Définition du Coefficient d'Energie Primaire (CEP)

Le CEP (Coefficient d'Énergie Primaire) est un indicateur de performance d’un bâtiment qui prend en compte toutes les consommations de ce dernier : le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, la climatisation, l’éclairage et la ventilation.

 

Qu'est-ce que le CEP ?

Le Coefficient d'Énergie Primaire (CEP) correspond à la consommation totale d’énergie primaire d’un bâtiment sur une année. C’est un indicateur qui permet d’améliorer le bilan énergétique et carbone des nouvelles constructions. Il s’agit d’ailleurs de l’un des points clés de la réglementation thermique RT2012

En effet, la RT2012 impose (pour la construction de tout bâtiment neuf) de respecter 3 exigences relatives à la conception du bâti, au confort d’été et à la consommation finale d’énergie primaire (CEP). Tout nouveau projet de construction doit ainsi faire l’objet d’un calcul du CEP. 

 

Quelle différence entre énergie primaire et énergie finale ?

L’énergie primaire désigne les sources d’énergies potentielles disponibles dans la nature (le bois, le gaz naturel, le soleil…) avant toute transformation. L’énergie finale correspond quant à elle à l’énergie livrée au consommateur pour répondre à ses besoins (avoir de l’électricité, chauffer sa maison…). Cette énergie finale atteint alors le dernier stade de la chaîne de transformation de l’énergie.

 

Comment calculer le CEP ?

Le CEP correspond à la somme des consommations d’énergie primaire du foyer sur une année (chauffage + climatisation + Eau Chaude Sanitaire + éclairage + auxiliaires).

Le CEP obtenu doit alors être inférieur au CEP max défini par le gouvernement dans le cadre de la réglementation thermique RT2012. Ce CEP max s’élève généralement à 50 kWh d’énergie primaire par m² par an mais peut être modulé en fonction de nombreux éléments (région, type d’usage du bâtiment, altitude…).

 

Comment réduire son CEP ?

Plusieurs types de travaux de rénovation énergétique peuvent vous aider à réduire la CEP de votre habitation.

  • L’isolation de la toiture, des murs ou du sol permet de réduire votre consommation de chauffage en limitant les pertes chaleur.
  • L’installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performant ou utilisant les énergies renouvelables permet également de limiter votre consommation d’énergie primaire.
  • Le remplacement des surfaces vitrées, par des fenêtres ou baies plus performantes, peut aussi  favoriser vos économies d’énergie à la fois sur le chauffage et l’éclairage.

 

Pour en savoir plus sur le CEP et les performances énergétiques  :

Toutes les définitions gaz