Définition du label Haute Performance Energetique (HPE)

La définition du label HPE a été posée en 1978 par le Code de la construction et de l’habitation. Il s’agit d’un label environnemental qui récompense les bâtiments faisant preuve d’une performance énergétique élevée.

 

Qu’est-ce que le label HPE ?

Le label HPE (Haute Performance Energétique) est un label portant sur l’efficacité énergétique globale d’un bâtiment ancien ou neuf. Il a évolué au fil du temps. Le décret d’application de 2009 inclut également dans la définition de HPE "la sécurité, la durabilité et les conditions d'exploitation des installations de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de climatisation et d'éclairage ou encore sur la qualité globale du bâtiment".

Les évolutions du label HPE ont permis l’émergence de variantes :

  • Le label THPE, "très haute performance énergétique", attribué aux bâtiments dont la consommation énergétique est 20% inférieure à la consommation de référence ;
  • Le label HPE EnR pour les édifices consommant 50% d’énergies renouvelables ;
  • Le label HPE rénovation.

Le label HPE évolue en parallèle à d’autres réglementations comme la réglementation thermique 2012 (RT 2012) qui fixe les critères de performances énergétiques d’un bâtiment construit après 2013.

 

Zoom sur le label HPE Rénovation

Depuis l’année 2009, le label HPE rénovation peut être octroyé aux bâtiments construits après le 1er janvier 1948. On donne ce label à un logement lorsque la consommation d’énergie primaire de l’édifice est inférieure à 150 kWh/m².an. Dans le cadre de travaux d’isolation, ce label peut aider les particuliers à obtenir un éco-prêt à taux zéro (Eco-Ptz). Il sert également aux bailleurs sociaux à demander un éco-prêt logement social.

 

Choisir une chaudière HPE ou THPE

Les chaudières à condensation peuvent se voir récompensées d’un label THPE ou HPE. Sont jugées THPE les chaudières dont l'ETAS (efficacité énergétique saisonnière) atteint 92%. Plus écologiques, elles récupèrent la vapeur d’eau produite par la combustion du gaz pour s’en servir comme énergie.

Mais le changement d’une chaudière à condensation demeure coûteux. C’est pourquoi, il existe des aides pour le financer (crédit d’impôt pour la transition énergétique, subventions de l’Anah…). En plus, les fournisseurs d’énergie peuvent proposer à leurs clients une Prime Energie via le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE).

 

Pour en savoir plus sur le label HPE :

Toutes les définitions gaz