L’isolation phonique, la solution pour un meilleur confort acoustique

Votre logement est mal isolé et vous êtes sans cesse dérangé par les bruits extérieurs ou par vos voisins ? L’isolation phonique, aussi appelée isolation acoustique, est la clé pour vous protéger des nuisances sonores. Quels sont les travaux à réaliser ? Quels isolants choisir pour le confort de votre habitation ? Suivez le guide.

Quelle différence entre isolation phonique et isolation thermique ? 

L'isolation thermique a pour but de limiter les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement. Elle vous permet donc de ne pas avoir froid l’hiver et trop chaud l’été. L’isolation phonique améliore aussi votre confort mais, cette fois-ci, au niveau sonore : elle contribue à réduire la propagation du bruit.

En revanche, ces deux types d’isolation peuvent tout à fait être complémentaires : par exemple, si vous engagez des travaux d’isolation thermique, sachez que certains isolants vont aussi optimiser l’isolation acoustique de votre habitation. Pratique !

Isolation phonique : à quoi ça sert et comment se lancer ? | Gaz Tarif Réglementé

Comment améliorer l’isolation phonique de votre logement ?

En règle générale, évitez les isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane…) qui se révèlent peu performants pour une bonne isolation phonique. Préférez des matériaux souples qui absorbent les sons comme les isolants minéraux (laine de roche ou de verre…) ou biosourcés (laine de chanvre, liège…). Vous pouvez aussi opter pour de la mousse acoustique. Dans tous les cas, une chose à savoir : plus la couche isolante est épaisse, plus les sons seront atténués.