Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

Isolation thermique de mur : mode d’emploi

Les logements construits avant la RT 2012 sont rarement bien isolés : les déperditions de chaleur qui en découlent diminuent votre confort et vous font dépenser de l’argent inutilement, 2 bonnes raisons d’envisager sans tarder les bons travaux de rénovation. L’isolation des murs est une option intéressante dans ce contexte. Pourquoi privilégier l’isolation thermique de mur ? Isolation par l’intérieur ou par l’extérieur : quelles différences ? Quel prix pour quels bénéfices ? Pouvez-vous prétendre à des aides de l’Etat ? Toutes les réponses pour planifier sereinement vos travaux !

Isolation thermique de mur : mode d’emploi Isolation thermique de mur : mode d’emploi

Pourquoi bien isoler les murs de sa maison ?

Avant 1974, les normes de construction du bâtiment n’imposaient aucune réglementation thermique : dans ce contexte, l’isolation était bien trop souvent laissée de côté. Aujourd’hui, ces logements souffrent de déperditions énergétiques considérables. C’est-à-dire que les efforts pour chauffer la maison sont partiellement vains : la mauvaise isolation fait fuiter la chaleur produite par les systèmes de chauffage, aussi performants soient-ils. Pour maintenir un niveau de confort thermique suffisant, le système de chauffage fonctionne (et donc consomme) plus : autant d’énergie et d’argent perdu. 

L’isolation thermique de mur est une option efficace pour économiser de l’énergie - et réduire votre impact environnemental - et de l’argent. Pourquoi privilégier les murs ? Isoler les murs présente des avantages par rapport à l’isolation des combles ou le remplacement des fenêtres :

  • 20 à 25% des pertes de chaleur passent par les murs, contre 10 à 15% seulement par les fenêtres par exemple. En priorisant vos efforts sur l’isolation thermique de mur, vous remarquez des résultats notables immédiats... notamment une baisse de votre facture de chauffage.
  • L’isolation thermique murale est le meilleur moyen de lutter contre l’effet "paroi froide", quand les murs paraissent gelés : vous gagnez en confort à domicile.
  • L’isolation thermique de mur permet également de réduire les nuisances sonores : au prix d’un isolant thermique, vous vous offrez une très bonne isolation acoustique.
  • Vous envisagez des travaux de rénovation importants chez vous ? L’isolation par les murs peut s’inscrire à merveille dans votre projet. En isolant des murs par l’intérieur, vous vous offrez la possibilité de refaire vos revêtements muraux. En isolant par l’extérieur, vous ravalez votre façade et relookez l’aspect de la bâtisse.

 

Méthodes et outils : comparatif des solutions à disposition pour l’isolation thermique de mur

Pour affiner votre projet, découvrez les différentes alternatives en isolation des murs.

Isoler vos murs par l’intérieur revient à disposer l’isolant sur les murs intérieurs de votre maison

Les avantages

  • L’isolation thermique de mur intérieur est moins chère : compter 30 à 40 €/m2.
  • C’est l’occasion de refaire votre décoration intérieure, pour rénover ou moderniser un revêtement de mur désuet, abîmé ou qui n’est plus à votre goût.

Les inconvénients

  • Les travaux sont intrusifs : le professionnel travaille à l’intérieur de votre logement toute la durée des travaux, déplace des meubles, protège les sols…
  • Votre surface habitable est légèrement réduite, en fonction de l’épaisseur de l’isolant – compter 10 cm en moyenne. A noter : quelques travaux d’électricité doivent être prévus pour réajuster les prises, notamment.

Isoler vos murs par l’extérieur revient à disposer l’isolant sur les murs extérieurs de votre maison

Les avantages

  • Vous vous offrez un ravalement de façade, vous pouvez modifier l’aspect extérieur de votre maison : bardage bois, enduis…
  • L’isolation thermique de mur extérieur est plus performante : vous réduisez efficacement les ponts thermiques, pour plus de confort et d’économies sur vos factures.

Les inconvénients

  • L’isolation thermique de mur extérieur est plus chère : compter 50 à 100 €/m2. A noter : le surcoût s’explique en partie par la surépaisseur du nouveau mur extérieur, qui oblige à modifier les rebords de fenêtre par exemple.
  • Les travaux, moins intrusifs, durent néanmoins plus longtemps.

Attention

 L’isolation thermique murale nécessite, dans certaines communes, une déclaration préalable de travaux en mairie (DP).

Quel type d’isolant pour vos murs ?

En isolation thermique de mur, par l’extérieur ou par l’intérieur, vous avez le choix entre :

  • Les panneaux isolants : ils sont collés ou vissés sur les murs.
  • L’isolant en vrac : le matériau isolant est projeté ou coffré sur le mur.

En fonction de votre budget, vous avez le choix entre différents matériaux isolants : synthétiques (polystyrène par exemple), minéraux (laine de verre ou verre cellulaire, entre autres) ou biosourcés (plume de canard ou laine de mouton, notamment).

 

Confort et économies d’énergie : à quel prix ?

L’isolation thermique de mur contribue à améliorer votre confort et faire baisser votre facture énergétique. Quel budget prévoir ?

Comptez 30 à 40€/m2 en isolation par l’intérieur, 50 à 100/m2 en isolation par l’extérieur. Pour affiner votre budget, calculez la surface de mur intérieure ou extérieure totale et multipliez par ces prix indicatifs.

Le prix peut représenter un frein. A moins de savoir que vous bénéficiez d’aides financières ! En tant que travaux d’efficacité énergétique, les travaux d’isolation thermique de mur vous ouvrent droit à certains dispositifs avantageux. Pour bénéficier de ces aides, veillez à confier votre chantier à un professionnel RGE.

Télécharger le tableau des aides

Sachez, en tout état de cause, que votre investissement est vite rentabilisé. En isolant mieux votre maison, vous subissez moins de déperditions d’énergie : vous dépensez moins de chauffage. Toutes les économies réalisées sur vos factures contribuent à rembourser rapidement le coût des travaux d’isolation thermique de mur.

 

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie