Le prix du gaz au tarif réglementé en 2018

L'une des grandes caractéristiques du prix du gaz naturel au tarif réglementé est son évolution mensuelle. Il est en effet réévalué tous les ans par les pouvoirs publics après avis de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) mais il peut varier tous les mois en fonction des coûts d’approvisionnement supportés par les acteurs du secteur.

Le prix du gaz au tarif réglementé en 2018 Le prix du gaz au tarif réglementé en 2018

Les principales évolutions tarifaires en 2018

Le 1er janvier 2018 a vu l'augmentation du tarif réglementé du gaz naturel. Elle est principalement due à la revalorisation des taxes notamment la TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel) et la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement).

La hausse de février 2018 est principalement due à la hausse des approvisionnements, qui résultent de plusieurs facteurs :

  • Une vague de froid particulièrement intense pour une fin février ;
  • Des stockages de gaz plus bas que la moyenne en cette période de l’année ;
  • Des importations GNL plus basses que la moyenne en raison d’une forte demande asiatique.

Ainsi les stockages européens ont terminé l’hiver 2017/2018 à un niveau record bas.

Le tarif réglementé du gaz naturel a ensuite baissé en mars et en avril 2018 respectivement de 2,9% et de 1,1% en moyenne suite aux délibérations de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) répercutant ainsi la baisse des coûts d’approvisionnement de Gaz Tarif Réglementé. L’année 2018 est ensuite restée très tendue au niveau des prix pétroliers et gaziers jusqu’à l’automne 2018 en raison d’une demande mondiale forte. Le tarif réglementé du gaz naturel a ainsi augmenté de mai à novembre 2018.

La hausse importante du mois de juillet 2018 est la combinaison de plusieurs facteurs liés à :

  • la hausse des cours du gaz naturel ;
  • la hausse des coûts des infrastructures gazières de distribution, de stockage et plus marginalement de transport ;
  • Ainsi qu’à la hausse des coûts de commercialisation.

Les coûts de commercialisation augmentent notamment du fait des obligations en matière de Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Le volume de CEE - fixé par les pouvoirs publics - que les fournisseurs doivent collecter au cours de la 4e période (2018-2021) est en croissance de 88% par rapport à la période précédente.
L’évolution des prix du gaz sur le marché européen a conduit ensuite à une baisse de 1,80 €/MWh TTC en décembre 2018.

 

 

Evolution* du tarif réglementé du gaz naturel en 2018

Tarif pour un client se chauffant au gaz naturel et consommant 18 000 kWh/an (tarif B1 niveau 1) par rapport au barème du mois en vigueur.

  • 1er janvier 2018, augmentation de 7,15% TTC
  • 1er février 2018, augmentation de 1,22% TTC
  • 1er  mars 2018, baisse de 2,76% TTC
  • 1er avril 2018, baisse de 1,06% TTC
  • 1er mai 2018, augmentation de 0,36% TTC
  • 1er juin 2018, augmentation de 1,96% TTC

 

  • 1er juillet 2018, augmentation de 7,46% TTC
  • 1er août 2018, augmentation de 0,16% TTC
  • 1er septembre 2018, augmentation de 0,81% TTC
  • 1er octobre 2018, augmentation de 3,07% TTC
  • 1er novembre 2018, augmentation de 5,5% TTC
  • 1er décembre 2018, baisse de 2,2% TTC

 

*Evolution par rapport au mois précédent.