Qu’est-ce qu’une chaudière basse température ?

Écologique, économique, et procurant un maximum de confort, la chaudière basse température séduit de plus en plus de ménages. Vous hésitez entre les différents types de chaudières ? Gaz Tarif Réglementé vous éclaire sur le modèle de basse température.

Trouvez un artisan pour vos travaux de rénovation

Chaudière basse température : qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ?

La chaudière basse température est un type de chaudière récent qui vient concurrencer, principalement, la chaudière à condensation. De façon concrète, la chaudière à gaz basse température fonctionne avec une température de l’eau plus faible que la plupart des autres chaudières. Là où une chaudière à condensation produit une eau à 90°C, la chaudière basse température se contente d’une eau à 40°C en moyenne, et jusqu’à 60°C au maximum. Résultat, la chaudière basse température consomme moins de combustible pour chauffer l’eau, et se révèle donc plus économique et plus écologique à l’usage. Côté confort, l’utilisateur ne constate aucune différence malgré cette température dite "basse".

Tout savoir sur la chaudière basse température

Quel type de chaudière basse température choisir ?

Comme pour les autres types de chaudière, vous aurez le choix pour votre chaudière basse température entre un modèle mural et un modèle au sol. L’espace dont vous disposez pour entreposer votre chaudière est le principal critère qui vous permettra de choisir entre les deux types de chaudière basse température. Pour les petits espaces, privilégiez la chaudière gaz basse température murale. Pour les grandes maisons qui ne manquent pas d’espace pour recevoir leur chaudière, optez plutôt pour un modèle au sol.

Trouvez la chaudière gaz naturel adaptée à vos besoins grâce à notre simulateur

L’installation et l’entretien d’une chaudière basse température

Pour des questions de sécurité et de performances, il est nécessaire de confier l’installation et l’entretien de votre chaudière à un professionnel. Seul un artisan RGE ou qualifié est en mesure de procéder à l’installation de votre chaudière basse température dans les règles de l’art. Le jour de l’installation ou lors de sa visite annuelle d’entretien obligatoire, ce dernier vous prodiguera ses conseils chaudière pour optimiser les performances et l’usage de votre appareil de chauffage.

Confiez vos projets à l’un de nos partenaires certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous accompagnera également dans vos demandes de financement.

Trouvez un artisan RGE près de chez vous 

Bon à savoir : la qualification RGE est une certification obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

Quelles différences avec la chaudière à condensation ?

La température de l’eau est la principale différence entre la chaudière basse température et la chaudière à condensation. Selon les modèles, la chaudière basse température peut atteindre un taux de rendement de 90%, voire plus, soit très proche de celui des modèles à condensation les plus performants. L’autre grande différence entre une chaudière basse température et une chaudière à condensation se trouve au niveau du financement de la chaudière. La chaudière basse température n’est pas éligible au crédit d’impôt CITE, à l’inverse de la chaudière gaz à condensation. Il existe toutefois d’autres aides financières à l’achat d’une chaudière basse température (voir plus bas).

Chaudière à condensation

Quel est le prix d’une chaudière basse température ?

Le prix d’une chaudière basse température oscille en moyenne entre 1 000 € et 2 500 € pour la plupart des modèles. Le prix de la chaudière basse température en fait l’un des équipements de chauffage les moins chers du marché. L’investissement dans une chaudière basse température est à mettre en relation avec les économies d’énergie réalisées et donc avec les économies sur votre facture énergétique. 

Notre conseil : Pour une plus grande maîtrise de votre budget de chauffage au gaz, pensez à mensualiser les paiements de votre facture énergétique. Vous éviterez ainsi les grosses dépenses ponctuelles, et aurez une idée précise du coût de votre système de chauffage.

Chaudière basse température : quid des aides financières ?

Comme évoqué plus haut, l’achat d’une chaudière à gaz basse température n’est pas éligible au crédit d’impôt CITE 2018. Il existe, en revanche, d’autres aides qui peuvent vous permettre de financer l’achat de votre chaudière basse température. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Anah, de votre commune, de votre département ou de votre région. Pensez également à l’éco-prêt à taux zéro pour le financement de votre chaudière. Profitez enfin d’un taux de TVA réduit (5,5 %) à condition que votre logement soit achevé depuis plus de deux ans.