Comment procéder à l'isolation du plafond d'un sous-sol ?

Vous envisagez d’isoler le sous-sol de votre habitation ? C'est une bonne idée, mais ces travaux d'isolation ne doivent pas être menés sans quelques précautions. Voici quelques conseils pour isoler correctement le plafond de votre sous-sol.

Pourquoi isoler un sous-sol ?

Les raisons pouvant vous pousser à isoler les murs et/ou le plafond d’un sous-sol peuvent être diverses : 

  • améliorer l’efficience thermique en diminuant les déperditions. L’isolation du plafond d’un sous-sol enterré permet souvent de réaliser des économies d’énergie au sein des étages supérieurs ;
  • assainir l’atmosphère en réduisant l’humidité ;
  • agrandir la surface habitable en créant une nouvelle pièce.
Isolation plafond sous sol Isolation plafond sous sol

Comment isoler le plafond d’un sous-sol ?

Etablir un diagnostic préalable

Pour que votre isolation thermique soit de bonne qualité, vous allez devoir procéder à un état des lieux de votre sous-sol. En effet, ce type de pièce, étant en contact avec le sol, a souvent tendance à retenir l’humidité, voire à subir des infiltrations d’eau. 

Choisir le bon isolant

Le choix du matériau à utiliser va dépendre essentiellement des contraintes techniques de votre sous-sol (isolation du plafond d’un sous-sol en hourdis, gaines, canalisations…), mais également de votre budget. Vous pourrez opter pour différents types d’isolations : 

  • une isolation du plafond d’un sous-sol en polystyrène extrudé : vendu par plaques, c’est un isolant léger et facile à poser ;
  • une isolation du plafond d’un sous-sol en polyuréthane : adapté aux milieux humides, cet isolant usuel possède un bon pouvoir isolant ;
  • une isolation du plafond d’un sous-sol en laine de verre : ce matériau naturel doit être recouvert de plaques de plâtre ;
  • une isolation du plafond d’un sous-sol en matériaux renouvelables : ouate de cellulose, liège, perlite…

Le type de pose

La technique de pose de l’isolant va dépendre de son type et de son conditionnement : 

  • en rouleaux : ces isolants sont déroulés au-dessus d’un faux plafond en plaques de plâtre fixées sur une ossature métallique ;
  • en vrac : ces matériaux sont indiqués pour l’isolation des plafonds d’un sous-sol par projection ;
  • en panneaux : ces isolants doivent être vissés ou collés. L’isolation du plafond d'un sous-sol en Styrodur® est l’une des références en la matière ;
  • en mousse : ces isolants permettent d’épouser les aspérités importantes.

 

Quel budget prévoir pour l'isolation du plafond d'un sous-sol ?

Le prix de l’isolation du plafond d'un sous-sol varie en fonction de plusieurs paramètres : la surface à isoler, le type d’isolant, la technique de pose, les caractéristiques techniques du sous-sol… Il est donc difficile de définir un coût moyen. Pour faire face à un investissement financier parfois important, sachez que les fournisseurs sont dans l’obligation de participer à des actions de financement des travaux de rénovation énergétique des particuliers. Dans certains cas, vous pouvez bénéficier de la prime éco-énergie Gaz Tarif Réglementé.

En savoir plus

 

Faites appel à un professionnel agréé pour l’isolation de la dalle de béton

Pour bénéficier ddes différentes aides délivrées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, vous devez obligatoirement faire appel à un professionnel RGE qualifié.