Comprendre le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude

Différentes sources d’énergie permettent de chauffer l’eau d’une maison, d’un appartement, d’un commerce ou de bureaux.

Fonctionnant pour la majorité à l’électricité ou au gaz, et indépendants du système de chauffage central de l’habitation, deux types de chauffe-eau permettent de produire l’eau chaude sanitaire : le chauffe-eau instantané et le chauffe-eau à accumulation.

Également connu sous les termes de « cumulus » ou de « ballon d’eau chaude », le chauffe-eau à accumulation reste l’un des appareils de production d’eau chaude sanitaire (ECS) les plus utilisés en France aujourd’hui.

Alors quel est le principe de fonctionnement d’un ballon d’eau chaude ? Son entretien est-il réglementé ? Et peut-on optimiser le fonctionnement du ballon d’eau chaude pour réaliser des économies d'énergie ?

 

Comment fonctionne un ballon d’eau chaude ?

Le ballon d’eau chaude, ou cumulus, est un appareil à accumulation : l’eau est chauffée de manière continue et stockée dans un réservoir. 

En fonction de la capacité de son réservoir, le cumulus permet de stocker d’importantes quantités d’eau chaude ; le débit est constant et important, même lorsque l’eau est tirée en même temps à plusieurs endroits de la maison.

Comprendre le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude Comprendre le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude

Le ballon d’eau chaude thermodynamique

Alternative écologique et économique souvent installée pour répondre aux exigences de la réglementation thermique RT 2012, le chauffe-eau thermodynamique fonctionne de la même manière qu'un ballon d’eau chaude électrique. 

Il est en revanche alimenté par une pompe à chaleur, qui ne consomme que très peu d’électricité. La PAC récupère les calories de l’air et les transforme en énergie pour chauffer l’eau (un système d'appoint électrique prend le relais en cas d’apport de chaleur insuffisant). Cet équipement permet de réaliser d’importantes économies sur sa facture d’eau chaude.

Le ballon d’eau chaude au gaz

Le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude gaz est assuré par plusieurs composants : l’eau chaude est stockée dans un réservoir et remplacée au fur à mesure de son utilisation. L’eau froide est chauffée grâce à un brûleur (qui remplace la résistance du cumulus électrique), dès que le thermostat détecte une baisse de température.

Il existe deux techniques pour évacuer les produits de combustion d'un chauffe-eau gaz  : les sorties ventouse (directement sur l’extérieur) et les sorties cheminée (ballons raccordés sur un conduit de cheminée).

 

Les obligations d’entretien d'un ballon d’eau chaude

Pour des raisons de sécurité et pour garantir le bon fonctionnement du ballon d’eau chaude, ce dernier doit être entretenu régulièrement par un professionnel.

Le bon fonctionnement du ballon d’eau chaude au gaz passe quant à lui par le respect de certaines normes d’installation et obligations d’entretien. Le décret n°2009-649 énonce les modalités de l’entretien obligatoire des chauffe-eau à gaz (il doit être effectué par un professionnel agréé, à la charge du locataire le cas échéant).

L’entretien obligatoire consiste à :

  • nettoyer certaines parties du chauffe-eau (l’injecteur, la veilleuse et son filtre, les ailettes du corps de chauffe, les becs du brûleur) ;
  • détartrer le corps de chauffe ;
  • remplacer le clapet et le joint d’arrivée d’eau.

L’entretien est généralement prévu dans le contrat de maintenance établi avec un professionnel (plombier) et permet d’assurer le bon fonctionnement du ballon d’eau chaude gaz.

 

Comment optimiser le fonctionnement de votre ballon d’eau chaude et sa consommation ?

Plusieurs astuces vous permettent d’optimiser le fonctionnement de votre ballon d’eau chaude et de réduire votre consommation d’eau chaude.

Tout d’abord, veillez à investir dans un ballon d’eau chaude dont la capacité répond parfaitement aux besoins de votre logement (selon sa superficie et le nombre d’habitants).

N’oubliez pas non plus d’éteindre votre appareil (ou de baisser le thermostat au minimum en période de grand froid) lorsque vous partez en vacances. 

Si votre cumulus est installé dans une pièce non chauffée (un grenier ou un garage par exemple), pensez à l’isoler au maximum : cela vous permettra d’optimiser son rendement et de réduire sa consommation énergétique (calorifugeage du ballon d'eau chaude à l’aide de rouleaux de fibres végétales).

Pour réduire le gaspillage d’eau chaude, vous pouvez également installer des mousseurs sur vos robinets et privilégier les douches

Toutes ces conseils vous permettront d’optimiser le fonctionnement de votre ballon d’eau chaude et de réaliser des économies d’énergie.