Les prix du gaz en France et en Europe

Le prix du gaz naturel facturé aux consommateurs en Europe est loin d’être homogène : il varie d’un pays à l’autre. Les principales raisons en cause : les coûts d’acheminement, de production et d’approvisionnement supportés par les pays ou encore le niveau des taxes liées au gaz appliquées par chacun d’entre eux.

 

Pays producteurs ou pays importateurs : un important facteur de disparité du prix du gaz naturel

Il existe un premier facteur de disparité notable du prix du gaz naturel en Europe : la différence entre les pays producteurs, qui possèdent des réserves de gaz naturel sur leur propre territoire, et les pays importateurs, qui dépendent de l’offre mondiale et font face à d’importants coûts d’achat de gaz. 

C’est notamment le cas de la France, gros importateur de gaz naturel. Cela explique en partie le prix du gaz au tarif réglementé en vigueur dans notre pays.

Comparaison du prix du gaz en France et en Europe

En Europe, les pays qui produisent directement le plus de gaz naturel sont la Norvège, les Pays-Bas, la Russie et le Royaume-uni.

Un autre facteur non négligeable à prendre en compte est le niveau des taxes liées au gaz naturel. En France, les principales taxes répercutées sur les factures de gaz des consommateurs sont la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA), la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) et la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). 

 

Le prix du gaz naturel en France et en Europe

Eurostat est l’organisme chargé de collecter des statistiques à l’échelle de l’Union européenne. Les moyennes et chiffres suivants tiennent compte des prix relevés pour l’année 2017.

Le prix du gaz pour les professionnels*

Par comparaison, le prix du gaz en France se situe à 42,00 €/MWh HTT, soit un peu au-dessus de la moyenne. Le prix du gaz est encore plus élevé au Royaume-Uni, avec 43,95 €/MWh, et plus bas aux Pays-Bas, avec 34,90 €/MWh.

Le prix du gaz pour les particuliers

Eurostat évalue un prix du gaz naturel facturé aux foyers à travers l’Europe. En voici quelques exemples, moyennes du 2e semestre 2017 et du 1er semestre 2018, mesurés en €/MWh TTC :

  • France : 68
  • Royaume-Uni : 47,05
  • Belgique : 54,4 
  • Allemagne : 60,85
  • Espagne : 76,5 
  • Pays-Bas : 81,5
  • Italie : 79,4 

*Source : Eurostat