La thermographie : pour une maison mieux isolée et éco-responsable

Différents outils vous permettent d’évaluer la performance énergétique de votre logement, pour agir efficacement en vue de diminuer votre consommation d’énergie. Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique), par exemple, vous informe sur la consommation et sur les émissions de gaz à effet de serre de votre logement.

La thermographie est également un moyen utile pour évaluer l’isolation de votre maison. Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation, faites appel à un expert qui vous indiquera très précisément les mesures à mettre en œuvre.

Comment cela fonctionne

La thermographie d'une maison permet d'évaluer son isolation. Elle consiste, en effet, en une mesure de la température de surface d’un bâtiment via une caméra infrarouge. La photo thermique – thermogramme – permet d’identifier rapidement les variations de température et les zones de déperditions de chaleur, en mettant en évidence les ponts thermiques. Elle apporte ainsi des précisions dans les observations réalisées sur le terrain à l’œil nu.

Cette technique permet d’identifier les problèmes d’isolation, tels que la mauvaise étanchéité des ouvrants, le défaut de calorifugeage des tuyauteries et les ponts thermiques (un défaut d’isolation entre deux parois). 

La thermographie : pour une maison mieux isolée et éco-responsable La thermographie : pour une maison mieux isolée et éco-responsable

Zoom sur les ponts thermiques 

Il s’agit des zones situées à la jonction de deux parois et qui laissent passer le froid extérieur. En cause : des panneaux d’isolation disposée de manière discontinue ou disjointe à partir du plancher. Ce défaut peut engendrer de l’humidité et des traces de moisissure. A noter : deux matériaux isolants de résistance ou de conductivité thermiques différentes peuvent aussi être à l’origine de ce problème.

Les principaux ponts thermiques se situent au niveau des jonctions entre la toiture et les murs, les murs et les balcons, entre les planchers et les murs, ou encore entre les murs et les menuiseries des fenêtres.

Dans la mesure où une mauvaise isolation de vos murs ou de votre toiture peut engendrer jusqu’à 30% des déperditions de chaleur d'un logement, des travaux s’imposent…

Améliorer l’isolation de votre maison

La thermographie de votre maison est un bon moyen d’améliorer votre isolation thermique et d’atteindre un niveau de performance énergétique conforme à la réglementation en vigueur.

La performance thermique des constructions neuves est encadrée par la loi sur la réglementation thermique, la RT2012, qui fixe les normes en matière d'isolation. Avec comme référence le label BBC, l’objectif est de diviser par trois la consommation énergétique. Mais la question de l’isolation thermique se pose également en matière de rénovation, si vous souhaitez effectuer des travaux pour optimiser votre consommation et votre confort.

Pour savoir si votre maison est bien isolée, la thermographie vous permettra de repérer les dysfonctionnements dans votre logement et les moyens à mettre en œuvre pour y remédier.Elle permet de vérifier notamment :

  • La bonne continuité de l’isolation extérieure et intérieure (murs, murs d’angle, plancher), qui permet de réduire, voire de supprimer la plupart des ponts thermiques.
  • La bonne conductibilité thermique, un indicateur précieux de la performance d’un matériau isolant. En effet, le pouvoir isolant varie d’un matériau à l’autre. Le choix entre la laine de verre, le bois ou le plâtre s’effectue en fonction du coefficient de conductivité thermique, de vos besoins, mais aussi de votre budget. Pour ne pas vous tromper, il est conseillé de faire appel à un professionnel certifié RGE.

 

Quand faire le test ?

Une étude par thermographie est une étape utile avant de se lancer dans des travaux d’isolation. Cela vous évite d’investir dans des matériaux inadaptés ou trop coûteux, et d’ajuster les travaux à effectuer aux besoins réels du bâtiment. Cela vous permet également de fixer des priorités, l’objectif à plus long terme étant de réaliser des économies d’énergie et de réduire votre budget chauffage.

Cette technique avec caméra infrarouge peut également être utilisée lors du diagnostic de performance énergétique, en raison de son efficacité pour évaluer l’état du bâtiment, à la fois en façade et à l’intérieur.

Elle permet aussi de compléter d’autres mesures et d’informer précisément sur les problèmes d’isolation, et peut détecter également les fuites dans les canalisations souterraines, en particulier lors de la construction d’un bâtiment. Enfin, vous pouvez y avoir recours lors d’un achat afin de vérifier la bonne isolation de toutes les zones de l’habitation.

 

Prix d’une inspection thermique

Pour effectuer une étude thermographique de son logement, il est recommandé de s'adresser à un thermicien qualifié ou à une entreprise qualifiée RGE. Le coût de l’intervention est très variable, en fonction de sa durée, de la surface et la configuration du bâtiment, du type d’équipement utilisé. Le taux horaire moyen est de 125 €(2). Une étude standard dure entre 2 heures et 4 heures pour une surface inférieure à 100 m2, à condition de pouvoir fournir un rapport énergétique et les plans de construction et d’isolation du bâtiment. Pour un audit de rénovation plus poussé, comptez une demi-journée. N’hésitez pas à demander plusieurs devis.

Notez que différentes aides permettent de contribuer au financement de vos travaux de rénovation énergétiques. Vous pouvez bénéficier de la prime éco-énergie Gaz Tarif Réglementé ou de prêts à taux avantageux pour vos travaux d’isolation (prêt BOOST’ISO).

L’État propose également des aides publiques, cumulables avec celles ci-dessus, comme le MaPrimeRénov', l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit et les aides de l’Anah.

La performance énergétique de votre maison est un gage de qualité et impacte votre DPE

Elle vous permet également de valoriser votre patrimoine si vous voulez le vendre. De plus, une bonne isolation thermique vous permet de diminuer votre facture de chauffage et de limiter les émissions de gaz à effet de serre de votre habitation.

(1) Source : Ademe , "Isolation du toit, des murs et des planchers", 09/07/15.

(2) http://www.projetvert.fr/combien-coute-thermographie/