Pourquoi effectuer un ramonage régulier de sa chaudière à gaz ?

Tout savoir sur le ramonage de la chaudière à gaz naturel : qui doit effectuer l’intervention, à quelle fréquence, les raisons de son caractère obligatoire et le coût de la prestation !

Pourquoi effectuer un ramonage de sa chaudière gaz ? Pourquoi effectuer un ramonage de sa chaudière gaz ?

Dans quels cas le ramonage d'une chaudière à gaz est-il obligatoire et à quelle fréquence ?

La réglementation en vigueur impose un entretien annuel de sa chaudière à gaz naturel. Cette obligation légale mise en place en 2009 s’impose à la quasi-totalité des équipements, sauf aux mini-chaudières dont la puissance est inférieure à 4 kilowatts.

Par ailleurs, le ramonage de la chaudière gaz, plus précisément du conduit d’évacuation des fumées, doit lui aussi être effectué au minimum une fois par an. Mais la réglementation locale (via un arrêté préfectoral ou municipal) peut vous imposer un ramonage plus fréquent : deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe (hiver) par exemple. Pour le savoir, il faut consulter le règlement sanitaire départemental de votre commune d’habitation qui précise la fréquence à respecter...

Lorsque c’est possible, l’entretien de la chaudière gaz et le ramonage du conduit sont effectués en même temps pour plus de simplicité. Dans le cas d’une maison individuelle, il appartient à l’occupant (propriétaire ou locataire) de veiller au respect de la réglementation en la matière. En revanche, dans un immeuble d’habitation collectif, la responsabilité du nettoyage de la chaudière gaz et du ramonage repose sur le syndic.

Si l’absence d’entretien de la chaudière n’est pas sanctionnée, le non-respect de l’obligation de ramonage peut donner lieu à une amende forfaitaire (contravention de 3e classe) !

 

En quoi consiste le ramonage d'une chaudière à gaz et pourquoi est-il indispensable ?

Le principe du ramonage

Le ramonage de la chaudière gaz permet d’améliorer le tirage de votre installation, en réduisant l’encrassement de votre conduit d’évacuation causé par les dépôts progressifs de suie, en sachant qu’un mauvais tirage peut engendrer une surconsommation et donc un gaspillage de gaz naturel.

Mais si les pouvoirs publics ont décidé de rendre le ramonage de la chaudière à gaz obligatoire, c’est principalement par mesure de sécurité afin de réduire les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, qui augmentent sensiblement avec des équipements mal entretenus. Idem, l’absence de ramonage accroît les risques d’incendie qui se propagent vite à l’habitation, et votre compagnie d’assurance est en droit de refuser de prendre en charge le sinistre si vous ne respectez pas vos obligations.

Seule exception à la règle : la chaudière gaz à ventouse qui requiert un entretien annuel mais pas de ramonage (l’inspection visuelle suffit) en raison de sa parfaite étanchéité.

Le coût

Le ramonage de votre chaudière à gaz doit être effectué par un professionnel certifié, afin de bénéficier d’un certificat en bonne et due forme en cas d’incident (qui sera exigé par votre assurance).

Une intervention coûte environ 100 € pour le seul entretien (hors éventuel remplacement de pièces), plus 30 € à 50 € pour le ramonage du conduit. Vous pouvez souscrire à un contrat de maintenance conjoint pour l’entretien de la chaudière gaz et le ramonage. Une solution qui offre plusieurs avantages : si vous oubliez votre obligation, le prestataire vous contacte pour fixer le rendez-vous ; les frais sont lissés dans le temps et vous n’avez pas l’obligation de payer à chaque intervention ; la prise en charge des pannes est incluse dans le contrat.

Vous envisagez des travaux de rénovation (isolation, chaudière, …) ?

Confiez vos projets à l’un de nos partenaires certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement.
Bon à savoir : la qualification RGE est une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

Trouvez un artisan RGE près de chez vous