Les bonnes raisons de choisir une chaudière à condensation

La chaudière à condensation est une chaudière au gaz naturel qui va encore plus loin : elle bénéficie d’une meilleure performance énergétique et d’une rentabilité améliorée, grâce aux économies d’énergie réalisées et aux aides fiscales qui accompagnent son installation. La chaudière à condensation est l’alliée d’une consommation d’énergie optimisée : découvrez pourquoi !

La chaudière à condensation en quelques mots

La chaudière à condensation est une chaudière au gaz dédiée au chauffage et à la production d’eau chaude, avec un grand plus. Tout comme les chaudières classiques ou basse température, elle fonctionne en brûlant du gaz, produisant de la fumée. Mais contrairement aux autres, la chaudière à condensation ne rejette pas ces fumées dans l’atmosphère : elle les exploite pour en tirer encore plus d’énergie. Comment ? En refroidissant, la vapeur d’eau contenue dans ces fumées se condense et se transforme en une source d’énergie thermique complémentaire. La chaudière à condensation possède ainsi une meilleure performance énergétique.

 

Le fonctionnement de votre chaudière à condensation

Pourquoi choisir une chaudière à condensation plutôt qu’une chaudière basse température ?

En récupérant la chaleur contenue dans les fumées, la chaudière à condensation se révèle plus performante que la chaudière à basse température :

  • Un rendement plus élevé  jusqu’à 110 %

  • Plus d’économies d’énergie

  • Moins d’émissions de gaz à effet de serre

Besoin d'aide pour diminuer vos factures ?

Prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers spécialisé en efficacité energétique, il étudiera avec vous les solutions les mieux adaptées ! Choisissez un créneau de 30min le jour et à l’heure de votre choix  Ce service est gratuit et sans engagement !

Prendre un rdv téléphonique

La chaudière à condensation, un investissement maîtrisé

Plus chère à l’achat qu’une chaudière classique (comptez entre 5 000 et 7 000 euros), une chaudière à condensation s’amortit cependant rapidement :

  • Vous pouvez bénéficier d’aides pour la financer : un crédit d’impôt de 30 % ainsi que la prime éco-énergie Gaz Tarif Réglementé. Pour vous garantir ces aides, vérifiez bien auprès de votre installateur que votre nouvelle chaudière est labellisée haute performance énergétique.
  • Vous réalisez tout au long de l’année des économies d’énergie conséquentes : jusqu’à 30% en moins sur votre facture chauffage(1), contre 20 % pour une chaudière classique !

Tout compte fait, l’installation d’une chaudière à condensation ne vous coûtera pas plus cher qu’une chaudière classique et vous continuez à profiter de vraies économies d’énergie tout au long de l’année. 

Qu’est-ce qu’une chaudière à haute performance énergétique ?

Les chaudières dites à haute performance énergétique possèdent un ETAS (indice d’Efficacité énergétique saisonnière) supérieur à 90 %. Cet indice fixé par l’Union européenne permet notamment de bénéficier de dispositifs financiers avantageux dans le cadre de la transition énergétique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre plombier chauffagiste ou sur le site du fabricant. 

 

Installation, maintenance… Comment ça se passe ? 

La chaudière à condensation s’installe comme une chaudière à gaz classique. Elle nécessite simplement la pose de deux conduits d’évacuation :

  • le premier doit être suffisamment résistant et raccordé à l’évacuation des eaux usées, il est destiné à l’eau issue de la condensation, 
  • le second pour les fumées de la combustion, plus corrosives.

Vous êtes enfin légalement tenu de faire entretenir votre chaudière chaque année par un professionnel(2). Cette révision permet d’allonger la durée de vie de votre chaudière, d’assurer la sécurité de votre logement, mais également d’éviter une surconsommation de gaz naturel.

La mise en place de votre chaudière à condensation

Les chaudières à condensation deviennent obligatoires 

Seules les chaudières à condensation atteignent un ETAS supérieur à 86 %, ce qui explique pourquoi leur installation est désormais obligatoire en cas de remplacement ou de construction neuve. L’installation de chaudières à gaz plus traditionnelles n’est conservée que dans certains cas spécifiques (chaudières installées dans des appartements et raccordées sur des conduits de fumée collectifs).

La révision de votre chaudière à gaz est obligatoire

Changez de chaudière !

Confiez vos projets de travaux à l’un de nos partenaires certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement.

Obtenez des devis

Bon à savoir : la qualification RGE est une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

Pourquoi changer sa chaudière à gaz ?

Pour un confort amélioré et une plus grande sécurité

La température idéale pour chaque pièce

Pour allier confort et économies d'énergie

Réguler son chauffage

Pilotez la température de votre logement !

(1) Source : Ademe, « Se chauffer sans gaspiller », mars 2016
(2) Obligation légale (Décret n°2009-649 du 9 juin 2009 et arrêté du 15 septembre 2009 relatifs à l'entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts). Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les articles R224-41-4 à R224-41-9 du Code de l'environnement.

 

false