Chaudière à gaz en panne : quels sont les problèmes les plus courants ?

Votre chaudière à gaz est en panne ? S’il est généralement recommandé de faire appel à un chauffagiste agréé, certaines pannes simples peuvent être résolues en quelques gestes. Voici les pannes les plus fréquentes et nos conseils pour y remédier.

Puis-je prévenir les pannes de ma chaudière ?

La réponse est oui. Il est en effet possible de limiter le risque de pannes pouvant affecter sa chaudière à gaz en procédant à son entretien régulier et effectué par des chauffagistes expérimentés. Bien entendu, une chaudière à gaz possède une certaine durée de vie mais une chaudière bichonnée peut prodiguer ses services pendant une vingtaine d’années environ. Prendre soin de sa chaudière, c’est éviter, par exemple, les problèmes d’encrassement qui peuvent obstruer les tuyaux et endommager la pompe de votre chaudière à gaz. Il est bien plus économique de faire contrôler son appareil régulièrement plutôt que d’avoir recours en urgence aux services d’un professionnel.

Chaudière à gaz : les principales pannes

Ma chaudière à gaz ne démarre pas

L’origine du problème peut être multiple. Il peut s’agir d’une panne d’origine électrique qui, dans ce cas, requiert l’intervention d’un plombier-chauffagiste pour la remettre en route. Mais les causes potentielles peuvent être plus larges : brûleur de la chaudière à gaz qui ne démarre pas, obstruction de l’apport en air, surchauffe de la chaudière, problème de combustion… Avant toute chose, pensez à vérifier le bon fonctionnement de la prise de courant sur laquelle votre appareil est branché.

Ma chaudière à gaz est bruyante

Il n’est absolument pas normal qu’une chaudière à gaz siffle ou émette un son inhabituel. C’est même souvent un signal d’alerte à ne pas passer sous silence. En effet, un sifflement peut laisser présager un problème de pression ou un débit insuffisant qui va augmenter l’arrivée d’air au sein des tuyaux. En général, un bruit provenant des radiateurs est le signe d’une pression trop faible. Pour rappel, la pression d’une chaudière doit fluctuer entre 1 et 1,5 bar. Consultez donc le manomètre de votre installation avant de vous inquiéter de ne pas avoir de pression sur l’eau chaude avec votre chaudière à gaz et de contacter un chauffagiste. En cas d’excès, vous serez peut-être amené à purger vos radiateurs.  

Ma chaudière à gaz fuit

Si vous constatez une perte de liquide au niveau de votre chaudière à gaz, c’est probablement à cause d’une pièce défectueuse. Le tartre et le manque d’entretien sont les pires ennemis de ce type d’appareil. Parmi les composants les plus couramment concernés, on retrouve le vase d’expansion, le clapet d'allumage, la vanne de remplissage ou encore le corps de chauffe de la chaudière à gaz. En cas de fuite importante, coupez votre arrivée d’eau avant d’appeler un professionnel qui sera en mesure de déterminer l’origine de la fuite et de vous proposer la solution la plus opportune. Sachez que certains dispositifs d’aides permettent d’amortir le coût d’acquisition d’une nouvelle chaudière à gaz.

Ma chaudière à gaz s’allume mais ne chauffe pas

Lorsqu’une chaudière se met correctement en marche mais ne produit pas d’eau chaude ni de chauffage, c’est souvent parce que la sonde qui estime la température de l’eau contenue dans l’appareil est hors circuit. Or, cette sonde sanitaire est indispensable, car c’est elle qui va déterminer la mise en chauffe de votre chaudière. Mais avant de vous alarmer, n’oubliez pas de vérifier le bon positionnement de votre interrupteur hiver/été ainsi que les différentes programmations de la chaudière qui pourraient entraver son fonctionnement.

Ma chaudière à gaz s’éteint

Votre chaudière s’arrête d’un coup, redémarre avant de s’arrêter à nouveau ? Ces arrêts intempestifs et totalement aléatoires révèlent souvent un encrassement de votre appareil qui viendra ponctuellement altérer son fonctionnement, le poussant parfois à s’interrompre. Les brûleurs à gaz, les capteurs ou encore l’électrode d’ionisation sont les éléments les plus régulièrement touchés par l’accumulation de la poussière. Parfois, le simple fait d’inverser la position des brûleurs suffit à résoudre le problème de votre chaudière à gaz. Mais il peut également s’agir de composés électroniques encrassés. Dans tous les cas, il est préférable de confier ce type de réparation à un spécialiste.

Vous envisagez des travaux de rénovation (isolation, chaudière, …) ?

Confiez vos projets à l’un de nos partenaires certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement.

Trouvez un artisan RGE près de chez vous 

Bon à savoir : la qualification RGE est une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.