Tout savoir sur le label HPE Haute Performance Energétique

Pour préserver l’environnement et favoriser la réduction de la consommation énergétique, la loi impose des normes strictes en matière de construction et de rénovation de l’habitat. Issue du Grenelle de l’environnement, une réglementation thermique, dite RT 2012, a été mise en place afin de réduire durablement la consommation énergétique des constructions neuves. Pour atteindre cet objectif, le label "Bâtiment Basse Consommation" (BBC) devient la référence obligatoire. Parmi les autres labels énergétiques, figure le label HPE, pour Haute performance énergétique.

Tout savoir sur le label HPE Haute Performance Energétique Tout savoir sur le label HPE Haute Performance Energétique

Zoom sur les différents labels HPE

Le label Haute Performance Energétique

La RT 2012 est un référentiel qui définit les exigences de la réglementation thermique. Il vise à réduire la consommation d’énergie primaire d’une maison neuve, de manière à ne pas dépasser 50 kWhEP/(m².an) en moyenne, ce qui correspond au plafond du label "Bâtiment Basse Consommation" (BBC).

Lorsqu’un bâtiment va au-delà des obligations imposées par la RT 2012, il peut se voir accorder le label HPE.

Ainsi, le label "haute performance énergétique" atteste, plus que la conformité des bâtiments neufs à la RT 2012, un niveau d’efficacité énergétique qui va au-delà des minima réglementaire, ainsi que les modalités minimales de contrôle.

Défini par le Code de la construction et de l’habitation, le label HPE prend en compte toutes les étapes de la construction d’un nouveau bâtiment, de sa conception jusqu’à son fonctionnement, en passant par le choix des matériaux et sa réalisation, puis son entretien.

Le label Haute Performance Energétique EnR

Le label HPE comporte cinq niveaux différents de performances. Le label "Haute Performance Energétique Energies Renouvelables", sous l’acronyme HPE EnR, répond aux exigences de base du label HPE et va plus loin. Peut être labellisé HPE EnR le bâtiment qui remplit au moins un des critères suivants :

  • plus de la moitié de la consommation conventionnelle de chauffage provient d’un générateur biomasse,
  • les énergies renouvelables sont responsables pour plus de 60% de l’alimentation du bâtiment en chauffage.

 

Quels sont les objectifs de la labellisation HPE ?

Des performances énergétiques supérieures

Le label HPE a pour but de renforcer la Réglementation Thermique 2012 puisqu’il est attribué aux constructions qui ont des performances énergétiques supérieures à la RT 2012, dont le principal objectif est de réduire les consommations énergétiques des bâtiments neufs.
Concrètement, ce label a pour objectif de réduire la consommation d’énergie primaire de 10% par rapport à la RT 2012.

Les avantages du label

Obtenir un label de performance énergétique pour votre logement offre plusieurs avantages. 

  • Vous bénéficiez d’un niveau de confort supérieur.
  • Vous participez à préserver l’environnement.
  • Vous valorisez votre construction neuve. En effet, le logement consomme moins, leurs habitants payent des factures d’énergie inférieures : la valeur du bien est plus importante, à la vente comme à la location.

 

Comment obtenir le label ?

Les conditions de délivrance du label HPE sont strictes : seuls sont éligibles les bâtiments valablement titulaires d’une certification qui porte à la fois sur la sécurité, la durabilité et les modalités d’exploitation des systèmes de chauffage, d’ECS, de climatisation et d’éclairage, ou qui porte, de manière plus générale sur la qualité du bâtiment.

Ce label est délivré par un organisme accrédité selon la norme EN 45011. Attention, tous les organismes ne sont pas habilités à certifier tous les types de bâtiment.

  • Dans un premier temps, la demande de label HPE passe par l’étude de votre dossier. L’organisme que vous avez choisi s’adresse directement au directeur général de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction pour établir une convention en vue de se voir délivrer le label "haute performance énergétique", en précisant le niveau de label souhaité. L’organisme joint à la demande de convention le référentiel du label "haute performance énergétique" qui définit le type de bâtiment, ainsi que des justificatifs attestant par exemple que les matériaux ou équipements installés sont conformes aux exigences du référentiel. D’autres informations sont envoyées qui concernent l’organisme en lui-même.
  • Dans un second temps, un expert indépendant réalise une vérification sur site des opérations réalisées et de leur conformité au référentiel de la certification visée.
  • Enfin, si tout est conforme, vous recevez votre certificat vous autorisant à utiliser le label HPE.

 

Quelle différence avec le label THPE ?

Les labels HPE et THPE de la RT 2012 dépassent les exigences de la réglementation thermique. Ils ouvrent la voie à des constructions de très haute performance énergétique.
Ainsi, le label HPE a pour objectif de réduire la consommation d’énergie primaire de 10% par rapport au RT 2012.
Quant au label THPE (Très Haute Performance Énergétique, déclinable également en THPE EnR), il va encore plus loin, avec un objectif de réduction de 20% de la consommation d’énergie primaire par rapport au niveau RT2012.

 

Les aides financières pour améliorer la performance énergétique de votre logement

Si votre habitat ne vous permet pas d’obtenir un label de performance, vous pouvez toujours solliciter un bilan énergétique qui vous renseignera sur les sources de déperdition de chaleur et les travaux de rénovation à réaliser.
Pour l’amélioration de la performance énergétique de votre maison, des aides financières existent, comme l’éco-prêt à taux zéro ou la prime économies d'énergie.