Tout savoir sur les chaudières

Les chaudières se déclinent en de nombreux modèles. Tour d'horizon de ce que vous devez savoir si vous devez en changer.

  1. Les chaudières par type de combustible utilisé : bois ou granulés, fioul, gaz...
  2. Les différentes configuration de chaudière : chaudière murale ou au sol.
  3. Les différents types de fonctionnement des chaudières et leurs performances énergétiques : chaudière à condensation, hybride , HPE / TPE, basse température...
  4. Les diférentes marques de chaudière
Tout savoir sur les chaudières Tout savoir sur les chaudières

1/ Les chaudières par type de combustible

La chaudière à gaz

Une chaudière au gaz est un système de chauffage et de production d’eau chaude utilisé par de nombreux foyers. Elle présente de nombreux avantages :

  • Un équipement qui s’adapte à la surface à chauffer. Pour les petits besoins de chauffage, la chaudière murale présente l’avantage d’être peu encombrante et de se placer dans un espace réduit, comme la salle de bain ou la cuisine, en hauteur contre un mur ou sur un appareil électroménager. Les logements à grande surface habitable nécessitent un équipement plus puissant et plus volumineux qui sera installé au sol, en dehors des pièces de vie. Dans les deux cas, la chaudière est raccordée au réseau de gaz, elle ne fait pas de stockage, ce qui libère de la place chez vous.
  • Un confort thermique appréciable. En produisant rapidement une chaleur douce et homogène, la chaudière au gaz offre un très bon confort thermique tout en n’asséchant pas l’air ambiant. Couplée à un thermostat, elle permet d’adapter la mise en route du chauffage à la présence dans le logement et ainsi d’optimiser la consommation de gaz.
  • Un bon rendement énergétique. Le rendement d’une chaudière s’exprime en PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur). Il correspond au rapport entre l’énergie produite par la chaudière (la chaleur) et l'énergie consommée (le combustible). II s’exprime en pourcentage et plus le résultat est élevé moins la chaudière consomme d’énergie. Un pourcentage supérieur à 100 signifie que l’appareil produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Une chaudière au gaz classique présente un rendement d’environ 70%, une chaudière basse température atteint les 95% et une chaudière à condensation avoisine les 110% de rendement énergétique(1).
  • Un investissement amorti. Les chaudières à condensation, malgré un prix d’achat et d’installation plus élevé, ont une très bonne rentabilité au bout de quelques années d’utilisation du fait de leur faible consommation de gaz. Les chaudières gaz à basse température s’avèrent également intéressantes pour un coût plus faible. Les chaudières à gaz classiques, accessibles aux petits budgets, permettent aussi de diminuer ses factures par rapport à une chaudière ancienne.

Comment fonctionne une chaudière à gaz ?

Le fonctionnement d’une chaudière à gaz est basé sur le même principe pour tous les modèles, quel que soit le type de chaudière à gaz dont est équipé votre logement.

1- La chaudière à gaz classique

Le fonctionnement d’une chaudière à gaz classique passe par les étapes suivantes : le gaz du réseau ou d’une citerne individuelle (gaz naturel, butane ou propane) arrive dans la chaudière pour être brûlé par un brûleur. Cette combustion produit de la chaleur, qui est transmise à l’eau ou au liquide caloporteur contenu dans la chaudière. Ce fluide est ensuite transporté vers les émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant…), via un système de distribution (canalisations et tuyaux). La chaudière à gaz peut également produire et fournir l’eau chaude sanitaire du logement (pour la salle de bain et la cuisine), de manière instantanée ou par accumulation dans un ballon d’eau chaude.

Le fonctionnement d'une chaudière à gaz passe nécessairement par l’installation d’un circuit fermé : l'eau chaude qui sort de la chaudière est envoyée jusqu’aux émetteurs, pour ensuite repartir vers la chaudière lorsqu’elle est refroidie. La chaudière à gaz classique chauffe l’eau contenue dans les radiateurs et les émetteurs de chauffage à une température très élevée ; la quantité de cette eau très chaude envoyée dans le circuit est ensuite ajustée en fonction de la température de la pièce. Les fumées sont rejetées à haute température, en tirage naturel.

2- La chaudière à gaz basse température

Ayant vocation à être progressivement remplacées par les chaudières à condensation, ces chaudières chauffent l’eau à une faible température (autour de 50°C ou 60°C) ; elles l’envoient au fur et à mesure dans les radiateurs, en fonction des besoins. Ces appareils consomment moins de gaz, les fumées sont rejetées à une température plus basse et la condensation interne est évitée. Elles fournissent ainsi un meilleur rendement et permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie.

3- La chaudière gaz à condensation à haute performance énergétique

Le fonctionnement d’une chaudière à gaz à condensation passe par l’utilisation de la vapeur d’eau condensée des gaz de combustion. Normalement perdues, les fumées de combustion contiennent de l’eau ; en condensant dans la chaudière, cette vapeur augmente la température du liquide caloporteur (en plus de la combustion classique). L’eau liquide issue de la condensation de la vapeur d’eau des fumées (les condensats) est ensuite évacuée via un raccordement au conduit d’évacuation des eaux usées.
L’énergie supplémentaire récupérée par l’utilisation et le refroidissement des fumées de combustion permet de préchauffer le circuit et d’augmenter le rendement de la chaudière. Le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation permet ainsi de diminuer la consommation de gaz et de chauffer le logement de manière optimale.

La chaudière hybride permet également de réaliser d’importantes économies d'énergie : une pompe à chaleur électrique produit la majorité de l'énergie pour chauffer l’eau du chauffage et du logement. Une chaudière à condensation prend le relais en cas d’épisode de froid ou de consommation trop importante.

Les chaudières micro-accumulées ou éco-générateurs produisent quant à elles du chauffage, de l’eau chaude et de l’électricité en utilisant la condensation et la micro-cogénération : alimenté par la chaleur produite par la combustion du gaz, un petit moteur permet de produire de l’électricité.

4- La chaudière gaz à ventouse

Son fonctionnement passe par le prélèvement et l’utilisation de l’air extérieur par la chaudière (et non pas de celui de la pièce). Le conduit de la chaudière sort directement sur la façade. Compact et facile à installer, ce système s’adapte à tous les types de chaudière (il permet par exemple d’évacuer les fumées d’une chaudière à condensation).

Optimiser le fonctionnement de votre chaudière à gaz : réglages et entretien annuel obligatoire

Pour garantir sa sécurité et son parfait fonctionnement, la chaudière à gaz doit être entretenue et vérifiée une fois par an. L’entretien de votre chaudière à gaz est une obligation légale et concerne tous les types d’équipements. Il peut être prévu dans un contrat de maintenance annuelle, qui inclut une révision obligatoire et l’assistance en cas de panne.
Le technicien professionnel (certifié RGE) qui se chargera de l’entretien pourra également vous indiquer quels réglages effectuer sur votre chaudière. Il vous donnera des conseils utiles pour réduire votre consommation de gaz et optimiser le confort de chauffe.

Réaliser des économies d’énergie en investissant dans une chaudière à gaz plus performante

Le mode de fonctionnement d’une chaudière à gaz influe sur sonrendement(exprimé en %), c’est-à-dire sur le rapport entre l’énergie produite par l’appareil et l’énergie consommée pour y parvenir. Les anciens modèles de chaudières à gaz affichent un rendement de 80% à 85%. Pour consommer moins de gaz et réaliser des économies d’énergie tout en profitant d’un système de chauffage performant, vous pouvez investir dans :

  • une chaudière gaz basse température : elles consomment 12 à 15% d’énergie en moins, pour un rendement de 90 à 95% ;
  • une chaudière à condensation : elles consomment 15 à 20% de moins, pour un rendement pouvant dépasser les 100% ; le fonctionnement de la chaudière à gaz à condensation lui permet en effet de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

La chaudière à biomasse

La chaudière biomasse fonctionne comme ses concurrentes au gaz naturel ou au fioul, c’est-à-dire qu’elle chauffe un liquide distribué dans un circuit de radiateurs ou d’eau chaude sanitaire. Mais au lieu d’utiliser du combustible fossile, elle est alimentée en "biomasse", combustible à base d’éléments organiques et végétaux. La chaudière biomasse peut être individuelle ou industrielle.

Le bois, principal composant de la biomasse

La biomasse désigne la matière vivante présente sur terre, qu’elle soit organique, végétale ou animale. C’est sous sa forme végétale qu’elle est exploitée pour la production d’énergie. La biomasse est ainsi solide ou forestière (sciure, copeaux et bûches de bois), agricole (paille et lisier) mais aussi fermentable (boues et fumiers).
Pour les chaudières individuelles, la chaleur est produite par la combustion du bois et de ses dérivés, sous forme de bûches, de plaquettes ou de granulés (aussi appelés pellets).

Le bois à usage énergétique (bois énergie) est principalement issu de coupes d’entretien des forêts. Auparavant peu utilisés, les bois étaient laissés sur place. Il provient aussi des rebus du bois d’ameublement (bois d’œuvre) et du bois destiné à l’industrie du papier (bois industrie). En clair, le bois de chauffage permet de valoriser les déchets de toute la filière bois.

Les avantages de la chaudière biomasse

Parmi ses nombreux avantages, la chaudière biomasse présente la caractéristique de s’inscrire pleinement dans une démarche de production d’énergie renouvelable. En effet, une chaudière biomasse utilise comme combustible une ressource naturelle de proximité et inépuisable. Elle émet aussi peu de gaz polluants. L’impact d’un chauffage biomasse en termes d’émission de CO2 est d’ailleurs neutre car la quantité de dioxyde de carbone émise par la chaudière lors de la combustion est égale à celle que l’arbre a absorbé durant sa croissance.
Autre avantage, et pas des moindres, ce combustible de chauffage (bûches de bois ou pellets) est aujourd’hui le plus économique sur le marché. Il permettra de rentabiliser l’investissement en 5 à 10 ans.
Enfin, avec un rendement1 moyen supérieur à 75% (qui varie selon les marques), en constante augmentation, la chaudière biomasse se place en bonne position dans la liste des chaudières permettant de réaliser des économies d’énergie. A l’usage, le chauffage qu’elle produit procure le même confort que tout autre système de chauffage centralisé.

Les inconvénients de la chaudière biomasse

Du côté des inconvénients de la chaudière biomasse, on peut relever le coût du matériel et de l’installation (voir plus bas). Comme toutes ses concurrentes, la chaudière biomasse doit être raccordée à un conduit de cheminée et installée dans une pièce ventilée. Enfin, il faut s’assurer de la qualité du combustible utilisé qui doit être sec (trois années de séchage sont nécessaires) pour obtenir un rendement maximum et éviter à la chaudière des dépôts polluants. S’il est humide, le bois doit être entreposé dans un endroit protégé de la pluie mais exposé aux courants d’air et au soleil.

Comme ses concurrentes, la chaudière biomasse nécessite une révision annuelle et un nettoyage hebdomadaire du cendrier C’est une obligation légale mais aussi un moyen d’assurer sa durée de vie jusqu’à 25 ans.

Chaudière biomasse : quel budget prévoir ?

Le prix d’une chaudière biomasse dépend des besoins en chauffage et en eau chaude, du type d’appareil, de son rendement et de ses performances. Il existe notamment une différence de prix importante entre les modèles à alimentation automatique (autonomie d’une saison de chauffe) et les modèles à alimentation manuelle (autonomie de quelques heures). Mais plus le silo de stockage est volumineux et apporte de l’autonomie, plus l’installation est coûteuse. Il ne faut pas négliger non plus le coût du raccordement à un conduit d’évacuation des fumées.
La fourchette est donc assez large, puisqu’elle varie de 3 000€ pour les plus petites chaudières biomasse manuelles à plus de 25 000€ pour les modèles automatiques très performants (hors coût d'installation)2.

1 Rendement = rapport entre l’énergie produite et l’énergie dont la chaudière a besoin pour fonctionner, le résultat est exprimé en % et plus il est important plus la chaudière est efficace.
2 https://www.quelleenergie.fr/economies-energie/chaudiere-bois/chaudiere-biomasse

La chaudière à fioul

Le principe de fonctionnement d’une chaudière à fioul est très simple : le combustible est mélangé avec un comburant (dans ce cas précis, l’oxygène de l’air ambiant ou de l’air extérieur) dans une chambre équipée d’un brûleur, ce qui cause la combustion du fioul. La chaleur ainsi dégagée est ensuite utilisée pour chauffer l’eau des conduits, servant à alimenter les radiateurs du logement et/ou à produire de l’eau chaude sanitaire.

Quels sont les types de chaudières à fioul ?

Si les anciennes chaudières à fioul n’ont plus le vent en poupe et sont peu à peu remplacées chez les particuliers, la technologie fioul n’a pas encore dit son dernier mot. De nouveaux modèles plus performants et plus respectueux de l’environnement sont apparus sur le marché ces dernières années :

  • La chaudière fioul à basse température, moins énergivore que la version traditionnelle car chauffant l’eau à une température plus basse.
  • La chaudière fioul à condensation qui est capable de récupérer ce qui est contenu dans les vapeurs libérées par la combustion du fioul, dont elle se sert pour chauffer l’eau de retour des radiateurs du logement.
  • La chaudière à ventouse ou à flux forcés qui dispose d’un conduit hermétique à deux voies, dont l’une prélève l’air extérieur pour la combustion et l’autre expulse la fumée.

On distingue également les équipements en fonction de leur destination : la chaudière classique qui produit uniquement la chaleur des radiateurs, et la chaudière mixte qui produit aussi de l’eau chaude sanitaire pour la cuisine et la salle de bains.

Les avantages et inconvénients d'une chaudière à fioul

A défaut d’être le combustible le moins cher (le bois et le gaz naturel sont plus intéressants), le fioul domestique est malgré tout assez efficace pour réduire votre facture énergétique, dans le cadre d’un remplacement ou d’une rénovation. Surtout si vous optez pour une chaudière condensation à fioul à haut rendement. Le fioul est intéressant pour chauffer de grands espaces dans les zones rurales ou périurbaines, d’autant que les modèles récents sont autonomes, silencieux et plus sécurisés.

Contrairement à une chaudière au gaz naturel raccordée aux réseaux de GRDF, une chaudière à fioul nécessite un espace de stockage pour le carburant et une livraison à domicile par camion-citerne fréquente. Il est donc nécessaire de faire installer une cuve de grande capacité (intérieure ou extérieure) chez soi, qui devra être régulièrement vidangée, nettoyée et dégazée par un professionnel. Produisant du dioxyde de carbone et de soufre (CO2 & SO2), le fioul peut aussi dégager de mauvaises odeurs dans le domicile, notamment lors de la livraison ou vidange.

Comment entretenir une chaudière à fioul ?

Comme toutes les chaudières d’une puissance supérieure à 4 kW, la chaudière au fioul doit faire l’objet d’un entretien annuel obligatoire par un professionnel. Le recours à un prestataire est nécessaire pour obtenir une attestation d’entretien en bonne et due forme, qui peut être exigée par votre compagnie d’assurances en cas de dommages. Le conduit d’évacuation de la chaudière, à l’exception notable du modèle à ventouse, doit de son côté être ramoné une ou deux fois par an selon les régions. Un entretien régulier permet non seulement de sécuriser votre installation, mais aussi de maximiser le rendement de votre équipement et ainsi de réduire votre consommation...

Combien coûte une chaudière à fioul ?

Le prix d’achat et d’installation d’une chaudière à fioul dépend du modèle, de son usage et de sa puissance. Comptez au minimum 3 000€ pour une chaudière à basse température ou un modèle à ventouse, et 5 000€ pour une chaudière à condensation au fioul ou une chaudière mixte. Notez que vous pouvez bénéficier de certaines aides en cas de remplacement d’une chaudière, à condition de choisir un produit performant au rendement élevé.

La chaudière hybride

La chaudière mixte gaz ou hybride fonctionne sur la base de deux systèmes de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire : un combustible principal et une énergie secondaire. Le plus souvent, cet équipement prend la forme d’une chaudière gaz à condensation couplée avec une source d’énergie renouvelable comme une pompe à chaleur air-eau ou de panneaux solaires thermiques. Et pour fournir une performance optimale, la chaudière hybride peut s'adapter aux conditions climatiques grâce à un système de régulation intelligent.

Ainsi lorsque la température est douce ou lorsqu’il y a du soleil, la pompe à chaleur ou le panneau thermique assure la production de la chaleur. En revanche, lorsque la température baisse ou lorsque la nuit tombe, la chaudière gaz à condensation prend aussitôt le relais. De cette manière, vous avez l’assurance de bénéficier d’une production d’eau chaude continue et au meilleur rendement, quelles que soient les conditions extérieures.

Opter pour un modèle monobloc ou bi-bloc ?

La chaudière hybride, composée d’une chaudière à condensation gaz et d’une pompe à chaleur, est disponible en deux versions :

  • La chaudière hybride monobloc intègre les deux systèmes dans le même appareil.
  • La chaudière hybride bi-bloc sépare la pompe à chaleur de la chaudière.

La chaudière monobloc nécessite un espace plus important dans l’habitation, et exige de mettre en place des conduits d'évacuation. Avec un équipement bi-bloc, l’installation de la pompe à chaleur est effectuée à l’extérieur de la maison : la distance avec vos voisins doit être suffisante, pour leur épargner tout risque de nuisances sonores.

Le double service : chauffage et eau chaude sanitaire

Un équipement composé d’une chaudière à condensation gaz et d’une pompe à chaleur permet à la fois de chauffer et de produire de l’eau chaude sanitaire : c’est ce qu’on appelle le double service. Selon les modèles, la chaudière peut être équipée ou non d’un ballon de stockage. Il existe différentes manières de produire de l’eau chaude sanitaire : instantanée, micro-accumulée ou accumulée (avec ballon de stockage). L’ECS peut être produite soit par la chaudière, soit par la pompe à chaleur - la chaudière en complément.

  • La chaudière à accumulation. Ce modèle est doté d’un ballon dont le volume peut être important - de 50 à 250 litres. Il offre un confort indéniable aux foyers équipés de plusieurs salles de bain, ainsi qu’aux familles nombreuses. En effet, il délivre de l’eau chaude de manière instantanée, grâce au maintien constant de la température dans le ballon. Attention, cela implique un fonctionnement en continu de la chaudière, à bas régime heureusement.
  • La chaudière à micro-accumulation. Ce type de chaudière comprend un petit ballon d’eau chaude de seulement 2 à 3 litres mais qui offre un réel confort. Son principal intérêt est d’obtenir de l’eau chaude plus rapidement, en constituant une réserve disponible sur le champ. Ainsi, lorsque vous ouvrez vos robinets, l’eau chaude arrive immédiatement, ce qui évite le gaspillage.
  • La chaudière à production instantanée. À l’inverse des précédents modèles, la chaudière à production instantanée ne possède pas de ballon permettant d’accumuler de l’eau chaude. Elle est donc moins encombrante. Mais en fournissant l’eau chaude à la demande, cela implique un temps d’attente et un gaspillage de l’eau froide. En revanche, vous ne consommez que l’énergie nécessaire.

Avantages et inconvénients de la chaudière mixte gaz

Les avantages 

  • Un équipement qui contribue à la préservation de l’environnement, en utilisant des énergies renouvelables.
  • Le double système utilise l’énergie la plus appropriée.
  • Il répond aux besoins en production de chauffage et d'eau chaude sanitaire.
  • Une économie d’au moins 10 % par rapport à une chaudière à condensation seule et de 40 % par rapport à une ancienne chaudière.
  • Un rendement élevé.

Les inconvénients

  • Le prix élevé.
  • L’encombrement, d’autant plus pour les équipements monobloc.
  • Les deux systèmes installés en monobloc nécessitent plus de maintenance.

Le prix d'une chaudière mixte

Plus onéreuse à l’achat qu’un modèle classique, son coût va dépendre de la nature du combustible, de la technologie de combustion, de la puissance, du modèle avec ou sans ballon de stockage. Comptez entre 8 000 et 30 000€, auxquels s’ajoutent le carburant et l’entretien annuel obligatoire (entre 100 et 170€). Toutefois, l’excellent rendement de l’équipement vous assure un retour sur investissement plus rapide. Vous pouvez bénéficier d’aides financières. Attention à faire appel à un professionnel certifié RGE et à opter pour une chaudière labellisée haute performance énergétique.

(1) https://projet-gaz.grdf.fr/equipements/chaudiere-gaz-economique/chaudieres-hybrides

La chaudière à bois (buches ou granulés / pellets)

Ce système de chauffage a un fonctionnement simple qui repose sur la combustion du bois pour émettre de la chaleur et augmenter la température de l’eau, qui transite dans un tuyau à l’intérieur du foyer. Cette eau est ensuite réorientée vers les radiateurs du logement ou un plancher chauffant, ou encore utilisée comme eau chaude sanitaire dans la cuisine et la salle de bains. Il est possible de régler la chaudière bois pour moduler la température de l’eau comme celle du logement.

Deux grands types de chaudières à bois sont proposés dans le commerce :

  • la chaudière à bûches manuelle avec un tirage naturel ou un tirage forcé par ventilateur,
  • la chaudière à granulés accompagnée d’un silo de stockage pour une alimentation automatisée.

Il existe également des chaudières mixtes pouvant être alimentées simultanément par du bois et du gaz naturel grâce à la présence de deux foyers différents.

Les avantages et inconvénients de la chaudière à bois

Le bois fait partie avec le gaz naturel des combustibles les moins chers du marché. Il constitue une source d’énergie renouvelable dès lors que le bois consommé est issu d’une forêt gérée en vertu des principes du développement durable. Les chaudières bois modernes (à condensation) bénéficient d’un rendement élevé proche ou supérieur à 90%, et respectent des normes de sécurité et environnementales renforcées (elles émettent moins de soufre et de dioxyde de carbone qu’auparavant).

A contrario, une chaudière à bois est généralement plus coûteuse lors de l’achat qu’une chaudière à gaz et requiert un espace de stockage dans le domicile ou le jardin pour entreposer le combustible : soit un silo de stockage pour les granulés, soit un abri bois pour les bûches. Ainsi le coût moyen d’une chaudière bois varie de 3 000€ à 8 000€(1) en fonction de son modèle et de son dimensionnement. À ce prix d’achat s’ajoute son coût de fonctionnement qui inclut l’achat du combustible bois, l’entretien annuel obligatoire et le ramonage du conduit d’évacuation des fumées de combustion.

Zoom sur la chaudière à granulés ou pellets

La chaudière à granulés dispose d’une chambre de combustion dans laquelle sont placés des pellets, des granulés de bois, qui vont servir à produire de la chaleur lors de la mise en marche de l’appareil. La chaleur ainsi créée est ensuite utilisée pour chauffer l’eau des radiateurs ou produire de l’eau chaude sanitaire. La température de l’eau est programmable en fonction des préférences des utilisateurs. Par ailleurs, il est possible d’associer la chaudière à un silo de stockage contenant les granulés afin de bénéficier d’un système de rechargement quasi automatisé : un dispositif de vis sans fin place les pellets dans la chambre de combustion selon un débit adapté aux besoins de consommation.

Les avantages & inconvénients d'une chaudière à granulés

  • Jugée plus écologique qu’un modèle fioul, elle fait appel à un matériau renouvelable (le bois). En outre, les granulés ne nécessitent pas de coupes d’arbres puisqu’ils sont fabriqués à partir des déchets de l’industrie forestière qui autrement auraient été perdus : les morceaux de bois et de sciure issus de la découpe sont récupérés, puis compactés sous forme de cylindres pour ce nouvel usage. La haute densité énergétique des pellets permet d’atteindre un rendement élevé supérieur à 90%(2). C’est d’ailleurs pourquoi cet équipement est soutenu par les pouvoirs publics.
  • Concernant les inconvénients de la chaudière à granulés, cet équipement est conçu exclusivement pour les pellets : il est impossible d’utiliser de bûches, par exemple. De plus, cette chaudière est volumineuse en raison de l’espace de stockage nécessaire pour les pellets : plusieurs mètres carrés de surface utile sont nécessaires pour le silo de stockage si vous optez pour un rechargement automatisé.

(1)  https://www.quelleenergie.fr/economies-energie/chaudiere-bois/prix-economies
(2) https://www.quotatis.fr/conseils-travaux/faq/chauffage/rendement-chaudiere-a-granules-de-bois/

 

2/ Les différentes configurations de chaudière

Chaudière murale ou chaudière au sol : laquelle choisir ?

Dans la famille des chaudières à gaz, deux types d’appareils se partagent le marché : la chaudière à gaz murale et la chaudière à gaz sol. La chaudière murale, de petite taille, se fixe sur un mur tandis que la chaudière sol, plus imposante, se place au sol dans un espace conséquent. Ce qui ne les empêche pas d’avoir un rendement assez proche, d’être adaptées aux mêmes usages de chauffage principal et de production d’eau chaude et d’être déclinées dans une technologie classique ou HPE (Haute performance Énergétique), comme les chaudières à condensation ou à basse température. L’évacuation des fumées de combustion se fait en ventouse ou en cheminée.

La chaudière au sol

Sa spécificité réside dans sa capacité à couvrir de gros besoins de chauffage et, surtout, de production d’eau chaude. Une chaudière sous dimensionnée a pour conséquence des débits d’eau chaude réduits et des radiateurs tièdes en bout de réseau. Investir dans une chaudière à gaz sol fait aujourd’hui partie des solutions qui peuvent vous permettre de mieux répondre à des besoins importants d’eau chaude et de chauffage, tout en maîtrisant votre consommation énergétique, au même titre, par exemple, que des travaux d’isolation.

Chaudière à gaz sol : les avantages et les inconvénients

La chaudière à gaz sol convient parfaitement aux doubles usages de chauffage et d’eau chaude (chaudière double service) dans les maisons de grande surface, avec sous-sol ou garage, comportant plusieurs salles de bain utilisées simultanément. Elle convient aussi aux installations complexes et personnalisées.
Le système d’eau chaude par accumulation dans un ballon, pouvant stocker une centaine de litres, permet d’avoir de l’eau chaude disponible à tout instant. Certains modèles de chaudières proposent une alternative avec la production instantanée d’eau chaude, ce qui évite l’installation d’un ballon, mais apporte moins de confort à l’utilisation. La chaudière sol peut être associée à un chauffe-eau solaire par exemple, contrairement à la chaudière murale, à une pompe à chaleur ou même à un chauffage au sol.

Plus lourde et plus encombrante que la chaudière murale, la chaudière sol s’installe dans une pièce souvent dédiée et ventilée, comme un garage ou un sous-sol. Son poids peut être un handicap à l’installation au grenier. Comme toutes les chaudières, elle doit subir un entretien annuel obligatoire réalisé par un professionnel au cours duquel elle sera nettoyée, son conduit d’évacuation sera contrôlé et ses émissions de fumées seront mesurées. Enfin, ses capacités importantes induisent logiquement un coût d’achat supérieur aux modèles moins puissants.

Le tarif d’une chaudière à gaz sol varie en fonction de la technologie de l’appareil (classique, à condensation, etc.), de sa puissance et des marques de chaudière. Il est possible de s’équiper d’une chaudière à gaz sol double service d’entrée de gamme avec un budget de 2 000€. Il faudra en revanche débourser plusieurs milliers d’euros pour s’équiper d’une chaudière à gaz au sol haut de gamme, jusqu’à 8 000€ pour des modèles très performants à condensation. L’installation est facturée en moyenne de 500 à 2 000€(1), selon le modèle, la surface de la maison, la difficulté d’accès, la production ou non d’eau chaude.

la chaudière à gaz murale

On pense parfois que les petits logements ne peuvent pas être équipés d’une chaudière à gaz qui s’avère encombrante et volumineuse. Heureusement, les fabricants ont développé des appareils adaptés aux petites surfaces, pratiques et à l’encombrement limité. Il s’agit des chaudières murales qui ont la particularité d’être fixées au mur. Fonctionnant au gaz naturel, elles assurent, selon les besoins, le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Elles sont alors appelées chaudières mixtes ou double service.
Il en existe aujourd’hui différents modèles, dont les modèles HPE (Haute Performance Energétique) de dernière génération comme les chaudières à condensation ou les chaudières basse température.

L’installation d’une chaudière à gaz murale est facile et rapide. Il suffit de disposer d’une arrivée de gaz, d’un accès au conduit de fumées (avec sortie cheminée ou sortie en ventouse selon les modèles de chaudières) et d’une sortie vers les eaux usées pour la chaudière gaz murale à condensation. Son entretien est aussi plus simple et son prix d’achat plus faible que pour une chaudière au sol.

Les dimensions réduites de ces chaudières leur permettent d’être installées même dans les plus petits espaces et dans les logements qui ne disposent pas d’un local annexe comme un sous-sol ou une buanderie. Il faut compter en moyenne, selon les marques, une largeur de 45 cm et une profondeur inférieure à 40 cm. Elles peuvent être dissimulées dans un placard, à condition de respecter quelques exigences techniques :

  • laisser un accès facile pour l’entretien et la maintenance ;
  • aménager de chaque côté de la chaudière un espace de 5 cm entre la chaudière et le meuble ;
  • préserver une amenée d’air en dégageant un espace libre au-dessus ou au-dessous de la chaudière, en particulier pour les chaudières à gaz basse température dont l’évacuation se fait en cheminée.

Sa taille réduite induit forcément des inconvénients par rapport à une chaudière gaz au sol. À commencer par sa puissance et sa performance. N’espérez pas chauffer une grande surface avec ce type de modèle, qui est plutôt à réserver aux petits logements.

Le prix d’une chaudière à gaz murale varie selon les performances, le rendement de l’appareil et les marques de chaudière. Comptez, en moyenne, entre 2 000€ et 5 000€ pour l’installation d’une chaudière à gaz murale dans votre logement (hors coût d'installation)2. Pour optimiser l’investissement dans une chaudière à gaz murale, il est souvent conseillé de coupler cette installation à des travaux d’isolation.

Chaudière murale ou chaudière au sol : laquelle choisir ?

L’emplacement de votre chaudière, qu’il soit au sol ou au mur, n’a pas d’impact sur la qualité de votre chauffage. Ce qui importe c’est que la chaudière soit adaptée à vos usages de chauffage et d’eau chaude. La chaudière murale, fixée directement au mur, permet  de dégager de l’espace au sol. Compacte, elle s’adapte parfaitement aux petits espaces tels que les appartements ou les maisons de faible superficie. Certains modèles de chaudières murales peuvent même être installés dans un placard pour un encombrement minimum. Au-delà de son côté compact et pratique, la chaudière murale se montre également facile à installer. Un chauffagiste seul suffit à la mise en place d’une chaudière murale grâce à un assemblage et à des réglages déjà effectués en usine. Le prix d’achat d’une chaudière murale est un autre argument qui plaide en faveur de ce type de chaudière. En revanche, la chaudière murale affiche une puissance limitée (moins de 25 kW pour la plupart des modèles) qui la rend incompatible avec les grandes maisons et les besoins en chauffage des familles nombreuses. Sa durée de vie est souvent plus faible que celle de sa concurrente au sol.

La chaudière au sol offre des performances et un rendement thermique plus élevés que la chaudière murale. On la recommande pour le chauffage des grandes maisons et pour les ménages qui souhaitent adapter leur chauffage à leurs besoins spécifiques. Réputée plus robuste que le modèle mural, la chaudière au sol affiche une durée de vie plus longue (25 à 30 ans contre 15 ans en moyenne pour une chaudière murale). Elle nécessite en revanche un entretien régulier et une installation rigoureuse (avec un prix d’installation de la chaudière à gaz plus élevé). L’espace occupé par une chaudière au sol peut enfin être un frein à son installation.

Plusieurs critères permettent d’affiner votre choix entre une chaudière murale et une chaudière au sol :

  • la superficie de votre logement et vos besoins en chauffage : inutile de vous orienter vers une chaudière au sol si vous vivez seul(e) dans un appartement de 35 m² ;
  • votre budget : une chaudière au sol coûte sensiblement plus cher (achat, entretien, installation) qu’une chaudière murale ;
  • votre sensibilité aux enjeux environnementaux : les chaudières au sol intègrent aujourd’hui les énergies renouvelables dans leur fonctionnement avec d’autres appareils (chauffe-eau, pompe à chaleur).

1 https://www.monequerre.fr/chaudiere-gaz-sol-guide-modeles-prix-installation/
2 https://www.quelleenergie.fr/economies-energie/chaudiere-gaz-condensation/chaudiere-murale 

La chaudière ventouse

La chaudière à ventouse est un système de chauffage disposant de son propre système d’évacuation des fumées. Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’un type de chaudière mais plutôt d’un dispositif de prélèvement d’air et d’évacuation des fumées. La chaudière à ventouse, dite chaudière étanche, rejette les fumées par un conduit qui débouche sur la façade du logement (sortie horizontale en façade) ou sur le toit (sortie verticale en toiture). Et surtout, ce système prélève l’air à l’extérieur du logement. Elle se différencie de la chaudière à évacuation dite "en cheminée" qui prend son air dans la pièce où elle est installée et rejette les fumées via un conduit de cheminée, sur le toit.

Dans la pratique, la chaudière à ventouse est dotée d’un conduit de deux tubes concentriques placés l’un dans l’autre, qui permettent simultanément à l’appareil d’approvisionner le logement en air frais grâce à l’un des deux tuyaux et d’évacuer les gaz brûlés par la chaudière grâce au second.

Schéma de fonctionnement d'une chaudière ventouse Schéma de fonctionnement d'une chaudière ventouse

Comme tout appareil de chauffage, la chaudière à ventouse présente des avantages et des inconvénients.

Parmi les avantages

  • Un fonctionnement sans raccordement donc sans ramonage : une chaudière à ventouse ne nécessite pas de conduit de cheminée pour l’évacuation des gaz brûlés. La ventouse placée entre la chaudière et le mur aspire les gaz de combustion et les évacue directement vers l'extérieur du logement. Ce mécanisme se justifie parfaitement pour les logements qui n’ont pas de conduit de cheminée ou dont le conduit est ancien et les travaux de remise aux normes sont trop coûteux. Une chaudière à ventouse permet donc l’économie du ramonage annuel.
  • Un système étanche : la ventouse provoque, grâce à un moteur, un flux d’air forcé qui permet d’aspirer l'air extérieur et d’évacuer les fumées. Ce mécanisme évite la création d’une prise d’air sur l’extérieur et ainsi le risque que des fumées pénètrent dans le logement. Son fonctionnement est étanche car totalement indépendant de l’air de la pièce dans laquelle la chaudière se trouve, ce qui améliore encore la sécurité d’utilisation.
  • Un mécanisme pratique au rendement intéressant : pas de conduit de cheminée et installation possible dans un espace réduit non ventilé (tel qu’un placard), la chaudière à ventouse se montre flexible et assure également un rendement plus élevé qu’une chaudière cheminée, estimé à + 4 à 5% selon l’ADEME.

Et quelques inconvénients

  • Elle peut être assez bruyante ;
  • Le système de ventouse est incompatible avec les chaudières biomasse ;
  • Certains modèles doivent être installés à proximité d’un mur donnant sur l’extérieur ;
  • Dans un logement en copropriété, il faut demander l’autorisation et s’assurer du bon respect des distances entre l’évacuation en façade et les fenêtres des voisins ;
  • Comme toutes les chaudières, elle nécessite un entretien annuel au cours duquel le professionnel vérifie l’étanchéité du conduit et assure son nettoyage.

Le principe de la ventouse n’est pas significatif dans le coût de la chaudière et de son installation. Ce qui définit son prix, c’est plutôt sa technologie ou l’énergie qu’elle utilise. Cependant, en évitant la mise en place d’un conduit cheminée inox assez onéreux et un ramonage annuel tout en assurant un meilleur rendement à la chaudière, le mécanisme de la ventouse permet de générer des économies significatives. Son tarif oscille en moyenne entre 1 000 et 2 000€ pour un modèle classique ou à basse température, et avoisine les 6 000€ pour un modèle dernière génération de chaudière à condensation à ventouse. À noter que le tarif d’une chaudière à ventouse varie en fonction de sa marque, des performances de l’appareil et de son rendement et de sa capacité à produire de l’eau chaude sanitaire (chaudière à ventouse avec micro-accumulation ou chaudière avec ballon intégré pour les plus gros besoins en eau chaude).

A cela, il faut ajouter le coût de l’installation par un professionnel RGE (entre 1 000 € et 2 000 € selon la configuration du logement)1. Sachez que la longueur et la difficulté de raccordement entre la chaudière et le conduit d’évacuation à l’extérieur font varier ce coût.

1 https://www.calculeo.fr/Eco-travaux/La-chaudiere/La-chaudiere-a-ventouse

 

3/ Les différents types de fonctionnement des chaudières et les performances associées

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation est une chaudière au gaz dédiée au chauffage et à la production d’eau chaude, avec un grand plus. Tout comme les chaudières classiques ou basse température, elle fonctionne en brûlant du gaz, produisant de la fumée. La chaudière à condensation exploite ces fumées rejetées l’atmosphère pour en tirer encore plus d’énergie. Comment ? En refroidissant, la vapeur d’eau contenue dans ces fumées se condense et se transforme en une source d’énergie thermique complémentaire.

La chaudière à condensation possède ainsi une meilleure performance énergétique et une rentabilité améliorée, grâce aux économies d’énergie réalisées et aux aides fiscales qui accompagnent son installation. Elle se révèle même plus performante que la chaudière à basse température avec un rendement plus élevé jusqu’à 110%(1), plus d’économies d’énergie et moins d’émissions de gaz à effet de serre.

La chaudière à condensation, un investissement maîtrisé

Plus chère à l’achat qu’une chaudière classique, une chaudière à condensation s’amortit cependant rapidement. varie selon les caractéristiques et les performances du modèle choisi. Son prix oscille entre 2 500 à 3 000€ en prix de départ pour un modèle de qualité, et peut grimper jusqu’à plus de 6 000 ou 7 000€ pour des modèles plus performants.
Au prix de l’appareil, il convient d’ajouter le coût de la main-d’œuvre pour l’installation puis l’entretien par un professionnel certifié. Vous pouvez bénéficier d’aides pour la financer (vérifiez bien auprès de votre installateur que votre nouvelle chaudière est labellisée haute performance énergétique). Et vous réalisez tout au long de l’année des économies d’énergie conséquentes : jusqu’à 30% en moins sur votre facture chauffage(2), contre 20 % pour une chaudière classique.
Tout compte fait, l’installation d’une chaudière à condensation ne vous coûtera pas plus cher qu’une chaudière classique et vous continuez à profiter de vraies économies d’énergie tout au long de l’année.

Qu’est-ce qu’une chaudière à haute performance énergétique ?

Les chaudières dites à haute performance énergétique possèdent un ETAS (indice d’Efficacité énergétique saisonnière) supérieur à 90%. Cet indice fixé par l’Union européenne permet notamment de bénéficier de dispositifs financiers avantageux dans le cadre de la transition énergétique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre plombier chauffagiste ou sur le site du fabricant.

l'installation et la maintenance d'une chaudière à condensation

Cette dernière s’installe comme une chaudière à gaz classique. Elle nécessite simplement la pose de deux conduits d’évacuation :

  • le premier doit être suffisamment résistant et raccordé à l’évacuation des eaux usées, il est destiné à l’eau issue de la condensation,
  • le second pour les fumées de la combustion, plus corrosives.

Vous êtes enfin légalement tenu de faire entretenir votre chaudière chaque année par un professionnel(3). Cette révision permet d’allonger la durée de vie de votre chaudière, d’assurer la sécurité de votre logement, mais également d’éviter une surconsommation de gaz naturel.

Les chaudières à condensation deviennent obligatoires

Seules les chaudières à condensation atteignent un ETAS supérieur à 86%, ce qui explique pourquoi leur installation est désormais obligatoire en cas de remplacement ou de construction neuve. L’installation de chaudières à gaz plus traditionnelles n’est conservée que dans certains cas spécifiques (chaudières installées dans des appartements et raccordées sur des conduits de fumée collectifs).

Zoom sur la chaudière à condensation connectée

La chaudière à condensation connectée peut transmettre des informations sur ses paramètres en se connectant à Internet via le réseau Wi-Fi. Elle est reliée en permanence aux fabricants et aux entreprises de maintenance (à moins que vous ne vous y opposiez, les données restant votre propriété). Les pannes Internet n'empêchent pas la chaudière de fonctionner car elle garde en mémoire les consignes de thermostat.
En complément, vous pouvez installer un thermostat connecté, qui permet d'agir à distance à partir de votre smartphone. Ses fonctionnalités sont nombreuses :

  • La détection de présence : la température se maintient tant qu'une personne est détectée dans la pièce.
  • La prévision météo permet une adaptation fine aux changements de temps.
  • L'apprentissage des habitudes : le thermostat intègre les modes de vie du foyer.
  • La géolocalisation : le chauffage s'allume lorsque vous entrez dans une zone définie.
  • La relance optimisée permet d'atteindre la température souhaitée au moment voulu.

L'intérêt d'une chaudière connectée n'est pas négligeable en cas de dysfonctionnement : elle lance une alerte au fabricant ou à l'entreprise de maintenance et, grâce à cela, les professionnels peuvent faire des diagnostics sans se déplacer et anticiper des interventions de dépannage. Au quotidien, le thermostat connecté vous permet de piloter votre installation de chauffage à distance depuis votre smartphone ou votre tablette. Vous profitez de plus de confort tout en supprimant les gaspillages d'énergie et d'argent.
A noter que les thermostats connectés ne sont pas compatibles avec toutes les chaudières. Si vous voulez profiter de ce système, vous aurez peut-être besoin d'acheter une nouvelle chaudière.

Une chaudière à condensation coûte entre 1 200 et 7 000€ (4). Si vous le couplez avec un système de thermostat connecté, vous pouvez optimiser encore plus votre consommation énergétique. Le coût initial de l'installation est donc à pondérer par rapport aux économies réalisées sur votre facture de gaz naturel. C'est une donnée à prendre en compte lorsque vous vous déciderez à changer de chaudière.
Si votre chaudière actuelle est compatible avec les thermostats connectés vendus seuls sur le marché, ce sera beaucoup moins onéreux. Il vous suffira d'intégrer un relais dans votre chaudière, relié par un système Wi-Fi à votre nouveau thermostat. Le tout sera connecté à votre modem Internet. Un thermostat connecté coûte entre 100 et 400€ (5).

(1) : En référence au rendement PCI (Pouvoir Calorifique Intérieur) qui est calculé sans prendre en compte la chaleur latente de la vapeur d'eau émise par la chaudière.
(2) Source : Ademe, "Se chauffer sans gaspiller", mars 2016
(3) Obligation légale (Décret n°2009-649 du 9 juin 2009 et arrêté du 15 septembre 2009 relatifs à l'entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts). Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les articles R224-41-4 à R224-41-9 du Code de l'environnement.
(4) https://www.batiproduits.com
(5) https://www.leroymerlin.fr/

La chaudière basse température

La chaudière basse température est un type de chaudière récent qui vient concurrencer, principalement, la chaudière à condensation. De façon concrète, la chaudière à gaz basse température fonctionne avec une température de l’eau plus faible que la plupart des autres chaudières. Là où une chaudière à condensation produit une eau à 90°C, la chaudière basse température se contente d’une eau à 40°C en moyenne, et jusqu’à 60°C au maximum. Résultat, elle consomme moins de combustible pour chauffer l’eau, et se révèle donc plus économique et écologique à l’usage. Côté confort, l’utilisateur ne constate aucune différence.

Quelles différences avec la chaudière à condensation ?

La température de l’eau est la principale différence entre la chaudière basse température et la chaudière à condensation. Selon les modèles, la chaudière basse température peut atteindre un taux de rendement de 90%, voire plus, soit très proche de celui des modèles à condensation les plus performants. L’autre grande différence entre ces deux types de chaudière se trouve au niveau du financement de la chaudière. La chaudière basse température n’est pas éligible à MaPrimeRénov', à l’inverse de la chaudière gaz à condensation. Il existe toutefois d’autres aides financières à l’achat d’une chaudière basse température.

Quel type de chaudière basse température choisir ?

Comme pour les autres types de chaudière, vous aurez le choix pour votre chaudière basse température entre un modèle mural et un modèle au sol. L’espace dont vous disposez pour entreposer votre chaudière est le principal critère qui vous permettra de choisir entre les deux types de chaudière basse température. Pour les petits espaces, privilégiez la chaudière gaz basse température murale. Pour les grandes maisons qui ne manquent pas d’espace pour recevoir leur chaudière, optez plutôt pour un modèle au sol.

L’installation et l’entretien d’une chaudière basse température

Pour des questions de sécurité et de performances, il est nécessaire de confier l’installation et l’entretien de votre chaudière à un professionnel. Seul un artisan RGE ou qualifié est en mesure de procéder à l’installation de votre chaudière basse température dans les règles de l’art. Le jour de l’installation ou lors de sa visite annuelle d’entretien obligatoire, ce dernier vous prodiguera ses conseils chaudière pour optimiser les performances et l’usage de votre appareil de chauffage. Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement. La qualification RGE est en effet une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

Le prix d’une chaudière basse température

Le prix d’une chaudière basse température oscille en moyenne entre 1 000€ et 2 500€ pour la plupart des modèles. Le prix de la chaudière basse température en fait l’un des équipements de chauffage les moins chers du marché. L’investissement dans une chaudière basse température est à mettre en relation avec les économies d’énergie réalisées et donc avec les économies sur votre facture énergétique.
Notre conseil : pour une plus grande maîtrise de votre budget de chauffage au gaz, pensez à mensualiser les paiements de votre facture énergétique. Vous éviterez ainsi les grosses dépenses ponctuelles, et aurez une idée précise du coût de votre système de chauffage.

La chaudière à haute performance énergétique (HPE)

Une chaudière est dite "à haute performance énergétique (HPE)" lorsqu’elle affiche un haut rendement saisonnier. D’un point de vue technique, la chaudière à haute performance énergétique est une chaudière (quel que soit son type) pour laquelle le rapport entre l’énergie transmise à l’eau de chauffage au cours de la saison hivernale et l’énergie contenue dans le combustible consommé au cours de cette période est égal ou supérieur à 90%. Cette valeur de 90% a été déterminée en tenant compte des exigences européennes d’écoconception, visant à réduire l’impact environnemental des systèmes de chauffage. Le Règlement n°813/2013 d’août 2013 impose en effet, depuis le mois de septembre 2015, que les chaudières à gaz d’une puissance comprise entre 70 et 400 kW offrent un rendement minimum de 86% PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur) à pleine charge, ou 94% à 30% de charge(1), soit une moyenne de 90%. Cette moyenne de rendement est souvent désignée par le terme "efficacité énergétique saisonnière" ou Etas.

Le rendement particulièrement élevé de la chaudière HPE vous permet de mieux maîtriser votre budget de chauffage et vous aide à réaliser d’importantes économies d’énergie. À noter que le sigle HPE désigne une appellation et non un type de chaudière. Une chaudière au fioul comme une chaudière au gaz naturel peuvent donc être des chaudières à haute performance énergétique. 

Le fonctionnement d'une chaudière HPE

Dans la pratique, une chaudière à haute performance énergétique récupère l’énergie produite par la combustion d’un combustible (le gaz naturel dans le cas d’une chaudière au gaz naturel) pour ensuite la réinjecter dans le circuit de chauffage. Grâce à ce système, une chaudière HPE est capable de transformer de l’énergie perdue en énergie disponible. Il en résulte une baisse de la consommation (puisque l’appareil crée moins d’énergie pour les mêmes performances de chauffage). On attribue également à la chaudière HPE la qualité d’appareil écologique puisque moins énergivore et moins polluante que ses concurrentes.

Une chaudière qui donne accès à des soutiens financiers

Le prix d’achat d’une chaudière à haute performance énergétique est plus élevé que celui d’une chaudière au gaz naturel classique. Cet écart de prix lors de l’investissement est toutefois à mettre en relation avec la réduction de votre consommation de gaz naturel. Pour un modèle à condensation, l’économie réalisée sur la facture de gaz peut atteindre 20%(2) par rapport à une chaudière standard. Qui plus est, en faisant installer votre chaudière HPE par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement, vous pouvez obtenir certaines aides financières de la part des pouvoirs publics.

Installation et entretien d'une chaudière HPE

Comme tout modèle au gaz, la chaudière HPE nécessite de disposer d’un tuyau d’évacuation pour rejeter à l’extérieur les fumées issues de la combustion du gaz naturel, tuyau qui devra être ramoné deux fois par an pour des raisons de sécurité en plus de l’entretien annuel obligatoire. Avec un modèle à condensation, il est également nécessaire d’établir un raccordement entre la chaudière et le réseau des eaux usées pour pouvoir évacuer l’humidité issue de la condensation.

Zoom sur la chaudière collective HPE

Pour garantir les performances énergétiques du système de chauffage de la copropriété, en neuf comme en rénovation, vous devez miser sur une chaudière collective haute performance énergétique. D’abord parce que son installation est rendue obligatoire par la directive européenne Ecoconception, ensuite parce qu’elle permet de réaliser des économies de chauffage, enfin parce qu’elle ouvre droit, sous conditions, à des aides et des subventions.

Quels sont les types de chaudières à gaz qui offrent ce rendement minimum de 90% ? Une chaudière standard n’est jamais à haute performance énergétique. La chaudière basse température est progressivement remplacée par la chaudière à condensation, dont la technologie permet de meilleures économies d’énergie. La chaudière à condensation est actuellement la meilleure chaudière collective haute performance énergétique. Veillez néanmoins à vérifier les valeurs de rendement : qui dit condensation ne dit pas nécessairement haute performance énergétique…

Pour l’installation d’une nouvelle chaudière à condensation gaz, dépose de l’ancien système de chauffage inclus, comptez de 3 000 à 15 000€ environ(3). Notez que la chaudière à gaz est moins chère que les autres types d’installations de chauffage central.


(1) https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32013R0813&from=NL
(2) http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/renover/chauffage-climatisation/chaudieres-performantes
(3) https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-chauffer-mieux-moins-cher.pdf

La chaudière à très haute performance énergétique (THPE)

Une chaudière THPE (à très haute performance énergétique) définit une chaudière dont l’efficacité énergétique saisonnière est au moins égale à 92%1. Elle affiche les meilleures performances énergétiques parmi tous les modèles disponibles sur le marché et se positionne ainsi un cran au-dessus de la chaudière HPE (Haute Performance Energétique).
Le principal argument de vente de la chaudière THPE se trouve du côté de sa faible consommation de gaz. Grâce à l’installation d’une chaudière THPE, vous avez la certitude d’effectuer des économies d’énergie et de constater une baisse de votre facture de gaz naturel.

Les labels HPE et THPE

Ils définissent des chaudières répondant à des critères spécifiques (notamment en termes de performances énergétiques) et non des types de chaudières. Plusieurs types de chaudières peuvent ainsi être labellisés THPE ou HPE. De la même manière, un professionnel vous demandera toujours de préciser le type de chaudière que vous envisagez d’installer si vous lui formulez simplement votre volonté d’installer une chaudière THPE ou HPE. À noter que le label HPE et le label THPE s’appliquent à d’autres domaines que celui des chaudières.

Le fonctionnement d'une chaudière THPE

Comme n’importe quel type de chaudière à condensation, la chaudière THPE récupère la chaleur issue de la combustion du gaz naturel (dans le cas d’une chaudière au gaz naturel). L’opération consiste ensuite à préchauffer l’eau de la chaudière en récupérant la vapeur d’eau rejetée lors de cette combustion. Autrement dit, la chaudière à très haute performance énergétique est capable de transformer cette chaleur habituellement perdue en chaleur utilisable.

Le principal avantage de la chaudière THPE se résume au gain énergétique que vous allez réaliser en installant une chaudière à très haute performance énergétique dans votre logement. Avec une chaudière THPE, vous pouvez estimer à au moins 20% votre baisse de consommation énergétique. De fait, le montant de votre facture énergétique sera réduit. Elle offre également d’autres avantages comme une installation facile et un faible encombrement, une facilité d’utilisation et une éligibilité au crédit d’impôt CITE.

Le prix d'une chaudière THPE

Son coût varie en fonction de plusieurs éléments tels que le type de chaudière et le type d’installation. Sachez toutefois que différentes aides financières peuvent vous être attribuées pour diminuer le montant de la facture. Obligatoire pour profiter de ces aides financières évoquées, le recours à un artisan RGE est vivement recommandé quelle que soit votre situation. Le label Reconnu Garant de l’Environnement vous garantit une interaction avec des professionnels reconnus pour leur professionnalisme et pour la qualité de leur intervention. Mieux vaut donc se fier à un professionnel compétent et fiable pour vos travaux d’installation de chaudière afin de profiter d’une expertise sur l’installation des chaudières, de conseils sur l’usage de votre appareil et d’un suivi pour l’entretien de votre chaudière THPE.

1 L’efficacité énergétique saisonnière définit une notion permettant de qualifier le rendement saisonnier des chaudières (entre autres) au regard de la réglementation européenne en vigueur.
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/coup-pouce-economies-denergie-2019-2020#THPE

La configuration

La chaudière pulsatoire

Cet équipement innovant doit son nom à son principe de combustion : la pulsation. Les gaz de combustion traversent très rapidement et par saccades les tubes de l’échangeur. On parle aussi d’écoulement turbulent. De plus, l’appareil ne possède pas de brûleur, donc pas de flamme en continu, ce qui permet d’économiser de l’énergie, et fonctionne avec une succession de micro-combustions auto-entretenues 115 fois par seconde.

Les principales étapes du processus

  1. On introduit un mélange air-gaz dans la chambre de combustion, qui est entièrement immergée dans l’eau. De fait, l'énergie consommée sera presque totalement transformée en chaleur, laquelle est transmise au fluide de chauffage.
  2. Une bougie déclenche l’allumage et une micro-combustion s’opère.
  3. Le clapet se referme et les gaz de combustion s’échappent à grande vitesse et par saccades à l’intérieur des tubes de l’échangeur, ce qui provoque une dépression.
  4. Puis, lorsque le clapet s’ouvre à nouveau, le mélange air-gaz remplit la chambre de combustion, comme au début du processus. Le cycle se répète ainsi à l’infini.

La forme plutôt arrondie de la chambre de combustion, associée aux 18 tubes du corps de chauffe en spirale, permet aux cellules d’échange thermique de progresser de manière turbulente, c’est-à-dire par pulsations (115 fois par seconde).

Quelles différences avec une chaudière classique ?

Avec une chaudière classique, 20% de l'énergie consommée est perdue dans les gaz de combustion. En effet, sur les parois des conduits de fumée adhère une pellicule de gaz qui joue le rôle d'isolant et limite les échanges thermiques. Avec la chaudière pulsatoire, cette couche est brisée grâce à un écoulement turbulent qui remplace l’écoulement laminaire.
En résumé : dans une chaudière classique, l’écoulement laminaire est lent, et la combustion continue avec un brûleur allumé en permanence. Dans sa version sans brûleur, l’écoulement est turbulent, rapide, et des micro-combustions se succèdent, créant un excellent échange thermique et un rendement optimal, supérieur à 109%. Autre différence avec une chaudière à gaz traditionnelle : les gaz de combustion qui sont à 800° dans la chambre descendent à 50° lors de leur évacuation, ce qui évite d’installer une cheminée. Un simple tube suffit.

Les avantages : économies d’énergie et geste pour l’environnement

La chaudière pulsatoire offre un rendement particulièrement élevé : jusqu’à 109%, ce qui garantit un confort important. De plus, le principe de combustion "auto-entretenu" permet de réaliser plus de 40% d’économie d’énergie par rapport à une chaudière traditionnelle. De fait, cette baisse de consommation s’accompagne d’une diminution d’environ 30% de rejets de CO2 dans l’atmosphère. Ainsi, en parallèle, le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) de votre logement est largement amélioré.
Dernier avantage, cet équipement est plus facile à installer qu’une chaudière classique. En effet, les gaz de combustion ou fumées sont rejetés à une température de 50°, ce qui ne nécessite pas la pose d’un conduit de cheminée. Un tube en PVC suffira à les évacuer. Cela représente un avantage économique certain et un gain de temps au moment de l’installation.

Le coût d’une chaudière à gaz pulsatoire se situe environ entre 3 000 et 5 000€. Il faut y ajouter le coût de l’entretien annuel obligatoire, entre 120 et 200€ à faire réaliser par un professionnel. En optant pour un contrat de maintenance annuelle, vous disposez d’une assistance en cas de panne en plus de la révision obligatoire.

 

4/ Les différentes marques de chaudière

Il s’écoule chaque année près de 600 000 chaudières en France. De nouvelles technologies (basse température, condensation..) ont permis au fil des ans d’améliorer les performances de ces chaudières, les rendant plus économiques et moins polluantes. Et avec la fin des chaudières au fioul annoncé d’ici 10 ans, vous êtes nombreux à vouloir changer votre équipement de chauffage. De nombreuses marques de chaudière ont ainsi vu le jour, certaines appartenant parfois à un même fabricant.

Pour bien choisir votre marque de chaudière, plusieurs critères peuvent être pris en compte :

  • le prix : il existe aujourd’hui des modèles de chaudières pour tous les ménages, et pour tous les budgets. À vous d’affiner votre budget selon vos besoins et selon la configuration de votre logement ;
  • l’origine du produit : on trouve aujourd’hui des marques de chaudière françaises, allemandes, italiennes… Certains privilégieront le côté patriotique, d’autres la réputation de la fiabilité allemande, etc. ;
  • la garantie proposée : 1 an, 2 ans, 5 ans, 10 ans, la garantie associée à votre chaudière est un élément déterminant dans le choix d’une chaudière gaz ; la qualité du service après-vente : n’hésitez pas à vous renseigner sur la qualité du SAV des marques de chaudière et sur les moyens mis à votre disposition pour contacter la marque ;
  • la proximité de la marque avec ses clients : certaines marques de chaudière disposent de lieux où recevoir leurs clients à proximité de chez eux. Cette proximité de la marque peut être un atout en cas de dépannage ou de service après-vente.

Les chaudières Ariston

Le choix d’une chaudière pour assurer le chauffage de votre logement (et la production d’eau chaude) est une étape importante. Implantée sur le marché des chaudières et autres systèmes de chauffage depuis plus de 50 ans, la marque Ariston propose aujourd’hui des équipements de qualité supérieure, efficaces et adaptés aux besoins des consommateurs.
Réputés auprès des professionnels, les produits italiens de la marque Ariston se veulent à la fois performants, simples à utiliser et faciles à installer. Les différentes chaudières Ariston participent à une préservation de l’environnement grâce à une utilisation du gaz optimisée.

Quels modèles de chaudières ?

À la différence d’autres marques de chaudière, Ariston a fait le choix de se spécialiser dans un type de chaudière particulier : les chaudières gaz à condensation murales. Toutes, ou presque, associent à la production de chauffage la production d’eau chaude sanitaire avec une classe d’efficacité énergétique A.

Les chaudières Ariston se distinguent de la concurrence par leur accessibilité en termes de prix. Ainsi, il est possible de s’équiper d’une chaudière gaz Ariston performante et de qualité en disposant d’un budget inférieur à 2 000€. Le rendement de ces appareils frôle les 100% et permet de réaliser des économies d’énergie importantes. Sachez qu’il existe des aides financières au changement de chaudière. Pensez enfin à réaliser des devis de chaudière gaz pour comparer le prix d’une chaudière gaz Ariston avec d’autres modèles.

Chaudière Ariston : les services d’un professionnel pour l’installation et l’entretien

Vous n’êtes pas chauffagiste professionnel ? Confiez l’installation de votre chaudière Ariston à un professionnel. La marque dispose d’un réseau de partenaires professionnels pour vous permettre de trouver le bon installateur Ariston proche de chez vous. Lors de l’installation de votre chaudière, ce dernier procède aux différents réglages de votre chaudière pour un fonctionnement optimal de votre équipement.
En tant que propriétaire d’une chaudière au gaz Ariston ou de toute autre marque, vous êtes par ailleurs tenu de réaliser un entretien annuel obligatoire de votre appareil. Là encore, l’intervention d’un professionnel s’impose. Celui-ci vous remettra un document attestant la bonne conformité de l’entretien de votre chaudière gaz avec la législation en vigueur.

Les chaudières Atlantic

Créée il y a 40 ans en Vendée, Atlantic est une marque de chaudière française. Elle commercialise aujourd’hui toute une gamme de chaudières regroupées en 4 catégories. Chacune présente ses propres avantages :

  • Les chaudières murales gaz : à condensation, standards ou hybrides, les chaudières murales gaz Atlantic offrent les mêmes avantages d’usage et de confort qu’une chaudière gaz avec, en plus, le côté compact et esthétique. Elles sont idéales pour une installation dans les appartements ou les petites surfaces.
  • Les chaudières sol gaz : puissantes, les chaudières sol gaz Atlantic permettent de chauffer facilement un pavillon sans faire grimper la facture énergétique. Certains modèles intègrent un ballon pour la production d’eau chaude sanitaire.
  • Les chaudières sol fioul : technologiques, les chaudières sol fioul Atlantic proposent une alternative aux chaudières gaz, sans perte de performance ni de confort.
  • Les chaudières sol bois : avec un haut rendement et le bois comme combustible, les chaudières sol bois Atlantic garantissent un chauffage de qualité, écologique et économique.

Depuis sa création, l’entreprise Atlantic réserve l’exclusivité de l’installation de ses chaudières à un réseau d’installateurs professionnels. Avec ses experts en confort thermique, le fabricant français assure à ses clients une installation conforme aux règles de sécurité et réglée pour fonctionner de façon optimale (économies d’énergie, prolongement de la durée de vie de l’appareil).
Le réseau Partenaire Confiance Atlantic vous permet également d’avoir accès à un professionnel certifié par la marque pour l’entretien annuel de votre chaudière Atlantic.

Vous avez décidé de changer votre chaudière pour une chaudière Atlantic ? Il existe des aides accordées aux ménages qui souhaitent rénover leur logement et/ou améliorer les performances énergétiques de leur habitation. L’installation d’une chaudière entre dans le cadre de ces travaux.

Les chaudières Bosch

Omniprésente sur le marché des équipements de chauffage, la marque allemande fait figure de précurseur en matière d’innovation, préoccupations d’ordre environnemental et économique en ligne de mire. Le fabricant place en effet les intérêts du particulier au cœur de ses préoccupations : toujours plus de confort thermique, un accompagnement au plus proche du client, des économies considérables et des équipements durables. Exploitant les dernières technologies pour sans cesse innover, Bosch est parmi les leaders du marché et adresse tous les besoins à travers une très large gamme de solutions.

L’offre Bosh

En qualité de fabricant de solutions de chauffage pour la maison, Bosch propose aux particuliers toute une gamme de chaudières : des chaudières gaz, des chaudières fioul et des chaudières électriques. Elle commercialise également des pompes à chaleur et des systèmes solaires.
Ultra-efficaces, puissants, économes, affichant des rendements exceptionnels, les systèmes de chauffage Bosch offrent de multiples avantages. L’achat d’une chaudière Bosch vous permet de chauffer votre habitation avec un système de chauffage performant, compact (pour les solutions murales) et fiable. Selon les modèles proposés par la marque, vous avez en outre la possibilité de coupler votre appareil avec un système de production d’eau chaude sanitaire.

Zoom sur la chaudière à gaz Bosh

Pour exploiter les dernières technologies et offrir au consommateur une solution de chauffage performante et économe, Bosh propose des chaudières gaz à condensation exclusivement, déclinées en différents modèles afin de répondre aux attentes des différents ménages (composition, superficie du logement, budget, etc.).
La technologie par condensation maximise en effet vos économies d’énergie. Son rendement exceptionnel vous permet de chauffer mieux tout en consommant moins. L’impact financier et l’impact environnemental sont considérables. De plus la chaudière gaz à condensation est labellisée Très Haute Performance Energétique - THPE. Ce label vous permet de prétendre à des aides financières importantes.

La marque décline ses équipements en 2 catégories : les modèles au sol et les modèles muraux. A vous de choisir en fonction de votre espace disponible. Dans tous les cas, ces équipements affichent un design soigné pour s’intégrer avec harmonie dans votre logement.

  • La gamme de chaudières murales au gaz comprend les modèle Condens 9000i W, 8700i W, 8300i W, 4500 WT, 4500 W.
  • La gamme de chaudières au sol au gaz comprend les modèles Condens 9000i WM, 7000 F, 4500 FM, 3500 F.

Le prix d’une chaudière Bosch dépend du type d’équipement sélectionné et des performances de l’appareil. En moyenne, prévoyez un budget(1) de :

  • 2 300€ à 3 500€ pour un modèle mural gaz à condensation.
  • 2 400€ à 4 100€ pour un modèle au sol gaz à condensation.

L'installation et l'entretien d'une chaudière Bosch

Comme la plupart des marques de chaudières, Bosch conseille à ses clients de faire installer ses chaudières par un chauffagiste professionnel. En confiant l’installation de votre chaudière Bosch à un professionnel, vous avez la garantie d’une installation 100% sécurisée. Vous profitez également des connaissances et des conseils de l'installateur Bosch pour l’utilisation au quotidien de votre appareil afin d’optimiser ses performances. Sur son site Web la marque allemande vous aide à trouver un partenaire professionnel proche de chez vous pour l’installation et la mise en service de votre chaudière Bosch.

En tant que (futur) propriétaire d’une chaudière gaz Bosch (sol ou murale), vous êtes tenu de procéder à un entretien annuel obligatoire de votre équipement. Comme pour l’installation de votre chaudière, Gaz Tarif Réglementé vous recommande de confier cet entretien à un professionnel. Dans ce domaine, il existe ce que l’on nomme les "contrats annuels d’entretien de la chaudière". Ces derniers regroupent tout un ensemble de prestations (déplacement à votre domicile, remplacement des pièces défaillantes, optimisation des réglages de la chaudière, etc.). Avec ce type de contrat, vous réalisez l’entretien de votre chaudière en toute sérénité.

(1) Prix TTC, produit seul (livraison et pose non comprises) : https://www.mychauffage.com/

Les chaudières Chaffoteaux

Chaffoteaux, marque de chaudière française, propose aux particuliers des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. C'est une filiale du groupe Ariston Thermo, l'un des leaders mondiaux dans la conception et la fabrication de ce types de matériel. L'offre Chaffoteaux comprend des chaudières gaz à condensation, des chaudières gaz basse température, des chaudières hybrides.

En optant pour cette marque française, vous faites le choix des avantages suivants :

  • Des appareils design, qui s’incorporent harmonieusement dans votre logement, quelle que soit la place disponible.
  • Des équipements de chauffage performants et dotés des dernières technologies, pour allier confort thermique et économies d’énergie.
  • Des systèmes innovants, qui permettent d’intégrer des solutions connectées pour piloter votre chauffage à distance.
  • Un très bon rapport qualité-prix reconnu sur le marché, des installateurs experts et un service client réactif et compétent.
  • Une large gamme de solutions de chauffage : chaudières, pompes à chaleur, systèmes solaires…

Quelle type de chaudière Chaffoteaux choisir ?

Chaffoteaux propose exclusivement des chaudières à gaz. En effet, ce type de chaudière est compact et permet ainsi de résoudre les contraintes d’espace. L’équipement 2 en 1 permet en outre de servir de système de production d’eau chaude sanitaire. Un gain de place supplémentaire.
De plus, c'est une solution économique : en choisissant une technologie avancée comme la chaudière gaz à condensation, vous bénéficiez d’un rendement optimisé pour plus d’économies sur vos factures. L’offre Chaffoteaux se décline en 2 catégories :

  • La chaudière gaz basse température. Nouvelle génération de chaudière, elle permet d’économiser jusqu’à 20% par rapport à un modèle de l’ancienne génération. Si son rendement n’atteint pas celui de la version à condensation, la chaudière gaz basse température est une solution économique à l’achat, puisque proposée à un prix inférieur.
  • La chaudière gaz à condensation. La technologie par condensation offre le meilleur rendement. Le système en effet récupère l’énergie des fumées pour la réinjecter dans votre circuit de chauffage. Vos économies atteignent 30%. Autre avantage notable de la chaudière gaz à condensation : son label Très Haute Performance Energétique (THPE) vous ouvre droit à des aides financières de l’Etat dans des proportions importantes.

Pour votre chaudière gaz, Chaffoteaux dispose d’une dizaine de modèles aux caractéristiques et aux performances différentes. Les points à étudier au moment de comparer :

  • Choisissez la technologie basse température ou par condensation, en fonction de vos objectifs et de votre budget.
  • Optez pour un modèle mural ou au sol. Attention, les chaudières basse température ne sont disponibles qu’en version murale. La chaudière au sol est plus imposante : elle répond à des besoins supérieurs en chauffage et eau chaude sanitaire, mais prend de la place – idéale si vous disposez d’un sous-sol, d’une buanderie. La chaudière murale est plus compacte : idéale pour les logements de superficie restreinte, elle affiche un design soigné et discret.
  • Choisissez le mode de production d’eau chaude sanitaire : production instantanée, accumulation ou micro-accumulation, tout dépend de vos besoins.
  • Envisagez les systèmes connectés, pour contrôler votre chauffage à distance.

Le prix d’une chaudière gaz Chaffoteaux se situe en moyenne entre 1 300€ et 2 000€(1). Certains modèles, plus performants, peuvent dépasser les 2 700€(1), voire plus. Il convient d’adapter le choix de votre équipement de chauffage à votre budget.
Parmi les modèles les plus courants, on peut citer Niagara, Serelia, Urbia, Mira, Pharos, Talia, Inoa.

Installation et entretien d’une chaudière Chaffoteaux

Quel que soit le modèle de système de chauffage au gaz Chaffoteaux retenu, et quelle que soit d’ailleurs la marque de votre équipement de chauffage, il est impératif de confier l’installation et l’entretien de votre équipement à un professionnel. Avant de faire appel aux services d’un chauffagiste, assurez-vous que celui-ci a une bonne connaissance des modèles commercialisés par la marque française.
Pour l’entretien de votre nouvelle chaudière, privilégiez les contrats annuels d’entretien. Ces derniers englobent souvent tout un large éventail de prestations (déplacement, garantie des pièces de rechange, conseils de réglages…) pour un entretien et une utilisation de votre appareil de chauffage en toute sérénité.

A noter : l’entretien annuel de votre chaudière à gaz est une obligation légale. Au-delà du caractère obligatoire, entretenir votre équipement de chauffage vous permet de maintenir ses performances intactes sur le long terme. Votre confort thermique est assuré, vos économies toujours substantielles.

(1) Prix TTC, produit seul (livraison et pose non comprises) : https://www.mychauffage.com/

Les chaudières Chappée

Concurrente des autres marques de chaudière comme Vaillant, De Dietrich ou encore Atlantic, Chappée propose aux particuliers trois principaux types de chaudières. Chacun met en avant ses propres arguments pour séduire de nouveaux clients :

  • Les chaudières murales à gaz Chappée : elles sont réputées pour leur côté compact et leur design contemporain. Elles permettent la production de chauffage seul mais aussi de l’eau chaude. Les chaudières murales à gaz Chappée affichent par ailleurs un rendement maximal lorsqu’elles sont combinées avec des radiateurs ou des planchers chauffants basse température ;
  • Les chaudières sol à gaz Chappée : inscrites dans une démarche de respect de l’environnement, elles aident les particuliers à réaliser d’importantes économies d’énergie tout en limitant les émissions de CO2 ;
  • Les chaudières sol au fioul Chappée : elles permettent de couvrir tous les besoins en chauffage et en eau chaude d’un foyer avec un ballon intégré.

Le prix d’une chaudière Chappée doit être perçu comme un investissement à long terme. Avec l’installation d’une chaudière Chappée, vous réaliserez des économies d’énergie et donc des économies sur votre facture énergétique. N’oubliez pas non plus de solliciter les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre pour réaliser vos travaux de chaudière.

Chaudière Chappée : installation et entretien

Sur son site Web, Chappée propose la mise en relation des particuliers avec des partenaires professionnels pour l’installation d’une chaudière Chappée et l’entretien de votre appareil. La marque décline son offre d’accompagnement en deux niveaux (mise en service de la chaudière Chappée, contrôle du bon fonctionnement de la chaudière et vérification des réglages). Dans tous les cas, veillez à confier l’installation et l’entretien de votre chaudière à un professionnel, seul intervenant capable de vous garantir une installation conforme et sécurisée.

Les chaudières De Dietrich

Entreprise historique, De Dietrich est spécialiste incontesté des solutions de chauffage et d’eau chaude sanitaire pour les particuliers. Elle a à son palmarès une présence forte dans plus de 50 pays du monde et plus d’1 200 000 logements équipés de chaudières de la marque alsacienne, dont 60% dotés de la technologie par condensation.
Forte d’un savoir-faire ancestral et d’une expertise hors pair, l’entreprise met un point d’honneur à fournir des solutions de chauffage fiables et à fournir des équipements design à hautes performances énergétiques, le tout dans une optique de développement durable. Avec un vaste réseau de professionnels experts, la marque historique vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets en vous proposant des alternatives toujours plus innovantes.

Dans la gamme de produits du fabricant, on retrouve ainsi des chaudières gaz condensation De Dietrich, mais aussi des modèles au fioul ainsi que des équipements biomasse bois/granulés de bois.. Vous trouverez également chez ce fournisseur d’autres types d’équipements de chauffage innovants, de type pompes à chaleur. Le plus souvent, la marque regroupe ses produits dans trois grandes catégories principales :

  • Les formats muraux : esthétiques et simples à utiliser, ils s’adaptent facilement aux besoins des familles. Les modèles muraux De Dietrich font partie des solutions privilégiées par les ménages pour le chauffage central, notamment pour leur aspect discret.
  • Les formats au sol : compacts et offrant un maximum de confort, ils font preuve d’une grande robustesse. Les modèles au sol De Dietrich affichent également une durée de vie très conséquente qui garantit de rentabiliser l’investissement dans d’excellentes conditions.
  • Les chaudières et poêles à bois : économiques, ces appareils garantissent le chauffage de votre logement en utilisant une énergie renouvelable.

Toutes les équipements de chauffage chez la marque alsacienne affichent par ailleurs des performances et des caractéristiques qui permettent aux ménages qui font le choix de cette marque pour leur chaudière de réaliser des économies d’énergie. Avec une solution De Dietrich, vous profiterez également d’un chauffage de meilleure qualité.

Zoom sur les modèles de chaudières à gaz

Pour vous offrir le meilleur, la marque alsacienne dote la majorité de ses équipements de chauffage au gaz de la technologie par condensation. En construction ou en rénovation, ce modèle représente à ce jour la meilleure solution. L’appareil au gaz à condensation utilise moins d’énergie, tout en procurant un meilleur confort. Le montant de vos factures diminue et vous réduisez vos émissions de CO2, un effort environnemental louable.
Sa gamme de chaudières à condensation comprend les modèles suivants : Vivadens MCR, Twineo EGC, Naneo EMC, Modulens G, Evodens AMC, MPX... Comment fonctionnent les chaudières gaz à condensation ? Pour optimiser l’utilisation du système de chauffage, l’appareil récupère l’énergie produite par les fumées et la réinjecte dans le circuit. Résultat : le rendement est optimisé au maximum. L’avantage supplémentaire : votre équipement est labellisé THPE - Très Haute Performance Energétique.

Le prix d’une chaudière diffère selon le type de format (murale, sol…) et selon les performances de l’appareil. Pour un modèle gaz à condensation, il vous faudra compter au minimum 1 800€ et jusqu'à 4 500€(1) pour des modèles plus complexes. Au prix d’achat, il convient d’ajouter le prix de l’installation d’une chaudière gaz de la marque par un professionnel spécialiste.

Confier l’installation et l'entretien de votre équipement à un professionnel

L’installation de votre équipement de chauffage De Dietrich nécessite des compétences techniques et un certain savoir-faire. Pour garantir la sécurité de votre installation, mieux vaut faire appel à un installateur qualifié. Sur le site Web de la marque, il est possible d’indiquer votre adresse pour trouver un chauffagiste professionnel proche de chez vous.

Comme toutes les chaudières, les modèles de la marque historique de solutions de chauffage nécessitent un entretien régulier et un entretien annuel, qu’il s’agisse d’un modèle gaz condensation, au fioul, au bois... Une fois encore, il est vivement conseillé (et obligatoire pour l’entretien annuel d’un modèle au gaz) de confier ces opérations à un chauffagiste professionnel. Pour plus de confort et de sérénité, Gaz Tarif Réglementé vous conseille de souscrire un contrat d’entretien pour votre système de chauffage De Dietrich avec un installateur certifié par la marque. À noter que l’entretien régulier de votre chaudière participe à l’augmentation de la durée de vie de votre appareil et améliore ses performances au quotidien, pour des économies sur le long terme.

(1) Prix TTC, produit seul (livraison et pose non comprises) : https://www.mychauffage.com/

Les chaudières ELM Leblanc

ELM Leblanc propose aux particuliers quatre grands types de chaudières : des chaudières murales conventionnelles, des chaudières murales et au sol à condensation et des chaudières hybrides associant chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur. Le choix d’un type de chaudière ELM Leblanc dépend principalement de vos besoins en termes de chauffage et/ou de production d’eau chaude, de la configuration de votre logement et des performances souhaitées pour votre appareil.

Chaudières ELM Leblanc : quels avantages ?

  • Les chaudières gaz murales conventionnelles se distinguent par leur design épuré, leur côté économique et leur souplesse d’installation.
  • Les chaudières gaz murales à condensation misent sur un large choix de puissances et sur le niveau de confort apporté pour séduire les consommateurs.
  • Les chaudières au sol à condensation offrent des solutions "tout en un" pour les familles nombreuses ou les grandes habitations. Les chaudières hybrides ELM Leblanc jouent enfin la carte des nouvelles normes énergétiques et du respect de l’environnement pour s’imposer dans les logements récents ou anciens.

ELM Leblanc : des chaudières à tous les prix

La gamme étendue de chaudières ELM Leblanc vous permet de trouver une chaudière adaptée à vos besoins et à votre budget. Le prix d’une chaudière gaz ELM Leblanc oscille ainsi entre moins de 2 000€ pour un modèle de chaudière gaz conventionnelle d’entrée de gamme, et jusqu’à plus de 4 000€ pour un modèle de chaudière gaz ELM Leblanc à condensation. Pour une chaudière ELM Leblanc hybride, prévoyez un budget plus important en sachant qu'il existe des aides pour vous aider à financer votre achat.

Les services d’un professionnel pour l’installation de votre chaudière ELM Leblanc

Pour l’installation de votre solution de chauffage, faites appel aux services d’un professionnel. Seul un expert en chaudières ELM Leblanc possède le savoir-faire et les compétences requises pour réaliser l’installation de votre chaudière en toute sécurité. Lors de son intervention, l’installateur ELM Leblanc vous livre ses conseils pour utiliser votre appareil de façon optimale. En suivant ses recommandations, vous prolongerez la durée de vie de votre appareil et réaliserez le maximum d’économies d’énergie.

De la même manière, il est vivement recommandé de confier l’entretien de votre chaudière à un professionnel. Rappelons que l’entretien d’une chaudière gaz est obligatoire chaque année. Il doit être réalisé par un professionnel certifié qui vous remet un document officiel témoignant de son intervention.

Les chaudières Oertli

L’entreprise Oertli naît en Suisse en 1929, de la volonté d’entrepreneurs innovants sans cesse en quête de développer de nouvelles technologies. Titulaire de plusieurs brevets, la société ne met pas de côté l’aspect humain : c’est justement en se centrant sur les besoins clients que la marque a su développer une offre en adéquation avec les attentes des consommateurs. En misant sur des valeurs d’innovation et de service clients, Oertli s’est rapidement imposée parmi les leaders sur le marché des fournisseurs de matériels de chauffage.

Engagée pour l’environnement, l’entreprise ne cesse de développer des équipements toujours moins polluants, tout en misant sur la performance. Cette alliance lui permet aujourd’hui de proposer une gamme de produits saluée par les consommateurs au vu des économies réalisées. Au-delà des équipements de chauffage - notamment des chaudières gaz, fioul et bois, ainsi que des pompes à chaleur - Oertli commercialise des systèmes de production d’eau chaude sanitaire et de rafraîchissement.

La gamme de chaudières disponible chez Oertli se décompose en quatre grandes catégories :

  • Les chaudières gaz condensation : parmi les nombreux points forts des chaudières à condensation gaz Oertli, on peut citer le design du produit, les dimensions ultra-compactes des chaudières, les performances élevées ou encore la simplicité d’utilisation.
  • Les chaudières fioul condensation : on relèvera la fiabilité de la technologie utilisée pour le fonctionnement de la chaudière, ainsi que la garantie de confort et d’économies d’énergie.
  • Les modèles gaz/fioul basse température : les chaudières basse température Oertli proposent une solution de chauffage souple adaptée au neuf et à la rénovation.
  • Les équipements électriques.

Les chaudières gaz Oertli à condensation se déclinent en 2 sous-catégories. En fonction de votre espace disponible, et de vos exigences sur le plan esthétique, vous optez pour une chaudière au sol avec la gamme G SR 140-35 à 115 Condens ou une chaudière murale avec les gammes GMC 3000, 5000 ou 6000 Condens, GMR 6045 à 6115 et GMR 1000 dont le modèle tout-en-un chauffage et production d'eau chaude GRM 1024 CS Condens 2.
Il existe également une gamme de chaudières gaz/fioul basse température comprenant les modèles PK 260, 350 et 450.

Les points forts des chaudières à condensation gaz

Pourquoi choisir la technologie par condensation ? Pour son excellent rendement, principalement. C’est-à-dire qu’à consommation de gaz moindre, vous vous offrez un meilleur confort thermique.

  • Vous réalisez des économies considérables en fourniture de matière première.
  • Vous réduisez votre empreinte environnementale pour contribuer à préserver l’environnement.
  • Vous vous offrez le meilleur confort à domicile.

Comment fonctionne la technologie des chaudières gaz à condensation ? L’équipement récupère la chaleur produite par les fumées, pour la réinjecter dans le système de chauffage. Vous consommez moins, vous vous chauffez mieux. Avec un rendement proche de 100%, la chaudière gaz à condensation Oertli décroche le label THPE – Très Haute Performance Energétique. Garant du meilleur rapport performance-prix, le label THPE vous ouvre en outre droit à des aides de l’Etat à l’achat de votre équipement de chauffage. De quoi réduire encore la facture globale…

Comme chez la plupart des marques, le prix d’une chaudière Oertli dépend du type d’appareil et des performances. Comptez entre 1 400€ et 4 800€(1) pour vous équiper d’une chaudière à gaz Oertli.

Installation et entretien de votre chaudière Oertli

Pour votre sécurité et pour profiter pleinement des performances de votre appareil, il est vivement recommandé de confier l’installation de vos équipements de chauffage à un professionnel. Sur son site Web, la marque met à votre disposition son réseau de partenaires professionnels pour une intervention à votre domicile garante des recommandations du fabricant.
Pour plus de sérénité, pensez également à confier l’entretien annuel de votre chaudière gaz à un installateur Oertli. En effet, cet entretien annuel de votre système de chauffage au gaz est une obligation légale. Elle permet d’assurer la sécurité des équipements d’une part, leur performance sur le long terme d’autre part.

(1) Prix TTC, produit seul (livraison et pose non comprises) : https://www.manomano.fr/

Les chaudières Saunier Duval

Fondée en 1907, Saunier Duval est une entreprise française implantée sur le marché des solutions et des appareils de chauffage. Depuis plus d’un siècle, la marque de chaudière permet aux Français de s’équiper d’une chaudière de qualité, fabriquée et assemblée sur le territoire national. En 2018, Saunier Duval figure parmi les leaders de la vente de chaudières gaz dans l’Hexagone.

L’offre actuelle de chaudière Saunier Duval peut se résumer à deux types d’appareils :

  • les chaudières gaz condensation Saunier Duval, avec des modèles de chaudière condensation pour chauffage seul, avec eau chaude instantanée ou accumulée, ultra-compacts ou au sol ;
  • les chaudières gaz murales Saunier Duval, dont la fabrication et le fonctionnement reposent sur une technologie brevetée.

Chacun de ces modèles de chaudière Saunier Duval présente des avantages, aussi bien en termes d’installation que d’utilisation. Les modèles ultra-compacts (41 cm de largeur seulement) permettent par exemple de proposer une solution de chauffage performante aux ménages qui disposent de peu d’espace pour accueillir une chaudière. Les chaudières pour chauffage seul et les chaudières au sol Saunier Duval offrent de leur côté des solutions adaptées aux besoins des familles et à la configuration de leur logement.

Le prix moyen d’une chaudière Saunier Duval se situe autour des 2 000€. Comptez un peu moins pour une chaudière gaz condensation Saunier Duval standard et un peu plus pour un modèle gaz à condensation accumulée Saunier Duval plus puissant. Sachez que pour l’achat de votre chaudière Saunier Duval, des aides financières peuvent vous être accordées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique et d’amélioration de votre habitat.

Installation et entretien d’une chaudière Saunier Duval : le réseau Partenaires Fil Rouge

L’entreprise Saunier Duval a mis en place un réseau de partenaires, baptisés "partenaires Fil Rouge". Ce dernier regroupe des professionnels du chauffage capables d’intervenir à votre domicile pour votre changement de chaudière et pour l’installation et l’entretien d’une chaudière Saunier Duval. Avec les installateurs Partenaires Fil Rouge, vous avez la certitude de confier l’installation de votre chaudière Saunier Duval à un chauffagiste qui maîtrise parfaitement les différents modèles de chaudière de la marque française.
De la même manière, vous bénéficiez d’un suivi et de conseils de qualité pour l’entretien annuel et l’utilisation quotidienne (réglages) de votre chaudière Saunier Duval.

les chaudières Vaillant

Spécialisée dans la production d’appareils et de systèmes de chauffage, Vaillant est une entreprise allemande présente dans plus de 20 pays à travers le monde. Elle fait partie des leaders du marché en Europe. Depuis plusieurs décennies, Vaillant propose aux particuliers de s’équiper en chaudières et systèmes de chauffage pour vivre confortablement dans leur logement. Aujourd’hui, le catalogue de produits de la marque de chaudière regroupe principalement des chaudières murales, des chaudières sol, des chaudières gaz à condensation et des chaudières fioul.
Le choix d’une chaudière Vaillant pour votre logement dépend de vos besoins (chauffage, eau chaude), de la configuration de votre logement (superficie, installations sanitaires) et de votre budget.

Les avantages des chaudières Vaillant

Les chaudières Vaillant présentent de nombreux avantages pour le chauffage de votre logement. Il existe aujourd’hui des modèles de chaudières Vaillant compacts qui occupent peu d’espace pour les petites surfaces, des modèles à double puissance, des modèles connectés, etc. L’ensemble des chaudières Vaillant vise à optimiser les performances de chauffage sans augmenter votre facture énergétique. La plupart se veulent simples à utiliser et faciles à entretenir.

Le prix d’une chaudière Vaillant oscille entre 1 500€ et 4 000€ pour la majorité des modèles. Les chaudières à condensation au gaz Vaillant les plus performantes peuvent toutefois dépasser les 6 000€. Sachez que l’achat de votre chaudière Vaillant peut être en partie financé par de aides diverses. Pensez également à réaliser des devis de chaudière gaz pour comparer les offres Vaillant avec d’autres marques de chaudière et obtenir le meilleur prix pour votre chaudière au gaz.

Comment installer et entretenir une chaudière Vaillant ?

À moins d’être chauffagiste professionnel, n’imaginez pas installer et entretenir votre chaudière Vaillant vous-même. L’opération, technique, nécessite l’intervention d’un professionnel. Seul un installateur Vaillant est en mesure de garantir une parfaite conformité de l’installation et votre sécurité. En tant que propriétaire d’une chaudière à gaz, vous êtes par ailleurs tenu de réaliser un entretien annuel de votre appareil de chauffage. Là encore, l’appel à un professionnel est obligatoire.

Les chaudières Viessmann

Créée au début du XXe siècle, Viessmann est une entreprise allemande aujourd’hui spécialisée dans la fabrication et la vente de chaudières pour le chauffage central. Depuis plus d’un siècle, la marque s’est appliquée à développer toute une gamme de solutions de chauffage pour les professionnels et les particuliers, parmi lesquelles la chaudière fioul à condensation, la chaudière gaz à condensation, la chaudière au bois/à granulés... Pour étendre encore son offre et s’assurer de répondre à tous les besoins, la marque développe d’autres solutions de chauffage innovantes - pompes à chaleur, notamment.

En faisant évoluer son offre à mesure du perfectionnement des technologies, la marque s’impose parmi les leaders du marché. C’est notamment en misant sur ses modèles à condensation que Viessmann se positionne comme une marque innovante et concernée par les problématiques liées à la consommation énergétique.

Pourquoi choisir la technologie par condensation ?

La chaudière gaz à condensation Viessmann, ainsi que la version au fioul, comptent parmi les plus économes en énergie. En réinjectant la chaleur de la vapeur d’eau des fumées dans le circuit de chauffage, cet équipement offre un niveau de confort thermique supérieur, pour une consommation d’énergie bien moindre. Votre chaudière gaz à condensation Viessmann vous permet non seulement de faire des économies, mais aussi d’améliorer votre bilan carbone.
Pour choisir le type d’équipement qui correspond le plus à votre situation, plusieurs critères peuvent être retenus. Vous aurez, notamment, à déterminer vos besoins et vos envies en termes de chauffage. Il vous faudra également prendre en compte la configuration de votre logement et l’espace disponible pour accueillir votre équipement de chauffage central, ainsi que votre budget.

Quels sont les avantages des produits Viessmann ?

Réputés sur leur marché, les modèles de la marque allemande misent sur leurs qualités pour séduire particuliers et professionnels. Voici les avantages majeurs de ces équipements de chauffage central :

  • l’excellent rendement de près de 98% des modèles au fioul : la quasi-totalité du fioul que vous consommez est convertie en chaleur ;
  • la très faible consommation de la chaudière à gaz Viessmann : innovante, la technologie par condensation permet de réduire votre consommation d’énergie d’au moins 25% ;
  • l’alternative écologique et économique aux solutions de chauffage traditionnelles, proposée par les chaudières biomasse bois/granulés.

Quelle que soit l’option sélectionnée, vous vous offrez d’importantes économies d’énergie. Besoin d’optimiser encore plus votre consommation énergétique ? Réalisez des travaux d’isolation, pour réduire au maximum la facture énergétique de votre foyer

Zoom sur les équipements de chauffage au gaz Viessmann

La marque allemande propose un large panel de chaudières gaz à condensation. Ces modèles allient les meilleures caractéristiques pratiques à une performance accrue, pour satisfaire vos besoins de chauffage dans les meilleures conditions. Elle propose ainsi la gamme Vitodens : 100-W, 111-W, 111-F, 200-W, 222-F, 242-F et la chaudière Vitocrossal 300.

  • Avec sa technologie par condensation, la chaudière à gaz offre un rendement optimal. Au-delà des économies réalisées à l’usage, vous bénéficiez d’aides financières à l’achat dès lors que votre équipement répond aux exigences du label Très Haute Performance Energétique (THPE).
  • Les modèles sont discrets et compacts. Chaudière murale ou au sol, à vous de choisir en fonction de vos contraintes d’espace et de vos exigences en termes d’esthétique.
  • Toute la gamme de systèmes de chauffage au gaz est adaptée en construction ou en rénovation, dans une maison ou en appartement.

Le prix d’une chaudière Viessmann varie de 2 000 à 5 000€(1). Il dépend du type de chaudière et des performances de l’appareil. Vous souhaitez changer votre chaudière pour une chaudière Viessmann et améliorer les performances énergétiques de votre logement ? Des aides financières peuvent vous être accordées.

Comment installer et entretenir une chaudière Viessmann ?

Comme toute installation d’un nouvel équipement de chauffage, l’installation d’une chaudière Viessmann est à confier à un professionnel. Seul un chauffagiste expert est en effet en mesure d’installer un système de chauffage, quel que soit le type, dans les règles de l’art et en parfaite conformité avec les règles de sécurité. La réputation de la marque allemande est telle aujourd’hui que la majorité des chauffagistes sont habitués à intervenir chez les particuliers pour l’installation de leurs équipements. Sur le site Web de la marque, vous trouverez également des informations sur l’installation d’une chaudière Viessmann.

De la même manière, il est vivement conseillé de confier l’entretien régulier de votre chaudière Viessmann à un pro. Il existe pour cela des contrats d’entretien annuel qui permettent d’avoir affaire au même installateur Viessmann (qui connaît donc votre matériel et vos habitudes de consommation).
N’oubliez pas, la loi vous impose de faire procéder à l’entretien annuel de votre chaudière.

(1) Prix TTC, produit seul (pose non comprises) : https://elyotherm.fr/

Comment bien choisir sa chaudière à gaz ?

Découvrez ce qu'il faut savoir pour choisir le modèle adapté à votre besoin :

  • Quelle puissance faut-il choisir pour sa chaudière au gaz ?
  • De quels critères dépend le prix d'une chaudière au gaz ?
  • Combien coûte la pose et que contient un devis d'installation ?
  • Quelle est la durée de vie d'une chaudière gaz ?

Bien choisir sa chaudière

Comment bien choisir sa chaudière à gaz ? Comment bien choisir sa chaudière à gaz ?

L'entretien de votre chaudière

L'entretien annuel de votre chaudière par un professionnel est une obligation réglementaire. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur l'entretien d'une chaudière au gaz, son prix et les conseils indispensables :

  • Quelles sont les pannes les plus courantes ?
  • Quel réglage pour optimiser les performances de ma chaudière ?

En savoir plus sur l'entretien annuel

L'entretien de votre chaudière L'entretien de votre chaudière

Comment financer votre nouvelle chaudière ?

L’achat ou le changement d’une chaudière représente souvent un investissement important mais il existe des aides financières pour vous permettre d’alléger le coût de l’installation de votre chaudière. Attention cependant à confier vos projets à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette certification est en effet obligatoire pour bénéficier de certaines de ces aides.

Découvrez toutes les aides financières

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie

(1) Source : Ademe, infographie "Se chauffer sans gaspiller", 2015 : http://presse.ademe.fr/2015/11/infographie-se-chauffer-sans-gaspiller.html