Faut-il choisir des isolants minéraux ?

Vous hésitez entre différents types de matériaux isolants pour vos travaux de rénovation énergétique ? Définition, avantages, inconvénients, critères de choix, voici tout ce qu’il faut savoir sur les isolants minéraux pour vous aider à prendre votre décision.

Qu’est-ce qu’un isolant minéral ?

Comme son appellation le laisse facilement deviner, un isolant minéral est un type d’isolant d’origine minérale (sable, verre recyclé, argile, roche volcanique, etc.). Dans le processus de fabrication de ces matériaux isolants, la matière minérale est chauffée à très haute température afin d’obtenir, selon les situations, de la laine de roche, de la laine de verre, de la perlite expansée etc.

En France et dans le monde, les isolants minéraux sont les matériaux isolants les plus utilisés pour les travaux d’isolation. On estime ainsi à 70%1 le nombre de logements isolés dans l’Hexagone grâce à la laine de verre et/ou à la laine de roche.  Vous souhaitez en savoir plus sur les travaux d’isolation ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation de l’habitat.

Faut-il choisir des isolants minéraux ? Faut-il choisir des isolants minéraux ?

Isolants minéraux : quels sont les avantages ?

Un caractère incombustible…

Les isolants minéraux sont réputés pour être incombustibles. Autrement dit, ils présentent un excellent comportement au feu et peuvent donc être posés à proximité d’une source de chaleur (cheminée, poêle à bois) sans augmenter le risque d’incendie.

… et imputrescible

Les isolants minéraux sont également imputrescibles, c’est-à-dire qu’ils ne pourrissent pas et offrent une très bonne tenue dans le temps. Seule la laine de verre peut avoir des difficultés à supporter l’humidité dans des proportions importantes et sur le long terme.

Une faible conductivité thermique

C’est un atout majeur lorsqu’on cherche à obtenir les meilleures performances possible avec un matériau isolant. Les isolants minéraux affichent une faible conductivité thermique. De fait, ils garantissent de bonnes performances en termes d’isolation thermique, mais aussi en termes d’isolation phonique.

Des solutions diverses de mise en œuvre

Les isolants minéraux se déclinent sous de multiples formes : en vrac, en rouleaux, en panneaux. En fonction de vos attentes et des contraintes de l’endroit à isoler (toiture, plafonds, murs, etc.), vous aurez donc la possibilité de choisir une forme d’isolant minéral adaptée à vos besoins.

 

Mais aussi quelques inconvénients

Une stabilité précaire dans le temps

Cet inconvénient ne s’applique pas à tous les isolants minéraux mais à certains d’entre eux, comme la laine de roche ou la laine de verre. Avec le temps, ces laines minérales ont tendance à se tasser et devenir instables. En règle générale, on recommande donc de renouveler une isolation en laines minérales tous les dix ans. L’alternative consiste à jouer sur l’épaisseur d’isolation au moment de la pose pour anticiper le tassement de la laine minérale et conserver une isolation performante à long terme.

Une perméabilité à la vapeur d’eau

Les laines minérales sont pour la plupart perméables à la vapeur d’eau. Pour contrer ce phénomène, il est souvent nécessaire de procéder à la mise en place d’un pare-vapeur.

Un caractère irritant

Dans certaines situations, ces matériaux peuvent se révéler irritants. Il est donc recommandé de s’équiper en conséquence et de se protéger les mains, les voies respiratoires, le visage et le corps lors de la pose d’un isolant minéral.

 

Quid du coût des isolants minéraux ?

Le coût des isolants minéraux varie en fonction du type d’isolant minéral. La laine de verre et la laine de roche sont ainsi réputées pour figurer parmi les matériaux isolants les plus économiques (comptez environ 3€/m2 pour une pose en rouleaux avec une épaisseur de 10 cm)2. À l’inverse, il vous faudra prévoir un budget de 10 à 50€/m22 pour une isolation en verre cellulaire (selon l'épaisseur choisie). Même à ce tarif, on est encore loin du coût d’autres matériaux isolants tels que l’aérogel de silice.

 

Comment choisir le bon isolant minéral ?

Votre choix va dépendre de plusieurs éléments :

  • votre budget : le coût d’une isolation minérale varie en fonction du type d’isolant (voir plus haut). Il est donc nécessaire en amont de définir le budget alloué à vos travaux d’isolation afin de choisir l’isolant minéral qui s’adapte le mieux à vos contraintes budgétaires ;
  • les contraintes de pose : selon la configuration de votre pièce et les contraintes de votre logement, il peut être plus judicieux d’opter pour un isolant minéral plutôt qu’un autre ;
  • vos compétences en bricolage : si la pose d’un panneau isolant en laine de verre est accessible aux bricoleurs avertis, la réalisation d’une isolation en billes d’argile nécessite des compétences et un savoir-faire particulier. Le recours à un professionnel certifié RGE s’impose alors.

Besoin de conseils pour votre isolation ?

Budget à prévoir, performances des matériaux isolants, réglementation à respecter, aides financières… vous vous sentez un peu perdu(e) dans vos travaux d’isolation ? Découvrez tous nos conseils isolation pour mener à bien votre projet en toute sérénité.

1 https://www.actimur.fr/isolant-mineral-avantages-et-inconvenients/

2 http://www.parc-ecohabitat.com/Files/30845/11264173150663.pdf