Fonctionnement et rendement
d'une chaudière gaz naturel à condensation

Tous les éléments pour comprendre le fonctionnement d’une chaudière à condensation ou à basse température, qui offre un rendement supérieur et réduit la consommation de gaz naturel !

Trouvez un artisan pour vos travaux de rénovation

Qu'est-ce que le rendement d'une chaudière ?

Le rendement d’une chaudière est une donnée fournie en pourcentage (%) par le fabricant qui annonce le rapport entre l’énergie produite par l’équipement de chauffe et l’énergie consommée pour y parvenir, dans des conditions d’utilisation standards. Dans le cas d’un modèle à gaz naturel, le rendement correspond ainsi à la quantité d’énergie produite sous forme de chaleur ou d’eau chaude sanitaire par rapport à la quantité d’énergie consommée sous forme de combustible. 

Comment fonctionne la chaudière gaz à condensation ?

Marqueur d’efficacité, le rendement d’une chaudière est un critère déterminant lors du choix de l’appareil. Plus le rendement est élevé, moins vous aurez besoin de consommer du gaz pour parvenir au même résultat en matière de confort et de douceur...

Si les anciens modèles de chaudières gaz affichaient un rendement de 80 % ou 85 %, les modèles récents sont bien plus performants grâce à leur fonctionnement particulier. Par exemple, une chaudière gaz à basse température atteint souvent un rendement de 90 % ou 95 %, tandis qu’une chaudière gaz à condensation peut avoir un rendement supérieur à 100 % !

Comment fonctionne une chaudière gaz à basse température ?

Le fonctionnement d’une chaudière gaz à basse température est identique globalement à celui d’une chaudière traditionnelle. La seule différence majeure repose sur la température de l’eau de chauffage qui n’est que de 50°C ou 60°C, contre 90°C pour les anciens modèles. En chauffant moins l’eau, elle consomme donc mécaniquement moins de gaz naturel.

Toutefois, il est nécessaire d’avoir une surface d’échange de chaleur plus élevée en faisant installer des radiateurs basse température en plus grand nombre ou en faisant poser un plancher chauffant pour que le rendement maximal soit atteint. En raison du surcoût de travaux que cela représente, la plupart des particuliers préfèrent se tourner vers une solution encore plus efficace : la chaudière gaz à condensation qui tend à devenir le nouveau modèle standard lors d’un remplacement en dépit d’un prix d’achat un plus élevé (mais vite rentabilisé).

Schéma d'une chaudière à condensation

Vous envisagez des travaux de rénovation (isolation, chaudière, …) ?

Confiez vos projets à l’un de nos partenaires certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement.

Trouvez un artisan RGE près de chez vous 

Bon à savoir : la qualification RGE est une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

 

Chaudière à condensation : le fonctionnement qui explique son rendement élevé

Le fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation reprend les grandes lignes de celui d’une chaudière classique, mais il a pour avantage de récupérer l’énergie contenue dans les fumées émises lors de la combustion du gaz naturel. En effet, ces fumées incorporent une quantité importante de vapeur d’eau, qui peut libérer de la chaleur lorsqu’elle est suffisamment condensée. En ajoutant un condensateur à la chaudière, il est possible de récupérer cette énergie vaporeuse pour chauffer le logement.

Avec les anciens modèles, cette énergie était tout simplement perdue, expulsée à l’extérieur du logement au travers du conduit d’évacuation. Dès lors, la chaudière à condensation avec ce fonctionnement spécifique consomme entre 15 % et 25 % de carburant de moins qu’une chaudière gaz classique.

Son rendement flirte souvent avec la barre des 100 %, ce qui signifie qu’elle produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme. Mieux encore : lorsque la chaudière gaz à condensation est couplée avec un système de chauffage à basse température, son rendement peut atteindre 105 %, voire 110 % ! Autrement dit, elle peut restituer plus d’énergie qu’elle n’en consomme... Pour réduire davantage votre consommation de gaz naturel, découvrez les gestes du quotidien à connaître !

Trouvez la chaudière gaz naturel adaptée à vos besoins grâce à notre simulateur