Détartrage d’un chauffe-eau

Permettant de produire l’eau chaude sanitaire, les chauffe-eaux équipent aujourd’hui de nombreux logements. Qu’il s’agisse d’un chauffe-eau gaz, thermodynamique, électrique ou solaire, cet équipement doit être entretenu de manière régulière.

Afin de garantir sa longévité et un fonctionnement optimal, un détartrage du chauffe-eau doit être régulièrement effectué : la cuve doit être nettoyée et les dépôts de calcaire retirés. Alors comment et à quelle fréquence doit-on détartrer son chauffe-eau ? À qui s’adresser et quel coût prévoir ?

Détartrage d’un chauffe-eau Détartrage d’un chauffe-eau

Pourquoi détartrer son chauffe-eau ? 

Comme la plupart des appareils et des équipements, le chauffe-eau doit être régulièrement entretenu pour fonctionner de manière optimale. L’entretien régulier du chauffe-eau - prévu en général via un contrat d’entretien annuel - assure en effet la longévité de cet équipement et permet également de réduire sa consommation d’énergie. 

En fonction de la région dans laquelle est situé le logement, l’eau est plus ou moins dure. Les eaux dures (ou eaux entartrantes) sont constituées de nombreux minéraux. Or, sous l’effet de la chaleur, ces minéraux peuvent être à l’origine de la formation de dépôts de calcaire. Ce "tartre" se forme plus ou moins rapidement et s’accumule petit à petit sur les parois du réservoir ou de la cuve du chauffe-eau, sur sa résistance et sur l’anode de protection anti-corrosion. 

Détartrer votre chauffe-eau de manière régulière permet de prolonger la durée de vie de sa résistance et de ralentir la corrosion et la dégradation de sa cuve. En plus de réaliser des économies d’énergie, le détartrage permet également de mieux maîtriser la température de l’eau sanitaire produite. En effet, un dépôt d’1 mm de tartre sur un corps de chauffe augmente la consommation d’énergie de 8%, et 10 mm de tartre peuvent être à l’origine d’une augmentation de 50%. Les dépôts de calcaire doivent donc être retirés de manière régulière, surtout si le logement est situé dans une zone à eau "dure ". 

 

Comment détartrer son chauffe-eau ? 

Le détartrage du chauffe-eau consiste à retirer le tartre qui s’est déposé et accumulé sur le corps de chauffe de l’appareil, afin qu’il puisse à nouveau fonctionner de manière optimale. 

À quelle fréquence ? 

Un chauffagiste (ou un plombier) doit venir contrôler l’état et le fonctionnement de votre chauffe-eau de manière régulière. Ces vérifications permettent de prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau, d’optimiser ses performances et de diminuer sa consommation énergétique. La fréquence d’entretien dépend du type d’équipement. Un chauffe-eau gaz est par exemple soumis à un entretien annuel obligatoire, alors que l’entretien d’un chauffe-eau solaire peut être effectué tous les trois ans.

L’artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vérifie l’état général de l’équipement, de la résistance et des raccords, l'absence de corrosion et de fuite, le fonctionnement et la régulation de l’appareil, les éléments de sécurité, l’état du fluide caloporteur… Tous ces contrôles sont consignés dans un cahier d’entretien.
Spécialiste de l’entretien des chauffe-eau, il vérifie l’état d’entartrage de votre appareil. Il peut procéder à son détartrage si besoin, en respectant les règles de sécurité préconisées. 

Les étapes à suivre 

Pour détartrer votre chauffe-eau, le professionnel chargé de son entretien suit plusieurs étapes : 

  • Après avoir coupé l’alimentation électrique et l’alimentation en eau du chauffe-eau, il procède à la vidange de la cuve (dans le cas d’un chauffe-eau à accumulation). Pour cela, il ouvre le robinet de purge situé sur le groupe de sécurité, et attend que toute l’eau s’en écoule.
  • Une fois le réservoir vide, il s'occupe de détartrer des différents éléments du chauffe-eau. A l'aide d’une brosse et d’un produit spécial, il retire les dépôts de calcaire présents sur la résistance électrique et sur l’anode. Il nettoie ensuite les dépôts accumulés dans le fond de la cuve.
  • Il remonte enfin la platine et le thermostat, avant de remplir à nouveau le chauffe-eau pour pouvoir le remettre en route. 

 

Le coût du détartrage d’un chauffe-eau 

En fonction de l’énergie utilisée par l'équipement, le tarif du détartrage peut varier. Le coût de détartrage d’un chauffe-eau gaz n’est par exemple pas le même que celui d’un chauffe-eau solaire ou thermodynamique. Votre chauffagiste pourra vous établir un devis et vous indiquer le prix de sa prestation avant de venir procéder au détartrage. 

Le détartrage du chauffe-eau est-il à la charge du locataire ou du propriétaire du logement ?

C’est au propriétaire du logement d’assurer l’entretien du chauffe-eau. En effet, la loi française impose au propriétaire de mettre à disposition de ses locataires un logement décent (article 1719 du Code civil). Il doit être équipé d’installations de chauffage normales et le propriétaire doit en assurer l’entretien (articles 1719 et 1720 du Code civil).