Définition de la VMC simple flux

Depuis 1983, l’installation d’un système de ventilation, comme une VMC simple flux est obligatoire dans tous les logements neufs. Ce type de dispositif permet d’améliorer efficacement la qualité de l’air de votre habitation.

 

Qu'est ce qu'une VMC simple flux ?

La VMC simple flux (ventilation mécanique contrôlée) est un système qui permet de renouveler l’air de votre intérieur en 3 étapes.

1. De l’air neuf, provenant de l’extérieur, est capté par des entrées d’air situées sur les façades ou les fenêtres de votre maison.

2. Cet air traverse toutes les pièces de votre habitation et assainit l’air ambiant.

3. L’air vicié (chargé d’humidité et de diverses pollutions) est ensuite évacué, par l’action d’un ventilateur, vers des bouches d’extraction reliées à l’extérieur. 

 

Où mettre une VMC simple flux ?

L’installation d’une VMC simple flux s’étend sur plusieurs points de votre logement. 

  • Les entrées d’air doivent être placées dans les pièces principales de votre logement (salon chambre, chambre…).
  • Les bouches d’extraction doivent quant à elle se situer dans les pièces où l’humidité est importante (cuisine, salle de bain, buanderie, WC…). 

Différentes contraintes techniques, imposées par la réglementation, doivent également être prises en compte lors de la pose de votre VMC (étanchéité à l’air des réseaux, emplacement des éléments du dispositif…). C’est pour cela que l’installation d’une VMC simple flux doit idéalement être effectuée par un professionnel. 

 

VMC simple flux ou double flux : quel modèle choisir ?

Avec une VMC simple flux, l’air neuf, provenant de l’extérieur, traverse les pièces de votre logement avant d’être extrait en dehors de votre habitation. On distingue deux types de VMC simple flux : autoréglable (le débit d’air est constant) ou hygroréglable (le débit d’air s’adapte au taux d’humidité intérieur pour évacuer l’air humide plus rapidement). 

La VMC double flux, comme son nom l’indique, intègre quant à elle deux circuits. Équipée d’un échangeur, la VMC double flux récupère la chaleur de l’air vicié pour la transmettre à l’air provenant de l’extérieur. Plus coûteux qu’une VMC simple flux, ce système permet de réaliser des économies d’énergie importantes si votre logement est bien isolé.

 

Comment retrouver une VMC silencieuse ?

Un système de ventilation, comme la VMC simple flux, génère du bruit. Toutefois, si votre VMC est trop bruyante et gêne votre confort, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Au cours de son contrôle, il pourra notamment :

  • Vérifier le dimensionnement de la VMC : le renouvellement de l’air doit être assuré par un appareil adapté à votre logement.
  • Examiner le moteur : avec le temps, le groupe d’extraction peut être défaillant.
  • Contrôler la vitesse d’aspiration : le bruit peut être généré par une vitesse d’aspiration excessive.
  • Inspecter les gaines : un conduit trop court, percé ou déformé peut être à l’origine des nuisances sonores.
  • Nettoyer le caisson de la VMC : une entrée d’air obstruée nécessite d’être désencrassée pour favoriser le passage de l’air.
  • Installer un atténuateur acoustique : le professionnel peut aussi disposer un « piège à son » permettant de limiter le bruit de la VMC. 

 

Pour en savoir plus sur la VMC simple flux :

VMC simple flux : tout ce qu’il faut savoir

Comment choisir la bonne installation VMC

Une ventilation mécanique contrôlée (VMC), qu’est-ce que c’est ?

Comment retrouver une VMC silencieuse ?


Toutes les définitions gaz