L’isolation bio pour un logement sain et respectueux de l’environnement

Isolants minéraux, synthétiques ou biosourcés : il existe aujourd'hui une multitude de matériaux pour isoler votre logement et améliorer sa performance énergétique. Vous souhaitez en savoir plus sur l'isolation bio et ses avantages, connaître les matériaux isolants qui peuvent être utilisés et quel budget prévoir ? Découvrez nos conseils pour mettre en place une isolation plus respecteuse de l'envionnement.

Pourquoi choisir une isolation bio ?

Isoler votre logement vous permet de réduire votre consommation énergétique (et donc vos factures de chauffage) et de gagner en confort au quotidien. Qu’est-ce qu’une isolation bio et pourquoi se tourner vers ce type d’isolation ?

Un isolant naturel, issu d'une production écoresponsable

Qu'il s’agisse d’une rénovation ou d'une construction de maison neuve, l’isolation de votre logement est l’un des postes essentiels de vos travaux.

L’isolation bio pour un logement sain et respectueux de l’environnement L’isolation bio pour un logement sain et respectueux de l’environnement

Obligatoire pour les nouvelles constructions ou les extensions (qui augmentent la surface du logement de plus de 30 %), la réalisation d'une étude thermique RT 2012 (Réglementation Thermique 2012) permet de s'assurer que le nouveau logement respecte bien certaines règles et normes en matière de consommation énergétique (économies d’énergie, utilisation de ressources renouvelables…). Avec un niveau d’exigence plus élevé, la RT 2020 (dont l'entrée en vigueur est prévue pour fin 2020) a pour objectif de limiter considérablement la consommation énergétique et de réduire l'émission de CO.

Fabriqués à partir de matières organiques animales ou végétales, ou provenant d’une filière de valorisation des déchets, les isolants naturels sont issus d'une production écoresponsable. Ces matériaux biosourcés permettent de réaliser l’isolation intérieure et extérieure des maisons écologiques.

Utilisant des matériaux écologiques et naturels, l’isolation bio s'inscrit naturellement dans la démarche de conception bioclimatique d'une habitation. La conception bioclimatique tient notamment compte de l’intégration du logement sur son site, pour en tirer tous les bénéfices possibles :

  • orientation par rapport au soleil ;
  • forme du bâtiment ;
  • taille des baies vitrées pour les apports lumineux et les apports de chaleur ;
  • masques végétaux pour protéger la maison du soleil et de la chaleur en été...

Saine et efficace, l’isolation naturelle permet notamment d’améliorer le bilan carbone d'un logement.

Les avantages de l’isolation naturelle

L'utilisation d'isolants naturels présente de nombreux avantages :

  • respect de l’environnement : réalisée à partir de matériaux écologiques et biosourcés, dont la production entraîne moins de pollution et d'émission de CO₂, l’isolation bio permet de limiter son impact sur l’environnement. Les matériaux bio sont renouvelables et entièrement recyclables ;
  • performances thermiques et acoustiques : les matériaux bio présentent de très bonnes propriétés isolantes. Leur excellente capacité hygrométrique les rend perméables à la vapeur d’eau et permet de réguler l’humidité du logement tout en le laissant respirer ;
  • amélioration de la qualité de l’air intérieur : les matériaux écologiques sont naturels et sains, ils ne contiennent pas de fibres allergènes et ne sont pas à l’origine d'émanations de gaz toxiques. Ils intègrent beaucoup moins de composés organiques volatils ou toxiques. Une isolation naturelle de qualité permet ainsi de lutter contre la pollution intérieure.

 

Comment réaliser ce type d’isolation ?

Comme pour une isolation réalisée à partir de matériaux minéraux ou synthétiques, vous pouvez procéder à l’isolation bio de votre habitation en suivant différentes méthodes et en utilisant différents types de matériaux.

Mise en oeuvre d'une isolation bio

Les isolants biosourcés permettent de procéder à :

  • l’isolation des combles perdus : les matériaux isolants peuvent se présenter sous forme de plaques ou en vrac. Plus faciles à mettre en œuvre (soufflage ou isolation projetée) et plus efficaces dans les combles, les isolants bio en vrac permettent de combler tous les interstices ;
  • l'isolation des murs : sous forme de panneaux semi-rigides, l’isolant peut être posé par l’extérieur (ITE, l'isolant est ensuite recouvert d'un revêtement de finition : enduit minéral ou bardage bois) ou par l'intérieur (c’est le procédé le plus facile à mettre en œuvre ; l'isolant est ensuite recouvert de plaques de plâtre (placo) ou de lambris).

Pour pouvoir bénéficier de conseils avisés et d’une éventuelle aide financière, confiez vos travaux d'isolation bio à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les matériaux isolants utilisables

Il existe plusieurs types de matériaux isolants : des matériaux synthétiques, des matériaux minéraux et des matériaux biosourcés. Parmi les isolants bio, vous pouvez choisir d’utiliser :

Des isolants d’origine végétale :

  • ouate de cellulose : utilisée pour l'isolation de combles ou de toitures, elle est issue du recyclage de papier ;
  • fibre de bois : elle est constituée de chutes de bois non traité, et sert à l’isolation des toitures et des murs par l’extérieur ;
  • chanvre : il est présenté en vrac, en panneaux ou en rouleaux ;
  • liège : il se présente sous forme de rouleaux, de panneaux expansés, de dalles ou de plaques (isolation des murs ou des combles) ou encore de granulat (isolation des planchers et toitures) ;
  • laine de coton recyclée : en vrac, elle est utilisée pour l'isolation des combles. En rouleaux ou en panneaux, il s'agit d’un excellent isolant phonique ;
  • lin : pour les murs, les combles et les cloisons.

Des isolants d'origine animale :

  • plume de canard : en rouleaux ou en panneaux, l’isolation en plume de canard convient pour les murs, les combles, le plancher ou encore le plafond ;
  • laine de mouton : sous forme de panneaux, de rouleaux ou en vrac, elle est principalement utilisée pour l'isolation des toits et des plafonds.

 

Quel budget prévoir pour une siolation bio ?

Les isolants naturels restent encore aujourd’hui plus chers que les matériaux isolants classiques. Le coût global des travaux d’isolation bio dépend du matériau choisi, du prix de la main d’œuvre, des techniques utilisées et de la superficie à isoler. En moyenne, il faut compter(1) entre 14€ et 25€/m2.

Bénéficiez d'aides en faisant appel à un artisan certifié RGE

Dans le cadre de la rénovation énergétique de votre habitation, plusieurs aides vous permettent de financer vos travaux d’isolation : l’éco-prêt à Taux Zéro et la Prime Énergie notamment. Pour cela, vous devez nécessairement faire appel à un artisan certifié RGE.

Trouvez un artisan RGE

(1) https://www.isolation-info.fr/isolation-ecologique