Définition de conductivité thermique

La conductivité thermique est un coefficient qui permet de mesurer la quantité de chaleur qui traverse un matériau par le phénomène de conduction. Plus la conductivité thermique est élevée et plus le matériau laisse passer la chaleur.

 

Comment mesurer la conductivité thermique ?

La conductivité thermique d’un matériau se mesure en laboratoire. La valeur obtenue peut faire l’objet d’une certification par l’ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants).

La valeur affichée par les fabricants de matériaux correspond à la conduction de la chaleur à travers un matériau. La mesure est réalisée dans les conditions suivantes :

  • pendant une durée de 1 seconde ;
  • sur une surface totale de 1 m² avec une épaisseur de 1 mètre ;
  • pour obtenir une différence de température de 1 °C entre les 2 faces opposées du matériau testé.

Un matériau est considéré comme un bon conducteur thermique lorsqu’il permet la conduction rapide d’une énergie. C’est notamment le cas d’un grand nombre de métaux ou bien encore des fluides.

 

Quelle est la différence avec la résistance thermique ?

La résistance thermique d’un matériau représente sa capacité à ralentir la conductivité thermique, c’est-à-dire à ralentir le transfert de chaleur d’une face à une autre du matériau. La résistance thermique est représentée par le symbole R tandis que la conductivité thermique est représentée par le symbole lambda (λ).

 

À quoi cette mesure sert-elle ?

Pour calculer la résistance thermique d’un matériau, il est nécessaire de connaître préalablement sa conductivité ainsi que son épaisseur. Le calcul est le suivant : R = e/λ. Pour obtenir sa résistance thermique, il faut donc diviser l’épaisseur du matériau par la mesure de sa conductivité thermique.
Connaître la résistance thermique de différents matériaux permet notamment de pouvoir comparer facilement leur pouvoir isolant.

 

Comment l’utiliser ?

La conductivité thermique sert généralement à calculer la résistance thermique d’un matériau isolant. Elle est donc peu utilisée en tant que telle, mais représente une information primordiale pour calculer le pouvoir isolant d’un matériau. Une fois la résistance thermique d’un matériau calculée, celle-ci permet de le comparer avec d’autres isolants, et d’évaluer leur capacité à freiner le phénomène de conduction.

Pour vivre dans un logement bien isolé du froid en hiver et de la chaleur extérieure en été, il convient de choisir des matériaux présentant une forte résistance thermique. Pour qu’un matériau affiche une résistance thermique élevée, sa conductivité thermique doit quant à elle être faible.

Bon à savoir : pour bénéficier de certaines aides au financement de travaux d’isolation, les isolants posés doivent afficher une résistance thermique minimale.

 

 

Pour en savoir plus sur l'ACV et l'évaluation de l'impact environnemental :

Toutes les définitions gaz