Le point sur les différents types de chauffage

Le réchauffement climatique est certes une réalité mais il ne nous permet pas encore de nous passer de chauffage. Au moment de choisir ou de remplacer son système de chauffage, la question du type de chauffage le plus adapté à la situation se pose. Nous vous apportons un début de réponse.

Chauffage collectif ou individuel ?

La question du chauffage collectif ou individuel ne se pose pas forcément lorsqu’on achète ou qu’on loue un logement. Car le choix sera généralement imposé. Si vous investissez un appartement au sein d’un immeuble, vous serez sans doute équipé d’un chauffage collectif. Les frais sont alors répartis entre les habitants. Si vous achetez une maison, vous devrez l’équiper d’un chauffage individuel. A vous de choisir entre les différents types de chauffage : radiateurs ou pompe à chaleur, cheminée ou poêle

Chauffage central ou d’appoint ?

A partir d’un générateur de chaleur unique, le chauffage central alimente les pièces d’un logement équipées de radiateurs, voire un ensemble d’appartements. Le principe est simple. L’eau est chauffée dans le système de chauffage central avant d’être distribuée via les tuyaux vers les émetteurs de chaleur : radiateurs ou plancher chauffant. Parfois, cette solution ne peut être adoptée dans certains logements et les habitants doivent alors recourir à un chauffage d’appoint moins économique.

Le chauffage d’appoint peut également être utilisé en complément pour chauffer une pièce non reliée au système de chauffage central ou dont l’isolation n’est pas assez performante.

Quid du chauffage solaire ?

Apprécié pour l’énergie renouvelable qu’il utilise et pour les économies qu’il procure, le chauffage solaire a le vent en poupe. Comptez environ 20 000 € pour acquérir ce type de chauffage si vous souhaitez chauffer une maison de 100 m². Si l’investissement paraît lourd, sachez que l’énergie est gratuite et renouvelable. Aussi, vous rentabiliserez rapidement votre installation, surtout si vous habitez le sud de la France.

Et le chauffage piscine ?

Pour ceux qui habitent le nord de la France et ceux qui souhaitent prolonger le plaisir de la baignade du printemps à l’automne, le chauffage piscine est la solution, d’autant qu’il existe diverses formules plus ou moins onéreuses et plus ou moins efficaces :

  • la pompe à chaleur ;
  • le chauffage solaire ;
  • le réchauffeur électrique ;
  • l’échangeur thermique.

L'artisan RGE : un allié à ne pas négliger

Quel que soit le type de chauffage que vous choisirez, faites appel à un artisan certifié RGE Mon Réseau Habitat près de chez vous. Il sera le plus à même de vous conseiller dans vos projets et vous indiquer les aides pour la transition énergétique auxquelles vous pourrez prétendre.

Obtenez des devis