L'évolution du gaz naturel au tarif réglementé mois par mois

Chaque mois, le prix du gaz naturel au tarif réglementé évolue selon les coûts d’approvisionnement supportés par la direction Gaz Tarif Réglementé. Explications. 

 

L’évolution mensuelle du tarif réglementé

Au 1er février 2018, les tarifs réglementés de vente hors taxes du gaz naturel augmentent en moyenne de 1,3 % par rapport au barème en vigueur en janvier 2018. Cette hausse est de 0,4 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,8 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1,4 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Pour les foyers se chauffant au gaz (tarif B1 niveau 2), le gaz naturel au tarif réglementé est donc fixé à 5,74 c €/kWh TTC et 19,32 € d'abonnement mensuel TTC .

Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 11,1 %.

A noter : une nouvelle formule tarifaire du tarif réglementé a été définie par l’arrêté du 30 juin 2017. 

Comment le tarif réglementé du gaz naturel est-il calculé ? 

Une fois par an (en juillet), après avis de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), les pouvoirs publics publient un arrêté tarifaire comprenant le barème et la formule tarifaire du tarif réglementé du gaz naturel pour l’année à venir. Cette formule tarifaire permet ensuite de calculer, chaque mois, le tarif réglementé de sorte qu’il couvre les évolutions des coûts d’approvisionnement.

Le calcul du prix du gaz tarif réglementé

Les coûts d’approvisionnement, qu’est-ce que c’est ?

Les coûts d’approvisionnement correspondent aux frais liés aux contrats de long terme établis avec les producteurs internationaux de gaz naturel (extraction des gisements, transport jusqu’aux frontières françaises…). Ces coûts évoluent à la hausse ou à la baisse chaque mois, notamment en fonction du taux de change euro-dollar, du cours du pétrole et du gaz naturel.

(1) Source : Journal Officiel, délibération n° 2017-205 du 21 septembre 2017