Entretien annuel de la chaudière : quelles sont les règles ?

Lorsqu'un logement individuel ou un immeuble locatif dispose d'une chaudière, il est nécessaire de prévoir un entretien de cette dernière chaque année. Découvrez en quoi consiste l'entretien, son coût, ses avantages et inconvénients ainsi que la réglementation en vigueur.

L'entretien annuel de la chaudière au gaz naturel L'entretien annuel de la chaudière au gaz naturel

L'entretien annuel d'une chaudière et son coût

L'entretien de la chaudière est un rendez-vous annuel qui assure que l'utilisation de celle-ci est sans risque, c'est-à-dire, par exemple, qu'elle n'émet pas de monoxyde de carbone.

Le technicien pourra vous donner des conseils sur votre chaudière afin que cette dernière puisse conserver un fonctionnement optimal et une durée de vie prolongée, ou vous aider, le cas échéant, à vous décider à changer de chaudière. Suite à son passage, ce professionnel devra vous faire parvenir, sous 15 jours, une attestation d'entretien. Cette attestation est valable deux ans et fait foi en cas de sinistre auprès de votre assureur ou lors d'un contrôle par votre bailleur si vous êtes locataire.

Le coût de l'entretien annuel de la chaudière dépend de la nature de l'appareil et du type d'entretien (standard à complet). En effet, cela peut varier de 80 à 180€(1) en fonction de la complexité du travail à réaliser et des options intégrées dans votre contrat d'entretien.

 

Est-il obligatoire d'entretenir annuellement sa chaudière ?

Tous les ans, que vous soyez locataire ou propriétaire d'un bien immobilier, si celui-ci détient une chaudière, il faudra faire appel à un professionnel pour programmer une visite d'entretien. Cet entretien de chaudière, à la charge du locataire, est une obligation légale pour chaque chaudière dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW, et ce, que la chaudière soit une chaudière à gaz murale, une chaudière à gaz sol ou tout autre type de chaudières fonctionnant avec un combustible.

Instaurée en 1978 et devenue obligatoire depuis 2009, cette visite annuelle permet, de préférence avant chaque hiver, d'effectuer une vérification de l'état de la chaudière et de la nettoyer. Le technicien procèdera également au démontage, au nettoyage et au réglage du brûleur ainsi qu'au contrôle de la température des fumées évacuées.

Afin de vous faciliter la tâche, un contrat d'entretien peut être mis en place et vous garantira une révision prise en charge par un professionnel certifié.

 

Les avantages et inconvénients d'un contrat annuel d'entretien de la chaudière

Opter pour un contrat d'entretien annuel présente de multiples avantages.

  • Le premier réside dans le fait que vous n'avez plus à vous soucier de votre chaudière : les contrôles se font régulièrement sans que vous ayez à y penser. En effet, le professionnel organise pour vous les visites annuelles.
  • Le second tient aux prestations supplémentaires qui peuvent être incluses dans ces contrats, comme un dépannage ou une intervention express en moins de 24 heures. 
  • Le dernier avantage est plutôt destiné aux détenteurs d'une chaudière âgée : celle-ci étant plus susceptible de tomber en panne, le contrat d'entretien peut s'avérer très rentable, car il risque de ne pas se limiter à simple révision annuelle.

L'inconvénient principal de ce type de contrat est qu'il est reconduit par accord tacite, ce qui implique d'attendre la date anniversaire pour pouvoir y mettre un terme.

1 https://www.e-travaux.com/devis-chauffage/combien-coute-l-entretien-d-une-chaudiere/