Isolation des rampants : ce qu'il faut savoir !

L'isolation de votre logement est primordiale pour optimiser le confort de votre foyer, mais également pour réduire votre consommation. Pour cela, de nombreuses solutions sont proposées et des aides financières de l'État peuvent vous être attribuées pour vous accompagner dans vos travaux. Gaz Tarif Réglementé vous explique tout sur l'isolation des combles et de la toiture.

Qu’est-ce qu’un rampant ?

Le rampant désigne un élément d'architecture dont l'axe est en pente. Les rampants de la toiture correspondent donc aux parties les plus inclinées du toit. Celles-ci nécessitent une attention particulière au moment de l'isolation (dans les combles, celle-ci étant généralement logée sous l'espace existant entre la toiture et le plafond).

En effet, les déperditions de chaleur peuvent atteindre jusqu'à 30% au niveau du toit... et les rampants représentent les parties les plus déperditives de la maison, c'est-à-dire les zones où les déperditions thermiques sont les plus importantes. Il est donc essentiel de bien les isoler pour éviter les inconforts aussi bien l'été que l'hiver.

Comment réaliser l'isolation des rampants sous toiture ? Comment réaliser l'isolation des rampants sous toiture ?

Quels sont les avantages de l'isolation des rampants ?

Contrairement à l'isolation soufflée, l'isolation des rampants offre la possibilité de conserver un accès vers l'espace situé sous la toiture. Ce type d'isolation permet également de poser facilement des plaques de plâtre afin de rendre les combles habitables. Pour l'isolation des rampants sous la toiture, il existe deux options principales qui sont : l'isolation simple ou double couche. Le choix de la méthode dépendra du type de paroi à isoler ainsi que des performances thermiques que vous souhaitez atteindre. N'hésitez pas à demander conseil à votre artisan, il saura quelle technique et quel type d'isolant seront les mieux adaptés à vos besoins et à votre logement.

 

Isolation rampant : quel procédé utiliser ?

Vous recherchez une méthode rapide offrant un bon rapport qualité/prix pour l'isolation des rampants ? La méthode en simple couche est celle qu'il vous faut. Cette technique consiste à poser de façon transversale l'isolant entre les chevrons du toit. Après la pose de l'isolant de votre choix, un frein-vapeur pourra être installé afin d'éviter les risques de condensation et d'humidité. Il s'agit d'un matériau sous forme de film qui laisse respirer l'enveloppe du bâtiment et qui permet d'éviter la formation d'humidité.

L'isolation des rampants sous toiture en double couche est une méthode plus performante. La première partie de l'isolation est identique à celle de la technique à simple couche. La deuxième étape consiste en revanche à poser de façon perpendiculaire une deuxième épaisseur d’isolant. Celle-ci garantira la continuité de l'isolation et limitera les fuites d'air. Un frein-vapeur pourra également être posé pour éviter l'humidité et la condensation.

 

Quels matériaux isolants employer ?

Pour l'isolation des rampants, vous avez le choix entre différents matériaux d'origine minérale ou naturelle. La laine de verre et la laine de roche font partie des isolants les plus utilisés. Leur rapport qualité/prix est également l'un des meilleurs du marché. La laine de verre a un pouvoir isolant plus important que la laine de roche, mais les deux sont parfaitement adaptées à l'isolation des rampants sous toiture.

Parmi les isolants naturels, on retrouve la laine de chanvre et la ouate de cellulose. La laine de chanvre est un produit écologique, très isolant thermique et phonique. Il présente également une grande résistance à l'humidité et au feu et il agit comme répulsif contre les rongeurs. La ouate de cellulose est un isolant assez cher. Ceci s'explique notamment par son fort pouvoir isolant, supérieur à celui de la laine de verre. Elle est également écologique et facile à poser.

Enfin, vous pouvez utiliser des isolants synthétiques tels que le thermo-réflecteur. Très léger, il est composé de plusieurs couches d'aluminium et de couches de mousse, de ouate ou autre. Facile à poser et résistant, son coût est assez proche de celui de la laine de verre.

 

Zoom sur les artisans RGE pour faire les travaux

Pour réaliser des travaux d'isolation des rampants conformes aux réglementations en vigueur, il est essentiel de faire appel à des artisans RGE. Cette certification attribuée par des organismes indépendants garantit à la fois la qualité de service et le niveau de qualification de l'artisan. De plus, ce label vous permet de bénéficier d'aides financières telles que l'éco-prêt à taux zéro, la prime énergie ou encore le crédit d'impôt CITE. Si vous ne faites pas appel à un artisan RGE, vous ne pourrez pas prétendre à ces aides pour vos travaux de rénovation énergétique.

Vous recherchez un artisan RGE près de chez vous ?

Gaz Tarif Réglementé vous fait profiter de son réseau d'artisans qualifiés Mon Réseau Habitat. Trouvez l'entreprise qui réalisera les travaux d'isolation de vos rampants en faisant appel à nos partenaires.

Contactez un artisan RGE