Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

L’étanchéité à l’air du logement : pourquoi et comment ?

L’étanchéité à l’air représente la capacité d’une maison neuve ou ancienne à être bien isolée et à ne pas présenter de fuites d’air. Qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation, plusieurs solutions existent pour obtenir une bonne étanchéité thermique.

L’étanchéité à l’air du logement : à quoi ça sert ? L’étanchéité à l’air du logement : à quoi ça sert ?

La rénovation énergétique : qu’est-ce que c’est ?

On parle de rénovation énergétique lorsqu’il est question d’améliorer la performance énergétique d’une habitation. Cette performance énergétique comprend notamment la capacité d’une habitation à :

  • retenir et diffuser correctement l’air chaud produit par le système de chauffage ;
  • éviter la surchauffe des pièces exposées aux rayons du soleil en été ;
  • ventiler correctement l’air intérieur, pour évacuer l’excès d’humidité et préserver un air ambiant sain.

La rénovation énergétique est devenue un enjeu majeur aujourd’hui. En 2017, 43% de l’énergie produite en France était consommée par les bâtiments. (1) Ce chiffre est encore bien trop élevé par rapport aux objectifs posés en termes de performance énergétique au niveau national, mais également au niveau de l’Union européenne. Suite à ce constat, des directives plus poussées concernant la conception et la rénovation des habitations ont été posées. L’étanchéité à l’air figure parmi ces impératifs.

De plus, avec la mise en application dès janvier 2021 de la RT 2020 (réglementation thermique 2020), l’étanchéité à l’air dans les maisons neuves sera obligatoire. En effet, la RT 2020 a pour objectif d’imposer que chaque nouvelle construction de maison neuve soit une construction de maison dite à énergie positive. En d’autres termes, à partir du 1er janvier 2021 les maisons neuves devront produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Dès lors, une parfaite étanchéité thermique s’avère indispensable pour remplir cet objectif. Pour éviter toute fuite d’air dans votre logement, vous pouvez également vous référer aux différents labels énergétiques lors de la construction ou de la rénovation de votre habitation.

 

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise étanchéité à l’air ?

Une mauvaise étanchéité provoque des fuites d’air du logement. Ces fuites d’air incontrôlables et non désirées provoquent notamment :

  • une baisse considérable de l’efficacité du chauffage en hiver ;
  • des courants d’air à l’intérieur de la maison, qui réduisent la température intérieure ressentie ;
  • la formation de condensation dans les murs et au niveau de la toiture.

En effet, lorsque le débit d’air n’est pas régulé, une mauvaise étanchéité provoque des courants d’air froids dans l’habitation. Ainsi, la mauvaise étanchéité d’une habitation neuve ou ancienne peut entraîner jusqu’à 30% de déperdition de chaleur(2). Cette-ci entraîne naturellement une augmentation conséquente de la production de chauffage. Une mauvaise étanchéité au sein d’un bâtiment basse consommation (BBC) peut provoquer une augmentation du chauffage de l’ordre de 12%. (2) Il est donc essentiel de veiller à la bonne réalisation de l’étanchéité du logement, en faisant appel à un artisan certifié RGE.

La présence de fuites d’air peut également avoir de lourdes conséquences sur la structure même du bâtiment. En effet, une maison neuve ou ancienne doit être correctement ventilée afin d’évacuer l’air vicié contenant de l’humidité. Dans le cas contraire, l’air froid au contact d’une surface chaude peut être à l’origine de la formation de condensation sur les murs, et au niveau de la toiture.

À terme, cette humidité stagnante peut endommager les différents matériaux de construction de la maison, et provoquer la formation de moisissures. Pour éviter cela, les différentes bouches d’aération de la ventilation doivent être régulièrement contrôlées, et disposées à des points stratégiques pour faciliter l’évacuation de l’air vicié.

 

Comment contrôler l’étanchéité d’une maison ?

Pour savoir si une maison neuve ou ancienne est bien étanche à l’air, une solution consiste à mesurer le débit d’air dit "parasite", qui traverse les parois d’une maison. On parle alors d’infiltrométrie. Seule une entreprise dotée du label Qualibat 8711 et autorisée par le ministère en charge de la construction peut réaliser un test d’étanchéité.

La méthode utilisée est celle de la porte soufflante. La société intervenante va tout d’abord procéder à l’obstruction des différentes bouches d’aération et de la VMC. L’habitation sera ensuite mise en dépression ou en surpression, grâce à l’installation d’une porte munie d’un ventilateur, au niveau de la porte d’entrée.

Un spécialiste pourra ensuite mesurer le débit d’air qui peut traverser l’habitation en évaluant la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Si une fuite d’air est détectée, il sera possible d’utiliser un fumigène ou une caméra thermique pour la localiser précisément.

 

Comment obtenir une bonne étanchéité ?

Pour être certain que la maison neuve ou rénovée est étanche à l’air, il convient de :

  • poser des menuiseries à double vitrage, ne présentant aucune fuite d’air entre la maçonnerie et le dormant de la fenêtre ou de la porte ;
  • vérifier l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation ;
  • utiliser des adhésifs adaptés pour la pose de frein vapeur.

Permettant notamment d’éviter les ponts thermiques, la bonne isolation du logement est également un préalable indispensable. Dans tous les cas, il est vivement conseillé de faire appel à un artisan certifié RGE pour dresser un diagnostic de performance énergétique habitation, et pour réaliser les travaux préconisés si besoin.

Un test d’étanchéité est-il obligatoire ?

Les nouvelles constructions de maisons neuves soumises à la RT 2012, et bientôt à la prochaine RT 2020, doivent être étanches à l’air. Deux options sont possibles :

  • réaliser un test d’étanchéité à la fin du chantier ;
  • faire appel à un artisan agréé par le ministère en charge de la construction, qui peut justifier d’une démarche de qualité de l’étanchéité du bâtiment.

Cette obligation est également valable pour toutes les extensions de plus de 100 m².

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie

(1) https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/energivie_7cles_habitat_alsace.pdf

(2) https://www.infoenergie38.org/wp-content/uploads/etancheite_air.pdf