Tout ce qu’il faut savoir sur la chaudière biomasse

Vous hésitez entre les différents types de chaudières ? Écologique et économique à l’usage, la chaudière biomasse séduit de plus en plus les particuliers. L’installation d’une chaudière biomasse fait partie des travaux qui vous permettent de mieux maîtriser votre consommation énergétique, au même titre par exemple que vos travaux d’isolation.

Qu’est-ce qu’une chaudière biomasse ?

La chaudière biomasse fonctionne comme ses concurrentes au gaz naturel ou au fioul, c’est-à-dire qu’elle chauffe un liquide distribué dans un circuit de radiateurs ou d’eau chaude sanitaire. Mais au lieu d’utiliser du combustible fossile, elle est alimentée en "biomasse", combustible à base d’éléments organiques et végétaux.
La chaudière biomasse peut être individuelle ou industrielle.

En fonction des types (chaudière classique, à condensation, chaudière HPE, etc.) et des marques de chaudière biomasse, il est aujourd’hui possible de s’équiper d’un appareil de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Tout ce qu’il faut savoir sur la chaudière biomasse Tout ce qu’il faut savoir sur la chaudière biomasse

Le bois, principal composant de la biomasse

La biomasse désigne la matière vivante présente sur terre, qu’elle soit organique, végétale ou animale. C’est sous sa forme végétale qu’elle est exploitée pour la production d’énergie. La biomasse est ainsi solide ou forestière (sciure, copeaux et bûches de bois), agricole (paille et lisier) mais aussi fermentable (boues et fumiers).
Pour les chaudières individuelles, la chaleur est produite par la combustion du bois et de ses dérivés, sous forme de bûches, de plaquettes ou de granulés (aussi appelés pellets).

D’où provient le bois destiné à la production d’énergie ?
Le bois à usage énergétique (bois énergie) est principalement issu de coupes d’entretien des forêts. Auparavant peu utilisés, les bois étaient laissés sur place. Il provient aussi des rebus du bois d’ameublement (bois d’œuvre) et du bois destiné à l’industrie du papier (bois industrie).
En clair, le bois de chauffage permet de valoriser les déchets de toute la filière bois.
 

Les avantages de la chaudière biomasse

Parmi ses nombreux avantages, la chaudière biomasse présente la caractéristique de s’inscrire pleinement dans une démarche de production d’énergie renouvelable. En effet, une chaudière biomasse utilise comme combustible une ressource naturelle de proximité et inépuisable. Elle émet aussi peu de gaz polluants. L’impact d’un chauffage biomasse en termes d’émission de CO2 est d’ailleurs neutre car la quantité de dioxyde de carbone émise par la chaudière lors de la combustion est égale à celle que l’arbre a absorbé durant sa croissance.

Autre avantage, et pas des moindres, ce combustible de chauffage (bûches de bois ou pellets) est aujourd’hui le plus économique sur le marché. Il permettra de rentabiliser l’investissement en 5 à 10 ans.

Enfin, avec un rendement1 moyen supérieur à 75% (qui varie selon les marques), en constante augmentation, la chaudière biomasse se place en bonne position dans la liste des chaudières permettant de réaliser des économies d’énergie. A l’usage, le chauffage qu’elle produit procure le même confort que tout autre système de chauffage centralisé.
 

Les inconvénients de la chaudière biomasse

Du côté des inconvénients de la chaudière biomasse, on peut relever le coût du matériel et de l’installation (voir plus bas). Comme toutes ses concurrentes, la chaudière biomasse doit être raccordée à un conduit de cheminée et installée dans une pièce ventilée.

Enfin, il faut s’assurer de la qualité du combustible utilisé qui doit être sec (trois années de séchage sont nécessaires) pour obtenir un rendement maximum et éviter à la chaudière des dépôts polluants. S’il est humide, le bois doit être entreposé dans un endroit protégé de la pluie mais exposé aux courants d’air et au soleil.

Comme ses concurrentes, la chaudière biomasse nécessite une révision annuelle et un nettoyage hebdomadaire du cendrier C’est une obligation légale mais aussi un moyen d’assurer sa durée de vie jusqu’à 25 ans.
 

Chaudière biomasse : quel budget prévoir ?

Le prix d’une chaudière biomasse dépend des besoins en chauffage et en eau chaude, du type d’appareil, de son rendement et de ses performances. Il existe notamment une différence de prix importante entre les modèles à alimentation automatique (autonomie d’une saison de chauffe) et les modèles à alimentation manuelle (autonomie de quelques heures). Mais plus le silo de stockage est volumineux et apporte de l’autonomie, plus l’installation est coûteuse. Il ne faut pas négliger non plus le coût du raccordement à un conduit d’évacuation des fumées.

Ici, la fourchette est donc assez large, puisqu’elle varie de 3 000€ pour les plus petites chaudières biomasse manuelles à plus de 25 000€ pour les modèles automatiques très performants (hors coût d'installation)2.

Des aides financières pour votre chaudière

Vous souhaitez changer de chaudière pour un modèle biomasse ? Sachez qu’il existe des aides pour financer vos travaux et l’achat d’une chaudière biomasse.

1 Rendement = rapport entre l’énergie produite et l’énergie dont la chaudière a besoin pour fonctionner, le résultat est exprimé en % et plus il est important plus la chaudière est efficace.

2 https://www.quelleenergie.fr/economies-energie/chaudiere-bois/chaudiere-biomasse