Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

Définition de déperdition énergétique

La déperdition énergétique désigne une perte d’énergie causée, le plus souvent, par une isolation insuffisante. Les déperditions énergétiques peuvent avoir un impact important sur votre consommation de chauffage ainsi que votre facture d’énergie.

 

Qu'est-ce que la déperdition énergétique et quelles en sont les causes ?

Lorsque vous chauffez votre maison, vous consommez de l’énergie qui produit du chauffage pour vous permettre d’atteindre un certain niveau de confort. La déperdition énergétique est en fait une perte de cette énergie produite pour vous chauffer. Elle provient essentiellement d’une mauvaise isolation du bâtiment. Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), les pertes d’énergie d’une maison mal isolée se répartissent de cette manière :

  • Toit (25 à 30%) ;
  • Murs (20 à 25%) ;
  • Air renouvelé et fuites (20 à 25%) ;
  • Fenêtres (20 à 25%) ;
  • Planchers bas (7 à 10%) ;
  • Ponts thermiques (5 à 10%).

 

Comment identifier les déperditions énergétiques d’un logement ?

Pour identifier les déperditions énergétiques de votre logement, il est nécessaire de faire réaliser une étude thermique par un professionnel. Lors de sa venue, le thermicien réalise une analyse thermographique à l’aide d’une caméra infrarouge. Il peut alors repérer les zones où les déperditions de chaleur sont importantes et vous recommander des travaux à réaliser pour les limiter. 

 

Quelle différence entre déperditions énergétiques et thermiques ?

Tout comme les déperditions énergétiques, les déperditions énergétiques entraînent une hausse de votre consommation de chauffage et de votre facture d’énergie. L’expression “déperdition énergétique” fait référence à la perte de l’énergie produite pour vous chauffer alors que le terme “déperdition thermique” porte plutôt sur la perte de chaleur engendrée par une mauvaise isolation, par exemple.

 

Quelles solutions pour réduire les déperditions énergétiques ?

Plusieurs projets de rénovation peuvent favoriser la réduction des déperditions énergétiques de votre logement. 

  • Les travaux d’isolation (toiture, murs, planchers, fenêtres) ;
  • Les travaux de chauffage (installation d’une chaudière à Très Haute Performance Energétique, d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec une énergie renouvelable) ;
  • Les travaux de ventilation (installation d’une ventilation double flux). 

 

Quelles aides pour la rénovation énergétique ?

Il existe aujourd’hui un certain nombre de dispositifs pour vous aider à financer tout ou partie de vos projets de rénovation énergétique (travaux d’isolation, achat d’une chaudière à Très Haute Performance Energétique…) :

  • MaPrimeRénov' ;
  • Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • La TVA à taux réduit.

 

Pour en savoir plus sur la déperdition énergétique :

Toutes les définitions gaz

 

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie