Qu’est-ce que le coefficient lambda en isolation ?

En isolation, le coefficient lambda est souvent évoqué pour comparer les matériaux isolants entre eux. À quoi correspond ce coefficient ? Comment l’utiliser ? Découvrez nos conseils sur l'isolation.

Coefficient lambda : définition

Le coefficient d’isolation lambda (λ) est utilisé pour exprimer la conductivité thermique d’un matériau isolant. Autrement dit, il livre des indications précieuses sur le comportement d’un matériau isolant lors d’un transfert de chaleur.

La formule du coefficient lambda

Le coefficient lambda s’exprime en W/m.K, pour Watt par mètre Kelvin. Plus le coefficient lambda annoncé est faible, plus la résistance thermique du matériau isolant est élevée et donc plus ses performances sont importantes en termes d’isolation thermique. À noter que le coefficient lambda ne joue qu’un faible rôle sur la question de l’isolation phonique.

Le coefficient lambda : un critère important pour l’obtention des aides financières liées à l’isolation

Il existe en France certaines aides financières accordées aux particuliers qui souhaitent réaliser des travaux d’isolation dans leur logement. C’est le cas notamment :

La plupart de ces aides imposent des critères d’attribution parmi lesquels figurent le coefficient lambda et le coefficient de résistance thermique. Pour pouvoir prétendre au crédit d’impôt dans le cadre de travaux d’isolation de murs en façade, il est par exemple nécessaire de recourir à un matériau isolant doté d’un coefficient de résistance thermique (R) supérieur à 3,7 m2 K/W.