Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

Comment procéder à l’isolation d’un pont thermique ? ?

Vous avez le sentiment que votre logement est mal isolé ? Sans doute avez-vous alors déjà entendu parler du pont thermique. Derrière ce terme couramment employé dans l’univers de l’isolation de l’habitat se cache un phénomène qu’il est possible de combattre.
Découvrez dans cet article nos conseils pour y parvenir...

Comment procéder à l’isolation d’un pont thermique ? Comment procéder à l’isolation d’un pont thermique ?

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Un pont thermique désigne communément un endroit dans une construction ayant comme particularité de présenter une résistance thermique inférieure aux autres zones de la maison. Dit autrement, le pont thermique définit une zone moins bien isolée et responsable en partie des déperditions de chaleur. La plupart du temps, le pont thermique résulte de mauvais choix dans la construction et/ou d’une mise en œuvre défectueuse.

 

Les différents ponts thermiques

Il existe de nombreux ponts thermiques. Les plus courants se trouvent au niveau de la jonction entre deux parties de l’habitation. C’est le cas plus particulièrement dans la jonction mur/plancher, sur les façades et les toitures, mais aussi au niveau des différentes ouvertures du logement (baie vitrée, portes, vérandas, etc.).
À noter : même les logements les plus récents peuvent contenir des ponts thermiques. Ces derniers représentent alors une part plus importante des déperditions de chaleur.

 

Les conséquences d’un pont thermique

L’existence d’un pont thermique dans un logement est responsable :

  • d’une baisse du niveau de confort : en hiver, l’air extérieur pénètre plus facilement l’habitation et engendre une sensation de froid désagréable ; en été, l’air chaud s’invite dans le logement provoquant une chaleur parfois excessive à l’intérieur ;
  • de l’apparition de multiples problèmes comme l’humidité ou des moisissures ;
  • d’une hausse de votre facture de chauffage et/ou de climatisation.

Comment les trouver ?

La thermographie d’une maison est une solution idéale pour repérer les ponts thermiques. Il s’agit concrètement de détecter, via des appareils adaptés, les pertes de chaleur du logement.

Dans la pratique, la thermographie consiste à photographier le logement avec une caméra thermique pour identifier les points les plus chauds et les zones qui peuvent engendrer des déperditions énergétiques.

La plupart du temps, la thermographie fait partie intégrante du diagnostic thermique.

Comment trouver les ponts thermiques d'une maison ? Comment trouver les ponts thermiques d'une maison ?

Comment les éviter ?

La meilleure solution pour éviter les ponts thermiques est de concevoir le logement avec le moins de failles possible. Il est toutefois encore assez difficile de construire une habitation sans aucun pont thermique. Lorsqu’ils sont responsables de pertes de chaleur importantes (et donc d’une surfacturation des dépenses énergétiques), les ponts thermiques peuvent être combattus par des travaux d’isolation du logement.

  • L’isolation par l’intérieur : C’est la méthode la plus accessible, et la plus couramment utilisée par les particuliers. Il s’agit concrètement de renforcer l’isolation du logement via l’isolation intérieure des murs, des plafonds, des planchers et/ou de la toiture. À défaut de supprimer le pont thermique, cette solution permet d’en limiter l’impact sur la consommation énergétique
  • L’isolation par l’extérieur (ou ITE) : elle constitue la meilleure solution actuelle pour éviter les ponts thermiques. En optant pour une isolation par l’extérieur, vous réduisez en effet considérablement le risque d’existence de ponts thermiques. Vous tenez à conserver la même surface habitable dans votre logement ? L’isolation par l’extérieur est la seule solution qui vous permet à la fois d’isoler votre habitation et de conserver l’ensemble de vos mètres carrés. 

 

Isolation d’un pont thermique : puis-je bénéficier d’une aide financière ?

Sous réserve de respecter des conditions (ressources, nature des travaux entrepris, etc.), il vous est possible de bénéficier de certaines aides financières pour vos travaux d’isolation d’un pont thermique. C’est le cas, entre autres, de la prime Certificats d'économies d'énergie  et de MaPrimeRénov'.

 

Pour vos travaux d’isolation, faites appel à un professionnel certifié

Détecter la présence de ponts thermiques et proposer des solutions adéquates nécessite du matériel et des compétences spécifiques. Pour procéder à l’isolation d’un pont thermique dans votre logement, mieux vaut donc faire appel à un professionnel. Pensez à sélectionner un artisan RGE pour une intervention en toute sérénité. Notez d’ailleurs que le recours à un professionnel RGE est souvent indispensable pour percevoir certaines des aides financières évoquées ci-dessus.

 

Le diagnostic thermique, préalable à vos travaux d’isolation

Vous souhaitez vous lancer dans des travaux d’isolation ? Pour savoir où et dans quelle mesure intervenir, la réalisation d’un diagnostic thermique est incontournable. Ce diagnostic vous révèlera en effet les zones à isoler en priorité pour rendre votre logement moins énergivore.

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie