Chauffage au bois : avantages, conseils d’utilisation et prix

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie recense, en 2018, 7,8 millions de foyers français(1) ayant opté pour le chauffage au bois parmi les différents types de chauffage. Plus que le charme authentique de la flamme et la douce odeur du feu de cheminée, c’est l’aspect économique et écologique qui séduit de plus en plus de foyer s. D'autant plus que les systèmes sont aujourd’hui divers et variés, de manière à répondre à vos besoins et vos exigences quels qu’ils soient…

Chauffage au bois Chauffage au bois

Panorama des avantages du chauffage au bois

Une solution de chauffage économique et écologique

Contrairement aux ressources d’énergie non renouvelable, le bois est une ressource inépuisable, dont la combustion produit jusqu’à 10 fois moins d’émissions de gaz à effet de serre(2) en comparaison avec le fioul et l’électricité.

Au-delà de l’aspect écologique, l’aspect économique est un argument de poids, souvent décisif. De nombreux foyers, en effet, décident d’investir dans un chauffage au bois pour réduire le montant de leurs factures d’électricité. 

Le chauffage au bois, à l’utilisation, coûte 47 à 108 €/MWh contre 153 €/MWh pour le chauffage électrique(3). A condition de brûler les bonnes essences et de respecter les préconisations d’entretien de votre appareil, votre système de chauffage au bois, en appoint ou à titre principal, vous permet de réaliser d’importantes économies.

L’esthétique et le confort pour objectifs

Se réunir autour d’un bon feu de cheminée, cuisiner à la braise, lire au coin du feu… la flamme offre cet avantage de la convivialité. Et une cheminée est incontestablement un élément d’ornement majeur dans une pièce à vivre… Mais attention, le chauffage au bois ne se résume pas à installer un insert. D’autres solutions, encore plus performantes et moins contraignantes, permettent de se chauffer écolo et à bas prix grâce au bois.

 

Comment se chauffer au bois ?

Différents équipements permettent de bénéficier des avantages économique et écologique du chauffage au bois.

La cheminée avec insert

Un insert est un foyer fermé, inséré dans une structure adaptée – votre cheminée existante ou à créer, par exemple. Ce système de chauffage au bois est idéal pour profiter du feu de cheminée tout en chauffant efficacement la pièce à vivre :

  • Le foyer ouvert d’une cheminée traditionnelle offre un rendement de 15% seulement(4). En équipant la cheminée d’un foyer fermé – un insert – vous améliorez significativement le niveau de production de chaleur.
  • L’insert peut être intégré dans la structure de votre choix : cheminée traditionnelle ou moderne, c’est vous qui choisissez !

Le poêle à bois, à bûches ou à granulés

Il existe 3 types de chauffage au poêle à bois :

  1. Le poêle à bûches : rendement de 70 à 85%(4), nécessité de l’alimenter régulièrement, esthétique de la flamme véritable.
  2. Le poêle à granulés : rendement supérieur à 85%(4), démarrage automatique et longue autonomie, pas de flamme.
  3. Le poêle à accumulation : rendement de 80 à 90%, prix élevé, poids important.

Pour une utilisation d’autant moins contraignante, envisagez le poêle à gaz !

La chaudière à bûches, à granulés ou à plaquettes

En ce qui concerne la chaudière également, ce sont les modes d’utilisation et le niveau de rendement du système de chauffage au bois qui varient selon le type de combustible.

Les chaudières à bûches se chargent manuellement tandis que les modèles à granulés ou plaquettes permettent un chargement automatique. Les granulés et les plaquettes offrent un rendement optimal : 75 à 105%(5).

Comment choisir entre insert ou chaudière ?

Quelques conseils pour y voir plus clair :

  • La chaudière est un système central de chauffage au bois : elle alimente des émetteurs de chaleur disposés dans toute votre maison, vous pouvez donc considérer ce système à titre de chauffage principal. Inconvénient majeur : vous ne profitez pas du charme de la flamme dans votre salon…
  • Insert ou poêle, le choix est surtout esthétique. Pensez néanmoins qu’il est rare que ces équipements chauffent la totalité de votre surface habitable, l’insert et le poêle sont plus souvent utilisés comme solution d’appoints.
  • Bûches, granulés ou plaquettes, faites le choix du rendement ou de l’esthétique ! Les bûches recréent l’ambiance authentique du feu de cheminée, mais leur rendement est inférieur. Elles présentent en outre une contrainte d’ordre pratique : vous devez disposer d’un espace de stockage suffisant.

En tout état de cause, veillez à investir dans un équipement labellisé Flamme Verte et à vous fier au nombre d’étoiles affiché (de 1 à 7).

 

Pour quel prix et pour quelles aides et subventions ?

Si le rapport qualité-prix de ce type de chauffage est imbattable à l’utilisation, le prix à payer pour investir dans l’équipement reste conséquent :

  • Comptez de 3 000 à 20 000€ pour une chaudière performante (la chaudière à bûches est la moins chère)(6).
  • Prévoyez un budget de 1 000 à 6 000€ pour un insert ou un poêle à bois(6).

Heureusement, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour réduire le coût de votre investissement comme la prime éco-énergie Gaz Tarif Réglementé, la TVA réduite à 5,5%, un crédit d’impôt, un Eco-PTZ.

A savoir

Pour bénéficier de ces aides, veillez à faire appel à un professionnel RGE.

1 https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/construire/chauffage-climatisation/chauffage-bois

2 https://particuliers.engie.fr/economies-energie/travaux-economies-energie/chauffage/type-chaudiere/chaudiere-bois.html

3 https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/couts_energies_renouvelables_en_france_edition2016v1.pdf

4 https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-poele-bois-chaudiere-insert.pdf

5 https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-chauffer-mieux-moins-cher.pdf

6 https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-poele-bois-chaudiere-insert.pdf