Financez vos travaux de rénovation énergétique grâce à l’éco-prêt à taux zéro 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer les travaux visant à rendre votre logement plus économe en énergie. Découvrez le principe de ce prêt et comment l’obtenir. 

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro et qui peut y prétendre ? 

L’éco-PTZ vise à réduire la note des propriétaires, occupants, locataires ou bailleurs qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Et ce, quelles que soient leurs ressources. L’intérêt majeur pour le bénéficiaire : ne pas avoir besoin d’avancer les sommes et ne pas payer d’intérêts

Réduire votre note avec l'éco-prêt

Les critères à respecter pour bénéficier du prêt travaux à taux zéro 

  • Aucun montant minimum ou maximum de travaux n’est requis. 
  • Les matériaux et équipements doivent être fournis et posés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)(1)
  • Les travaux doivent être réalisés dans les 2 ans après l’obtention du prêt.
  • Le logement doit constituer la résidence principale du bénéficiaire.   

Quels sont les travaux concernés par l’éco-prêt à taux zéro ?

A combien s’élève le prêt travaux à taux zéro ?  

La banque peut vous accorder jusqu’à 30 000 euros que vous devrez rembourser, sans intérêts, sur un période de 10 ans.

La période peut être réduite jusqu'à 3 ans, si vous le souhaitez, mais aussi portée à 15 ans dans le cas d’un bouquet d’au moins 3 travaux, ou avec l’option « performance énergétique globale ». 

Le montant du prêt travaux à taux zero

L’éco-prêt complémentaire

Depuis le 1er juillet 2016, il est possible de doubler l’éco-PTZ en demandant un second, pour le même logement, à quelques conditions :

  • Le deuxième éco-prêt doit être souscrit dans les 3 ans suivant l’émission du premier. 
  • Le premier éco-prêt doit être clôturé
  • Le montant total des 2 prêts ne doit pas dépasser 30 000 euros

Un prêt cumulable avec d’autres aides 

Le prêt travaux à taux zéro est cumulable avec de nombreuses autres aides comme celles de l'Anah et des collectivités territoriales, la prime éco-énergie Gaz Tarif Réglementé ainsi que le prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété.
Il est désormais également possible de cumuler l’éco-PTZ et le crédit d’impôt pour la transition énergétique sans conditions de ressources.

(1) Pour plus d'informations sur les professionnels RGE, vous pouvez consulter le site www.renovation-info-service.gouv.fr
(2) Toutes les chaudières et les pompes à chaleur doivent être accompagnées d’un dispositif de programmation du chauffage.
false