Définition de gaz noble

Un gaz noble est un gaz qui présente une structure monoatomique. En d’autres termes, ce type de gaz n’est composé que d’un seul atome. Il présente ainsi une forte stabilité en termes de réaction chimique.

 

Qu’est-ce qu’un gaz noble ?

Un gaz, au sens générique du terme, est un ensemble d’atomes ou de molécules, qui sont peu liés les uns aux autres. Cette quasi-absence de contact entre les différents atomes composant un gaz ne lui permet pas d’avoir une forme propre et stable dans l’espace. Pour les mêmes raisons, un gaz ne peut pas non plus avoir un volume propre quantifiable.

Un gaz noble se différencie des autres gaz par sa structure atomique qui ne comprend qu’un seul et même atome. De ce fait, il possède une forte inertie chimique. Ce type de gaz ne génère aucune réaction chimique. Il ne peut pas non plus créer une structure chimique en contact avec d’autres atomes.
Il existe 6 gaz nobles actuellement : l’hélium, le néon, l’argon, le krypton, le xénon et le radon.

 

Quelle est la différence avec un gaz rare ?

Dans les faits, il n’y a aucune différence entre un gaz dit noble et un gaz rare. Il s’agit de la même notion chimique. L’appellation gaz noble a simplement remplacé celle de gaz rare. Pendant longtemps, on parlait de gaz rare pour parler de ces gaz dits inertes, c’est-à-dire stables chimiquement.

 

Quelles utilités pour ce type de gaz ?

Ces gaz sont utilisés dans différentes situations, lorsqu’une réaction chimique éventuelle est indésirable, voire dangereuse. Par exemple, le gaz argon est utilisé dans la fabrication des ampoules à incandescence. L’hélium est quant à lui présent dans les bouteilles d’oxygène servant à la plongée sous-marine. Il permet d’équilibrer la réaction des autres gaz présents.

On peut également retrouver certains gaz nobles dans le domaine de la soudure, ou encore de l’astronautique. L’inflammation des gaz est ici indésirable, et pourrait entraîner de graves conséquences.

 

Et le gaz naturel ?

Le gaz naturel n’est pas un gaz noble : il s’agit en effet d’un mélange de gaz, principalement constitué de méthane. Le gaz naturel est extrait du sous-sol et ne subit aucune transformation après son extraction. Il est naturellement présent dans la nature, dans certaines roches poreuses.

Le gaz naturel est une source d’énergie propre, utilisée notamment pour chauffer les habitations, pour produire de l’eau chaude sanitaire et alimenter les gazinières pour la cuisson d’aliments.

 

Pour en savoir plus sur le gaz :

Toutes les définitions gaz