Définition de loi d'eau

La définition de la loi d’eau est la même que celle de la courbe de chauffe. Il s’agit d’un système de régulation pour les installations de chauffage. Ce dispositif se base sur une corrélation entre la température de l’eau de l’équipement et la température extérieure.

 

Qu'est-ce que la loi d'eau pour le chauffage ?

La loi d'eau met en lien la température de l’eau de chauffage et les conditions météorologiques. En effet, les besoins en chauffage d’un bâtiment ne sont pas les mêmes lorsqu’il fait -2°, 5° ou 20° degrés. Cette loi d’eau varie en fonction de l’isolation thermique du logement et de la température recherchée dans ce dernier.

 

Pourquoi une courbe de chauffe ?

En hiver, les bâtiments sont généralement surchauffés. En effet, les systèmes de chauffage se fondent sur une température extérieure de base souvent exagérée. A titre d’exemple, la température extérieure de base de Lyon est -10°C. Régler la courbe de chauffe permet alors de bénéficier chez soi d’une température adaptée aux conditions climatiques. La bonne régulation de la loi d’eau de chauffage aide également à réaliser des économies d’énergie.

 

Réguler le chauffage avec la loi d’eau

Pour régler le chauffage avec la loi d’eau, il suffit de trouver la bonne température pour l’eau des équipements de chauffage. Pour cela, il convient de poser une définition simple du calcul de la loi d’eau.
Dans la formule, T° signifie température : T° eau = 1.5 x (T° intérieure demandée - T° extérieure) + 23.

Le calcul de la loi d’eau reste assez technique. C’est pourquoi, il existe des régulateurs qui réalisent par eux même le calcul. Ils ajustent la température de l’eau au fur et à mesure de la journée.

 

Régler sa chaudière ou sa pompe à chaleur grâce à la loi d'eau

La loi d’eau demeure le système le plus performant pour régler la température de sa chaudière. Il suffit de la relier à une sonde extérieure. Cette dernière mesure la température extérieure et indique à la chaudière comment chauffer l’eau pour atteindre la température désirée.

 

Quelles aides financières pour les systèmes de régulation ?

Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), le chauffage représente 60% des dépenses en énergie d’un ménage. C’est sur ce dernier que se font la majorité des déperditions d’énergie. C’est pourquoi, il existe des systèmes de régulation comme le programmateur d’intermittence. Celui-ci permet de programmer à l’avance la température de votre intérieur. Ce système reste coûteux mais il peut être financé par des aides, comme la prime énergie octroyée par les fournisseurs d’énergie, via le dispositif des CEE.

 

Pour en savoir plus sur la loi d'eau et la régulation du chauffage :

Toutes les définitions gaz