Miser sur une bonne isolation pour son confort thermique

Vous souhaitez ne plus avoir froid en hiver ni trop chaud en été ? Parmi nos nombreux conseils isolation, il y en a un qui est sans doute fait pour vous : isoler votre logement pour un meilleur confort thermique. On vous explique comment faire.

Le confort thermique : une obligation réglementaire

Vous habitez un logement ancien que vous souhaitez rénover ou projetez de faire construire une maison neuve ? Dans les deux cas, les travaux d’isolation peuvent vous être imposés par la loi.

En fonction des travaux de rénovation énergétique entrepris, la réglementation en vigueur peut en effet vous contraindre d’isoler votre logement de façon efficace.

Pour la construction d’une maison neuve, la célèbre RT2012 fixe par exemple les exigences à respecter en termes d’isolation thermique.

Résistance thermique : formule de calcul et utilité Résistance thermique : formule de calcul et utilité

Quels sont les enjeux d’un meilleur confort thermique ?

Le confort thermique peut être défini comme le maintien de la température intérieure souhaitée tout au long de l’année, quelles que soient les conditions climatiques extérieures. Les enjeux d’un meilleur confort thermique se concentrent principalement autour :

  • d’économies d’énergie : un logement mieux isolé se révèle moins énergivore. De fait, votre facture énergétique est moins importante et vous réalisez sur l’année des économies importantes sur vos dépenses énergétiques ;
  • de la valeur de votre bien immobilier : un logement auquel on associe un meilleur confort thermique prend immédiatement de la valeur sur le marché de l’immobilier (l’acquéreur potentiel n’a pas à projeter des travaux d’isolation pour profiter sereinement de son nouveau logement) ;
  • d’un meilleur confort au sein du logement : ne plus ressentir de courant d’air froid en hiver, ne plus suffoquer sous la chaleur en été, voilà également un autre des enjeux du confort thermique.

 

Confort thermique vs confort acoustique

Mettre en place la meilleure isolation possible pour votre logement ne se limite pas à la seule isolation thermique. L’isolation phonique participe elle aussi à plus de confort dans votre logement.

Le confort thermique

Il se résume à isoler votre logement pour que ce dernier offre des performances énergétiques suffisantes pour garantir votre confort. Il s’agit, entre autres, d’opter pour les bons matériaux isolants (isolants minéraux, isolants synthétiques, etc.) et pour les bonnes techniques d’isolation (isolation intérieure et/ou isolation par l’extérieur).

Le confort acoustique

Le bruit en provenance de l’extérieur (voisins, circulation, etc.) est source d’inconfort, surtout lorsqu’il est omniprésent. Dans ce domaine, une bonne isolation phonique peut permettre d’améliorer votre confort acoustique et donc vous aider à vivre plus sereinement dans votre maison ou votre appartement. Pour vos travaux d’isolation, évitez donc de vous focaliser sur les seules performances thermiques des matériaux isolants choisis.

 

Confort thermique : en hiver comme en été

Pour profiter d’un meilleur confort thermique, il est indispensable de réguler la température intérieure de votre logement et de connaître la température idéale pour les différentes pièces de la maison. Mais lorsqu’on évoque la notion de confort thermique, beaucoup pensent qu’elle se limite au confort en hiver. En réalité, on peut distinguer le confort d’hiver et le confort d’été sans pour autant accorder plus d’importance à l’un qu’à l’autre.

Le confort thermique en hiver

En hiver, le confort thermique définit le fait de ne pas ressentir de gêne face aux grands écarts de température entre l’intérieur du logement et les parois. Lorsque cet écart est supérieur à 3°C1, on considère qu’il existe une sensation d’inconfort. L’isolation des parois permet alors de limiter cet écart de température et de vous éviter de frissonner chez vous dès que l’hiver se durcit.

Vous pensez qu’augmenter la température intérieure de votre logement va vous aider à lutter contre le froid ? La démarche n’est pas toujours astucieuse. Non seulement vous risquez de ne pas améliorer de façon significative votre confort, mais vous augmentez en revanche à coup sûr votre consommation énergétique. Mieux vaut donc entreprendre des travaux d’isolation plutôt que de voir votre facture énergétique s’envoler.

Le confort thermique en été

En été, de fortes chaleurs peuvent rapidement provoquer une gêne à l’intérieur de votre logement. Prisées des constructeurs de maisons neuves, les grandes surfaces vitrées (grandes fenêtres et baies vitrées) permettent de profiter de l’ensoleillement, jusqu’à ce que celui-ci devienne trop important. Il est ainsi recommandé d’être attentif au nombre et à l’exposition des surfaces vitrées, à la résistance thermique des parois et à la ventilation de votre logement pour profiter d’un confort thermique optimal en été.

Confort thermique et DPE

Lors de la vente ou de la mise en location d’un bien immobilier, vous êtes désormais tenu(e) de fournir aux potentiels acquéreurs un diagnostic de performance énergétique (DPE). Il va sans dire qu’une bonne isolation de votre logement et un grand confort thermique vous aideront à obtenir un meilleur DPE, et donc à faciliter la vente ou la mise en location de votre bien.

1 https://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Benefices-de-l-isolation-thermique/Une-isolation-thermique-ete-comme-hiver