Comprendre l’inertie et le déphasage thermique

Vous réalisez des travaux de rénovation pour améliorer la performance énergétique de votre logement et pour réduire votre facture de chauffage ? Vous construisez une maison basse consommation ? Alors vous avez peut-être entendu parler de l’importance de l’inertie thermique et du déphasage des matériaux. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Découvrez tous nos conseils.

Trouvez un artisan pour vos travaux 

L’inertie thermique : définition et mécanique

L’inertie thermique représente la capacité d’un bâtiment (murs, sols, cloisons…) à emmagasiner de la chaleur (ou du froid) et à la diffuser ensuite progressivement. Plus les matériaux sont compacts et lourds, plus leur capacité d’inertie est forte. En clair, ils mettent plus de temps à capter la chaleur et à se refroidir. Cette mécanique d’inertie thermique fonctionne avec la chaleur des rayonnements naturels du soleil, mais aussi avec votre chauffage. Même quand celui-ci est coupé, vous pouvez donc encore bénéficier de la chaleur stockée plus tôt dans la journée.

Inertie et déphasage thermique : qu’est-ce que ça veut dire ?

Le déphasage thermique : définition et avantage

Le déphasage thermique correspond au temps que va mettre la chaleur pour pénétrer à l’intérieur d’un bâtiment. Selon le matériau et l’isolant utilisés, le déphasage peut être très court, comme s’étendre sur plusieurs heures. Par exemple, dans un bâtiment avec des matériaux lourds et des isolants denses, on apprécie en été des déphasages thermiques longs de 11 à 12h. On peut ainsi profiter de la chaleur du rayonnement solaire le soir et de la fraîcheur du froid emmagasiné la nuit en journée. Pas besoin de climatisation supplémentaire, le tout fonctionne comme un système de régulation de chauffage naturel.

Inertie et déphasage thermique : le rôle de l’isolant

Tout d’abord, on ne confond pas isolation et inertie. L’isolation thermique vise à empêcher la chaleur de s’échapper à l’extérieur, quand l’inertie la capte et la diffuse à l’intérieur.

Ces deux concepts font cependant la paire pour améliorer le confort thermique de votre maison. On préfèrera souvent une isolation extérieure pour maximiser ce confort, notamment pour les maisons en pierre. L’isolant empêche la fuite du chauffage vers l’extérieur, sans pour autant empêcher la chaleur du soleil d’être captée et diffusée à l’intérieur.

Trouvez un artisan pour vos travaux