Comprendre la conversion des m3 de gaz naturel en kWh

Sur votre compteur, le volume de gaz naturel s’affiche en m3. Or, pour vous facturer au plus juste, nous avons besoin de connaître votre consommation en kWh (kilowattheure). Les m3 sont donc transformés en kWh à l’aide d’un coefficient de conversion. Explications.

Qu’est-ce que le coefficient de conversion des m3 en kWh ?

Le coefficient de conversion, fourni par le distributeur GRDF, permet de calculer la quantité de gaz naturel en kWh contenue dans 1 m3. C’est cette quantité qui est ensuite prise en compte dans la part consommation de votre facture.

Elle varie en fonction de deux facteurs :

  • l'altitude de votre commune 
  • la composition du gaz naturel.
Coefficient de conversion du m3 de gaz naturel en kWh Coefficient de conversion du m3 de gaz naturel en kWh

L’altitude de votre commune

Plus vous vivez en hauteur, plus la pression atmosphérique diminue. Par conséquent, en altitude, le gaz naturel perd en densité (1 m3 de gaz contient moins d’énergie) et son coefficient de conversion baisse. Par exemple, le même gaz pourra avoir un coefficient d’environ 10% inférieur pour un logement à 1 000 mètres par rapport à un logement situé au niveau de la mer(1).

La composition du gaz naturel

Elle change en fonction du type de gaz naturel. Il en existe deux sortes, les gaz B et H :

  • Le gaz B ou "Bas pouvoir calorifique" : sa teneur en azote est élevée, ce qui le rend "pauvre". Il provient surtout des Pays-Bas et alimente le nord de la France.
  • Le gaz H ou "Haut pouvoir calorifique" : il provient essentiellement d’Algérie, de Russie et de mer du Nord pour être distribué sur le reste du territoire français.

A noter : la composition d’un même gaz peut aussi varier en fonction du lieu de production. Le gaz naturel de Russie ne sera pas exactement identique à celui d’Algérie, par exemple.

 

Comment est calculé le coefficient de conversion kWh/m3 ?

Si l’altitude de votre logement reste identique, ce n’est pas le cas de la composition du gaz naturel qui évolue dans le temps. Cette dernière est mesurée chaque jour sur certains points du réseau afin de déterminer un coefficient de conversion moyen pour chaque zone de distribution, sur une période donnée. Cela permet ensuite à GRDF de l’appliquer lors du relevé de votre compteur au volume de gaz naturel consommé.

La formule suivante permet ensuite de déterminer votre consommation en kWh : Index début – Index fin = Volume en m3 x coefficient de conversion = Consommation en kWh

Télécharger la page (PDF)

Votre coefficient n’est pas le même que celui de votre voisin ?

C’est normal. Si votre relevé n’a pas été effectué le même jour par GRDF, la composition du gaz naturel peut changer et le coefficient de conversion moyen aussi.

(1) Source : GRDF, « Comprendre les coefficients thermiques (ou coefficients de conversion en énergie) »