Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

Aide à la rénovation : des solutions pour financer vos travaux 

Vous entreprenez des travaux de rénovation pour améliorer votre confort et réduire vos factures d’énergie ? Vous vous interrogez sur les aides à la rénovation dont vous pouvez bénéficier pour votre logement ? Dispositifs financiers, critères d’éligibilité, montant… Nous vous expliquons tout.

Pourquoi les aides à la rénovation ont-elles été créées ?

En France, le bâtiment se positionne comme le secteur le plus énergivore derrière l’industrie et le transport. Afin d’améliorer ce constat et avancer vers un parc immobilier basse consommation en 2050, l’objectif de 500 000 logements rénovés par an a été inscrit dans la loi de transition énergétique.

Pour l’Etat, il est donc devenu indispensable de soutenir les actions des particuliers en proposant des aides à la rénovation.

Télécharger le tableau des aides

Aide à la rénovation : les subventions et aides disponibles Aide à la rénovation : les subventions et aides disponibles

Qu’est-ce qu’un bâtiment basse consommation ?

Un BCC, bâtiment basse consommation, est une habitation qui consomme très peu d’énergie pour pourvoir à ses besoins en chauffage, eau chaude, climatisation et éclairage. Le label BCC précise qu’un logement ne doit pas dépasser une consommation de 80 kWhep/m²/an(1). A titre de comparaison, la consommation moyenne d’une maison (hors habitat neuf) était de 240 kWhep/m²/an en 2009(2).

 

Quelles sont les aides rénovation à votre disposition ?

Plusieurs aides à la rénovation de maison ancienne ont été mis en place par l’Etat. Certaines sont même cumulables entre elles, y compris avec les prêts BOOST Gaz Tarif Réglementé.
Notez également que les travaux doivent être effectués par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

MaPrimeRénov'

Cette prime pour la rénovation énergétique de l’habitat est née de la fusion, en 2020, du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et l'aide de l'Anah Habiter Mieux agilité. Elle aide les propriétaires occupants à financer les travaux de leur résidence principale en France métropolitaine et en outre-mer, sous réserve d'en faire la demande avant le début des travaux.
MaPrimeRénov' est attribuée sous réserve d'être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans et de faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnues Garantes de l’Environnement (RGE). Vous pouvez consulter la liste des équipements concernés sur le site www.maprimerenov.gouv.fr.

Les subventions de l’Anah

Aussi bien destinées aux particuliers qu’aux syndicats de copropriété, les aides de l’Agence nationale de l'habitat (Anah) vise à encourager la rénovation des logements anciens. L’objectif principal de l’Anah étant de lutter contre la précarité énergétique, ces subventions publiques pour la rénovation des habitations dégradées soutiennent principalement les foyers modestes. Elles sont donc soumises à conditions de ressources.

Les autres aides à la rénovation de l’habitat

Si vous êtes retraité du régime général, vous pouvez bénéficier d’une aide de votre caisse de retraite. Cette dernière est octroyée sous certaines conditions et ne fonctionne que pour les travaux réalisés dans votre logement principal.

Pour des travaux de rénovation, d'amélioration ou d'isolation thermique, votre CAF peut aussi vous accorder un prêt. Pour en bénéficier, vous devez être allocataire de la CAF, résider en France et effectuer les travaux de rénovation dans votre résidence principale (propriétaire ou locataire).

 

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie

(1) Kilowatts heure d'énergie primaire consommés par mètre carré

(2) Source : Effinergie, La performance énergétique

(3) Source : service-public.fr