de régulation de l’énergie (CRE), sans l’avis de laquelle l’Etat ne peut fixer le prix du gaz au tarif réglementé, s’est prononcée pour une baisse du prix, répercutée sur ce mois d’avril 2018.

Evolution du prix du gaz au tarif réglementé : petit rappel sur son fonctionnement

L’évolution mensuelle du prix du gaz à tarif réglementé est l’une de ses grandes caractéristiques. En effet, le tarif réglementé est réévalué chaque année par les pouvoirs publics après consultation de la CRE. Cependant, il peut varier chaque mois afin de refléter la réalité des coûts supportés par les principaux acteurs du secteur du gaz naturel : les coûts d’approvisionnement et les coûts hors approvisionnement.

Seul le fournisseur ENGIE, opérateur historique, et les Entreprises Locales de Distribution (ELD), sont habilités à distribuer du gaz naturel au tarif réglementé aux particuliers dont la consommation ne dépasse pas 30 MWh/an.

Consulter l’historique des évolutions du tarif réglementé du gaz naturel ces deux dernières années.

 

 

Une baisse du tarif réglementé de 1,1 % en moyenne en avril

La délibération de la CRE induit une baisse du tarif moyen du gaz au tarif réglementé de 1,1 % en avril. Pourquoi ?

La CRE se base sur le barème annuel entré en vigueur le 1er mars 2018. Depuis, elle a estimé que les coûts d’approvisionnement de Gaz Tarif Réglementé, avaient baissé de 0,6 €/MWh.

Conséquence : pour un client Gaz Tarif Réglementé au tarif B1, qui utilise le gaz naturel pour la cuisson, l’eau chaude et le chauffage, la facture de gaz diminue de 1,06 % TTC au mois d’avril.

Cet encadrement et l’évolution des prix du gaz naturel en fonction des coûts réels du marché font partie des raisons pour lesquelles près de 5 millions de foyers français ont opté pour un contrat de gaz au tarif réglementé.