Nettoyage de la vitre d’un poêle à bois : toutes nos astuces 

Votre logement est équipé d’un poêle à bois (ou d’un insert, ça fonctionne aussi) ? Avec le temps, il est inévitable que la vitre de votre appareil noircisse. Heureusement, il existe quelques astuces simples pour nettoyer la vitre d’un poêle à bois et profiter pleinement de la beauté des flammes.

Le poêle à bois : un équipement économique, écologique, et esthétique

Concurrent direct ou alternative à d’autres solutions de chauffage, le poêle à bois s’invite dans un nombre croissant de foyers. Il faut dire que cet appareil de chauffage au bois est passé maître dans l’art de la séduction.

1- Il est écologique

Le poêle à bois se présente comme un appareil de chauffage écologique. Comparé aux combustibles fossiles, le bois se veut plus respectueux de la planète. Son impact sur l’environnement est également plus limité.

Nettoyage de la vitre d’un poêle à bois : toutes nos astuces Nettoyage de la vitre d’un poêle à bois : toutes nos astuces

2- Il est économique

Le bois, quelle que soit sa forme (bûches, granulés, etc.), est l’une des sources de chauffage les moins chères du marché. Seul le soleil (par définition gratuit) peut véritablement rivaliser avec le bois dans ce domaine. En optant pour l’installation d’un poêle à bois chez vous, vous diminuez de façon significative le montant de votre facture de chauffage.

3- Il est esthétique

C’est l’autre argument massue qui explique le succès grandissant du poêle à bois. Décliné sous de multiples formes (contemporaines, classiques, design, etc.), le poêle à bois est un appareil de chauffage très esthétique, beaucoup plus qu’un radiateur classique.

 

Pourquoi la vitre de votre poêle à bois noircit-elle ?

C’est le principal inconvénient du poêle à bois. Au fil des flambées, il n’est pas rare que la vitre noircisse (c’est d’ailleurs très souvent inévitable). Cet encrassement de la vitre de votre poêle à bois (ou de votre insert) peut être plus ou moins rapide. Il s’explique en grande partie par une mauvaise qualité de combustion (bois humide, tirage trop faible) et/ou par une mauvaise qualité du bois. Au fil des flambées, les particules émanant de la combustion du bois se déposent sur la vitre avant de noircir.

 

Nettoyer la vitre d’un poêle à bois : les différentes méthodes

Il existe plusieurs méthodes pour nettoyer la vitre de votre poêle à bois, plus ou moins traditionnelles :

  • Le papier journal : humidifiez légèrement puis trempez du papier journal dans la cendre avant de frotter la vitre. Essuyez avec une éponge ou un chiffon ;
  • Le mélange vinaigre/sel : assimilable à une astuce de grand-mère, le mélange vinaigre/sel doit être vaporisé sur la vitre (vaporisez du vinaigre blanc chaud puis aspergez avec du gros sel). Laissez agir avant de nettoyer avec une éponge ;
  • Le bicarbonate de soude : bien connu des experts en ménage écologique, le bicarbonate de soude peut être utilisé pour nettoyer la vitre de votre poêle à bois. Saupoudrez la vitre avant de la frotter à l’aide d’une éponge imbibée de vinaigre blanc.

Bon à savoir : Quelle que soit la méthode utilisée, le nettoyage de la vitre de votre poêle à bois sera plus facile et plus efficace si vous le réalisez sur une vitre chaude ou tiède !

 

Les astuces pour éviter d’encrasser la vitre de votre poêle à bois

Vous souhaitez profiter de votre poêle à bois sans passer votre temps à nettoyer la vitre ? Bonne nouvelle : il existe quelques astuces pour éviter d’encrasser la vitre de votre appareil de chauffage.

La qualité du combustible

Le bois humide dégage plus de fumée et plus d’humidité dans sa combustion (sans parler de la baisse de son pouvoir calorifique) qu’un bois parfaitement sec. Assurez-vous donc de la qualité de votre bois (vérifiez notamment ses conditions de stockage) avant d’alimenter votre poêle à bois. 

Il existe aujourd’hui des bûches de bois densifiées (ou compressées) issues de la compression de sciures de bois. Ces bûches sont réputées pour leur taux d’humidité extrêmement bas et pour leur haut pouvoir calorifique. Un peu plus chères à l’achat que des bûches de bois classiques, elles occasionnent souvent moins de salissures sur la vitre de votre poêle à bois.

La qualité du tirage

Pour une combustion parfaite de votre bois, de l’air est nécessaire dans votre poêle à bois. Un tirage trop faible engendre très souvent une combustion incomplète de vos bûches. Évitez notamment de faire fonctionner votre poêle à bois au ralenti, en particulier le soir avant d’aller vous coucher. Vous risqueriez de vous retrouver avec une pellicule noire sur la vitre de votre appareil le lendemain matin.

La propreté du conduit est un critère déterminant dans la qualité du tirage. Pensez à procéder au ramonage régulier du conduit de votre poêle. De manière générale, il est recommandé de faire intervenir un professionnel pour cette opération au moins une fois par an.

Le positionnement des bûches dans le poêle

C’est la troisième et dernière astuce pour ralentir l’encrassement de la vitre de votre poêle à bois : évitez de positionner vos bûches à proximité immédiate de la vitre. Il est en effet important de laisser passer de l’air entre la bûche et la vitre pour éviter que celle-ci noircisse.