Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

Une prime énergie pour vos fenêtres

Les fenêtres et les parois vitrées constituent l'une des sources principales de déperdition de chaleur. Pour profiter d'un confort thermique accru et améliorer les performances énergétiques de l'habitat, il est essentiel de disposer d'un équipement adéquat. L'installation de fenêtres isolantes constitue cependant un investissement conséquent.

C'est pour cela que prime énergie et fenêtres font bon ménage. Le dispositif Gaz Tarif Réglementé vous permettra d'alléger le montant des dépenses liées à vos travaux de rénovation. La prime s'inscrit dans le cadre du dispositif des CEE (Certificats d'Économies d'Énergie), instaurés par l'État français.

En savoir plus

Prime énergie fenêtre

Prime énergie et fenêtres : pour quels types de menuiserie ?

Les fenêtres à hautes performances énergétiques

Les menuiseries compatibles avec notre prime pour les fenêtres sont nombreuses. Nous prenons en fait davantage en compte les performances thermiques obtenues plutôt que la typologie de l'équipement. Bien entendu, certains équipements sont plus à même de réduire les déperditions énergétiques que d'autres. L'essentiel restera néanmoins de respecter les spécifications techniques définies par les commissions du ministère.

Pour que vos travaux de rénovation et d'isolation qui concernent les fenêtres soient éligibles à une prime énergie, le coefficient de transmission surfacique Uw et le facteur solaire Sw doivent être :

  • pour les fenêtres de toiture : Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36 ;
  • pour les autres fenêtres ou portes-fenêtres : Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36 OU Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3.

Quelques exemples d'installation

Le choix des fenêtres à hautes performances s'effectuera en prenant compte d'un certain nombre de critères, en premier lieu desquels :

  • le nombre de vitrage (un, deux, ou trois),
  • le type de verre (feuilleté, trempé, ou traité, opacifiant, chauffant ou antiréfléchissant),
  • le type de menuiserie de la fenêtre (PVC, bois ou aluminium),
  • l'épaisseur du vitrage (généralement supérieure à 4 mm),
  • l'espace entre les vitrages (compris le plus souvent entre 12 mm et 16 mm),
  • la nature de l'air ou du produit gazeux contenu entre le double vitrage (air, argon, ou krypton).

L'on distingue traditionnellement trois grands types de fenêtres à hautes performances énergétiques : la fenêtre double vitrage, la fenêtre triple vitrage et le survitrage. La structure en double vitrage consiste en la superposition de deux vitres espacées. Elle réduit de 40 %(1) les déperditions thermiques par rapport à une fenêtre en simple vitrage. Le principe du triple vitrage est le même. L'ajout d'une troisième couche permet cependant d'améliorer encore plus les performances thermiques par rapport à une installation double. Le survitrage est quant à lui moins efficace. Il permet néanmoins de conserver les fenêtres déjà installées.
 

Les critères à respecter

L'attribution de la prime énergie pour l'achat et l'installation d'une fenêtre isolante est associée au respect d'un certain nombre de critères. Voici l'ensemble des conditions à remplir pour bénéficier de la prime Eco-énergie Gaz Tarif Réglementé.

Les critères liés au logement : L'habitation, qu'elle soit résidence principale ou secondaire, doit nécessairement avoir été construite au moins 24 mois avant la date d'engagement des travaux. Selon la situation, cette dernière peut être matérialisée par le versement d'un acompte, la signature d'un devis ou l'achat du matériel. Pour pouvoir être éligible, le logement doit se situer sur l'hexagone.

Les obligations du demandeur : Cette prime énergie peut être sollicitée par les propriétaires et les locataires. Lors du dépôt du dossier, le demandeur s'engage sur l'honneur à ne pas avoir déjà reçu l'une des aides CEE proposées par un énergéticien concurrent. Le cumul est cependant possible si les dispositifs concernent deux postes de rénovation différents.

Les spécifications techniques : L'attribution de la prime fenêtre est liée au respect d'un certain nombre de spécifications techniques. Après vous être renseigné sur la liste des fenêtres éligibles (fenêtres de toiture, autres fenêtres ou portes-fenêtres), il conviendra de faire figurer sur la facture l'ensemble des caractéristiques des équipements installés : nombre, marque et références des fenêtres, coefficient de transmission surfacique (Uw) de chaque fenêtre, facteur solaire (Sw) de chaque fenêtre.

 

Se faire accompagner par les artisans de Mon Réseau Habitat

Une prime conditionnée à la qualification de l'artisan

Depuis le 1er juillet 2015, les primes CEE ne peuvent être attribuées que si les travaux sont effectués par une société récompensée du label RGE (reconnu garant de l'environnement). Pour bénéficier d'une prime énergie, vous devrez donc forcément trouver un artisan disposant de cette qualification.

Créé en 2011 par le Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, le label RGE garantit le niveau de qualification de l'artisan et prouve son expertise en matière de rénovation énergétique. Il est attribué par des organismes indépendants et renouvelé tous les quatre ans. Les artisans sont contraints d'actualiser régulièrement leurs connaissances techniques et réglementaires.

En quoi consiste Mon Réseau Habitat ?

Puisque nous savons qu'il est parfois difficile de trouver un entrepreneur de confiance, nous avons décidé de vous donner un coup de pouce. Grâce au service de notre partenaire Mon Réseau Habitat, votre prise de contact avec un artisan RGE travaillant à proximité de chez vous sera grandement facilitée. Vous trouverez grâce à lui un artisan qualifié pour vos travaux de rénovation. En plus d'être facile d'utilisation, le service Mon Réseau Habitat est parfaitement gratuit et ne vous engage pas.

Trouvez un artisan de confiance

 

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie

Source :

(1)https://www.consoglobe.com/importance-vitrage-dans-isolation-thermique-cg

 

false