Votre check-list pour une isolation de garage réussie

Votre garage est sans doute la pièce la plus froide de votre maison. Logique, personne n’y vit. Cependant, ne faites pas l’impasse sur son isolation car s’il est accolé à une pièce chauffée, vous risquez des pertes de chaleur et une surconsommation d’énergie. Voici la liste des travaux pour réussir votre isolation de garage.

Votre check-list pour une isolation de garage réussie Votre check-list pour une isolation de garage réussie

Réduire sa facture d’énergie avec une bonne isolation du garage

L’expression "du sol au plafond" prend tout son sens quand on parle d’isolation de garage. Car isoler le mur en contact avec vos pièces de vie, c’est bien, mais isoler votre garage en entier, c’est encore mieux.

 

L’isolation du plafond et du sol de votre garage

Comme la chaleur s’échappe surtout par la toiture, si votre garage comporte un toit, il est fortement recommandé de l’isoler. De même, pour éviter les remontées de froid, vous pouvez aussi isoler votre sol. La solution la plus économique : la pose de plaques de polystyrène. Une autre technique de rénovation plus aboutie : installer un faux plafond en plâtre dont vous consolidez l’isolation avec de la laine minérale (l’isolant le plus répandu).

L'isolation des murs du garage

Si vous décidez d’aller plus loin que la seule isolation intérieure du mur accolé à votre maison, il est conseillé de se faire aider d’un expert. Pour une isolation complète, tout comme pour les murs de votre maison, il faut tenir compte de la configuration entière de votre garage et de son utilisation (chauffée, non chauffée, garage semi-enterré…). Des problèmes d’humidité peuvent faire leurs apparitions et abîmer votre maçonnerie, ou même votre voiture. Sachez toutefois que la solution utilisée par les professionnels est la laine de verre ou de roche sous forme de panneaux isolants maintenus par une ossature métallique et disposés sur tous les murs du garage.

L'isolation de votre porte de garage

Forcément en contact avec l’extérieur, votre porte laisse fuir la chaleur et rentrer l’humidité (d’autant plus si elle est ancienne). Vous pouvez la changer et opter pour des portes de garages pré-isolées avec de la mousse.
Vous pouvez aussi choisir de garder la même porte et d’y poser des panneaux isolants en polystyrène ou en liège. Si cette installation gêne l’ouverture ou la fermeture de la porte, installez un isolant plus fin comme un film thermo-réflecteur. Enfin, faites la chasse aux courants d’air en isolant également rails, montants métalliques ou butées avec des joints, boudins et bas de porte.

Trouvez un professionnel près de chez vous

 

Les avantages d'une bonne isolation de garage

  • Des économies sur votre facture chauffage

  • Un meilleur confort acoustique et thermique

  • Un geste pour notre planète en consommant moins