Cheminées & poêles : comment choisir ce qui vous convient vraiment ?

Au-delà des nombreux types de chaudières à votre disposition, il existe également des solutions de chauffage économes en énergie pour remplacer votre ancienne cheminée ou votre poêle de salon.
Quel modèle choisir ?

Vous souhaitez remplacer votre ancienne cheminée ?

Si l’ancienne cheminée à foyer ouvert est agréable et procure une ambiance incomparable, elle est en revanche très peu efficace pour chauffer l’air ambiant et a tendance à produire des particules fines. C’est pourquoi elle est de plus en plus remplacée par de nouveaux modèles comme les inserts et cheminées à foyer fermé ou les poêles, qui sont suffisamment efficaces pour servir de chauffage d’appoint ou de chauffage principal dans les pièces à vivre.

 

Quel modèle choisir ?

Les différents types de cheminée

Dans une maison ancienne, vous pouvez augmenter les performances de votre cheminée à foyer ouvert en rajoutant simplement un insert dans sa structure, pour minimiser les travaux. Dans une construction neuve ou dans le cadre d’une rénovation importante, une cheminée à foyer fermé est préférable, car son rendement énergétique est encore meilleur. Pour autant, les deux versions ne vous épargneront pas les inconvénients classiques d’une cheminée au bois : obligation d’entretien, ramonage régulier, nécessité d’un espace de stockage, etc.

Pour éviter ces contraintes liées au combustible bois, la cheminée au gaz est une option intéressante peu connue en France, mais omniprésente en Scandinavie et qui ne génère ni de suie ni de poussières, rendant inutile un ramonage du conduit. Lorsqu’elle est équipée d’un foyer fermé, elle procure un rendement très élevé pouvant atteindre 85 %(1) et produit une chaleur quasi instantanée qui peut être régulée avec le thermostat !

Les grandes catégories de poêle

Son concurrent direct est bien sûr le poêle au gaz, qui ne nécessite pas d’espace de stockage et qui n’a pas besoin d’être rechargé, dans le cas d’un modèle raccordé au gaz naturel !

En lieu et place d’une cheminée, le poêle de salon connaît un succès grandissant dans les logements français. Son fonctionnement est similaire aux différents types de chaudières, sauf qu’il s’agit de chauffer directement l’air au lieu de chauffer de l’eau de radiateur. Le modèle le plus courant est bien sûr le poêle à bois, pouvant être alimenté par des bûches ou par des pellets. Jugé plus écologique dans son ensemble, il offre une sensation similaire à un feu de cheminée. Mais il est nécessaire de le recharger plusieurs fois par jour, à l’exception du poêle à granulés.

 

Comment financer votre cheminée ou poêle ?

Il existe des solutions financières pour alléger votre mise de départ et vous aider à financer vos travaux, et ainsi bénéficier d’un retour sur investissement rapide grâce aux économies d’énergie ! Vous pouvez notamment bénéficier d’une subvention publique, d’un prêt travaux à taux avantageux comme le prêt BOOST de Gaz Tarif Réglementé, ainsi que d’une prime énergie attribuée lors de vos travaux de chauffage ou travaux d’isolation !

Faites réaliser vos travaux de chauffage par un artisan RGE qualifié

Les aides ou solutions financières sont souvent conditionnées à l’emploi d’un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation des équipements de chauffe. Consultez le service de mise en relation de Gaz Tarif Réglementé pour découvrir nos partenaires Mon Réseau Habitat.

Obtenez des devis

1 https://www.voseconomiesdenergie.fr/travaux/cheminee-poele-gaz