Comment bien choisir sa chaudière à gaz

Lorsqu’on fait construire ou qu’on rénove un logement, l’une des questions essentielles porte sur le choix du système de chauffage. La chaudière gaz s’avère être une solution économique sur le long terme mais quelle chaudière gaz choisir ?

Comment bien choisir sa chaudière à gaz : conseils et comparaison Comment bien choisir sa chaudière à gaz : conseils et comparaison

1/ Quand changer de chaudière ? 

La première raison d’un changement de chaudière : l’âge et l’usure de celle que vous possédez déjà. On estime qu’à partir de 15 ans d’activité, une chaudière commence à s’essouffler : bruit gênant, pertes d’énergie, pannes plus fréquentes, questions quant à sa sûreté… Les signes sont là. Votre vieille chaudière peut vous coûter très cher.
Aussi, plutôt que d’agir dans l’urgence, mieux vaut anticiper le changement de votre chaudière.

 

2/ Les critères pour bien choisir sa chaudière au gaz

Entre les différents systèmes de chauffage, les types de modèles et les marques, vous hésitez ? Voici les critères à étudier pour choisir la chaudière  adaptée à votre besoin.

  • La puissance de chauffage. 
    La puissance de l’équipement détermine sa capacité à chauffer votre logement et le volume de production de votre eau chaude sanitaire. Choisissez en fonction de la taille de votre logement et du nombre de personnes dans votre foyer. En savoir plus sur la puissance nécessaire.
  • Le mode de production d'eau chaude sanitaire et la capacité du ballon.
    Quel mode de production d’eau chaude sanitaire souhaitez-vous ? Micro-accumulation ou production instantanée, choisissez en fonction de vos contraintes et du nombre de personnes dans votre foyer.
  • Le rendement de la chaudière et sa performance énergétique.
    Le rendement est une donnée fournie en pourcentage (%) par le fabricant qui annonce le rapport entre l’énergie produite par l’équipement de chauffe et l’énergie consommée pour y parvenir, dans des conditions d’utilisation standards. Si les anciens modèles de chaudières gaz affichaient un rendement de 80% ou 85%, les modèles récents sont bien plus performants grâce à leur fonctionnement particulier. Par exemple, une chaudière gaz à basse température atteint souvent un rendement de 90% ou 95%, tandis qu’une chaudière gaz à condensation peut avoir un rendement supérieur à 100%. Les chaudières à condensation de dernière génération, labellisées haute performance énergétique (HPE) ou très haute performance énergétique (THPE) peuvent ainsi vous permettrent de réaliser de fortes économies d'énergie, jusqu’à 20% par an(1).
  • Les aspects techniques.
    Outre le prix et le rendement, il faut considérer des aspects plus techniques. Dans un local fermé, il est conseillé de s’orienter vers une chaudière gaz ventouse plutôt qu'une chaudière. Et dans les petits logements, mieux vaut opter pour une installation murale, plus compacte, plutôt qu’au sol.
  • Le budget total.
    Le prix d’investissement de votre nouvelle chaudière doit inclure le prix du produit, le coût de l’installation mais aussi de son entretien annuel. A noter que l'achat de certains types de chaudières vous ouvrent droit à des aides.

Voir les différents types de chaudières

 

3/ Devis, installation... comment se passe un changement de chaudière ?

Une fois votre budget établi, contactez quelques chauffagistes.

  • Comparez les devis avant de vous lancer, certains chauffagistes proposent une offre de reprise de votre ancienne chaudière. Profitez-en également pour vous renseigner sur les contrats de maintenance proposés.
  • Votre chauffagiste vient ensuite installer votre nouvelle chaudière. L’installation prend rarement plus d’une journée.Dans le cas d’une chaudière à condensation, celle-ci ressemble fortement à une chaudière à gaz traditionnelle, sauf qu’elle dispose de deux conduits d’évacuation : un pour les eaux usées, l’autre pour les fumées issues de la combustion.

Pourquoi faut-il demander un devis ?

Vous avez décidé de faire installer une chaudière à gaz pour chauffer votre logement. Avant d’arrêter votre décision sur un fabricant ou sur un artisan chauffagiste, avez-vous pensé à faire établir plusieurs devis ? Le coût d’un nouvel équipement peut varier en fonction de nombreux paramètres. Voici nos conseils pour savoir décrypter les devis pour l’installation d’une chaudière.

Pourquoi faut-il demander un devis ?

Le devis est une offre de contrat dans laquelle un professionnel ou une entreprise détaille les différents coûts inhérents à la prestation qu’il prévoit de mettre en œuvre et que le client devra assumer s’il décide d’accepter la proposition.
D’un artisan chauffagiste à un autre, les tarifs pratiqués peuvent fluctuer de manière assez importante. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de faire établir différents devis pour l’installation d’une chaudière à gaz, de manière à pouvoir faire jouer la concurrence et à bénéficier des meilleurs tarifs d’installation. Lorsqu’il est signé par les deux parties, le devis constitue un véritable contrat. Il possède donc une réelle valeur juridique.

Les éléments nécessaires pour établir le devis

Dans la majorité des cas, le professionnel se déplace gratuitement pour effectuer un devis "chaudière à gaz" personnalisé. En effet, il aura besoin de connaître différents paramètres pour évaluer les coûts :

  • la surface à chauffer,
  • le type de chaudière à gaz souhaité : chaudière à gaz standard, chaudière à gaz à condensation, chaudière à gaz basse température…,
  • le type d’utilisation envisagée (chauffage, eau chaude…),
  • le type de pose (au sol ou murale),
  • la nécessité ou non d’un raccordement au gaz de ville,
  • la dépose éventuelle de l’ancien équipement,
  • le type de prestation désirée : partielle ou complète,
  • le type d’évacuation des fumées de combustion…

Les éléments devant figurer sur le devis

Il est impératif de vérifier que le devis présenté contient les mentions légales obligatoires :

  • la mention "devis" ou "proposition de prix",
  • la date de création du devis,
  • le nom du chef d'entreprise (ou la raison sociale), son statut, sa forme juridique et ses coordonnées,
  • le détail du prix de la chaudière à gaz et des quantités relatives aux différentes prestations et produits nécessaires à la réalisation de la prestation,
  • le prix horaire ou forfaitaire de main-d'œuvre,
  • les tarifs globaux HT et TTC, les différents taux de TVA appliqués,
  • les modalités de paiement, de livraison et de réalisation du contrat…

Choisir un devis pour sa chaudière à gaz

Si le prix d’installation de la chaudière à gaz constitue un critère de choix important, il ne doit pas être le seul. A offres égales ou quasi-égales, certains éléments peuvent faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Si vous optez pour une offre "tout compris", penchez-vous attentivement sur le type de chaudière à gaz proposé.

Le modèle choisi doit être à la fois qualitatif et adapté à vos besoins (dimensions, puissance, marque…). Certaines prestations complémentaires, à l’image d’une garantie ou d’un service après-vente, peuvent aussi entrer en ligne de compte pour guider votre choix. En effet, une telle chaudière nécessite un entretien régulier : ramonage, réglages, nettoyage…

Installation de chaudière : à qui s'adresser et à quel prix ?

Les prix de l’installation d’une chaudière à gaz peuvent varier considérablement en fonction de divers paramètres. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver un professionnel expérimenté.

Installation d’une chaudière à gaz : que comprend le coût ?

Dans la majorité des cas, le prix d’une chaudière à gaz ne comprend pas la main-d’œuvre nécessaire à son installation. Il faut donc prévoir un budget supplémentaire, d’autant plus important s’il faut envisager des travaux de raccordement importants au gaz naturel.
Il est également nécessaire de budgétiser le système d’évacuation des résidus de combustion ainsi que leur traitement. Mais certains chauffagistes proposent à leurs clients de prendre en charge l’intégralité de l’installation, comprenant alors le choix et l’achat de la chaudière à gaz, la dépose de l’ancien équipement, les accessoires supplémentaires, les fournitures de pose ainsi que la main-d’œuvre. Il s’agit d’une solution "tout-en-un" assez pratique.

A qui s'adresser pour installer une chaudière ?

En France, la pose d’une chaudière à gaz doit obligatoirement être réalisée par un professionnel agréé. La dangerosité et le caractère explosif du gaz de ville nécessitent l’expertise et le savoir-faire d’un artisan chauffage certifié afin que l’installation de l’appareil soit effectuée dans le respect des normes en vigueur.

Après visite d’un expert accrédité, la pose de l’appareil doit être approuvée par un organisme de contrôle de la conformité des installations de gaz naturel et propane. Ce n’est qu’à ce terme que le propriétaire du logement se verra remettre un Certificat de Conformité d’Installation (CCI) qui pourra lui être demandé par son assurance habitation. N’hésitez pas à contacter plusieurs artisans proches de chez vous et à leur demander un devis pour le changement d’une chaudière à gaz. En plus de vous indiquer les meilleures options qui s’offrent à vous, ils pourront également vous aiguiller dans le choix du modèle.

Quel est le coût pour la pose d'une chaudière ?

Là encore, les tarifs vont varier en fonction des prestations requises. Si vous optez pour une pose incluant uniquement la main-d’œuvre de l’artisan, comptez entre 500 et 1 500€ de budget en fonction des contraintes techniques rencontrées et du modèle de chaudière à gaz à installer. En moyenne, le tarif horaire d’un chauffagiste s’étale sur une fourchette allant de 40 à 100€ (déplacement compris).

Si vous optez pour la pose ou la rénovation d’une chaudière à gaz qui alimentera l’eau chaude sanitaire et de cuisson ainsi que le chauffage, pensez à faire estimer préalablement les dépenses connexes que vous devrez assumer. Selon les estimations, le coût d’un raccordement au gaz naturel s’échelonne entre 800 et 950€.

 

4/ Les aides pour acheter une chaudière gaz

À la lecture du devis, certains abandonnent l’idée d’installer ce type d’équipement sans savoir qu’ils peuvent bénéficier d’une aide pour limiter le prix de l’installation. En effet plusieurs dispositifs financiers permettent de changer de chaudière ou d’installer une chaudière peu énergivore. A noter : faire appel à des artisans bénéficiant de la qualification RGE est l’une des conditions pour prétendre à certaines aides comme le MaPrimeRénov'

Télécharger le tableau des aides

Le certificat de conformité

Si vous souhaitez utiliser le gaz naturel chez vous, il faut obligatoirement que votre installation (chauffage, eau chaude sanitaire et/ou cuisson) ait reçu un certificat de conformité. Sans ce document, le distributeur de gaz naturel ne peut raccorder votre logement au réseau. Découvrez ici comment l’obtenir et à quel prix

(1) Ademe, "Les chaudières performantes", 2015